• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Singing in April [à retravailler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
April Bleamshood
Propriété de Kanhaïne ♥
Prof?
Propriété de Kanhaïne ♥Prof?
avatar

Féminin Nombre de messages : 2953
Age : 25

Feuille de personnage
Alice: steal alice (inconnu)/ alice des choubis
Commentaire:

MessageSujet: Singing in April [à retravailler] Lun 15 Mar - 1:39

• Identité


  • / Nom : Bleamshood, anciennement Kunimoto. Un nom à consonnance américaine donc, il faut croire que j’en ai pris les moeurs…
  • / Prénom :April, anciennement Yuka. Si vous cherchiez Yuka, sachez simplement qu’elle n’est plus de ce monde. April a pris sa place. Dans certaines religions, les gens vous donne un nouveau nom lorsque vous y entrez définitivement. Pour moi, ce nom fut le mois de mon adhésion dans l’organisation…
  • / Âge et date de naissance :22 ans. 04/12/2001. Tout du moins, c’est ce qui est écrit sur ma carte d’identité, évitez de le vérifier, je deteste me sentir veillir.
  • / Niveau : Excellence parce que j’ai la classe d’abord. Ah non ? Ce n’était pas la question ? On ne contredit pas son professeur jeunes gens!
  • / Alice : steal alice. , don inconnu à l’académie.
    Cet alice « vole » celui des autres par contact physique. Il permet de créer des cristaux d’alice que son corps absorbe en plus ou moins grande quantité.
    L’avantage que l’on pourrait y voir c’est qu’elle peut en quelque sorte cumuler plusieurs alices qui n’ont plus d’effet sur son corps lorsqu’elle les possède. [ex : si elle obtient l’alice de thélépatie, un autre thélépate ne pourra lire dans son esprit.]
    L’inconvénient c’est que chaque pierre est un peu son énergie vitale. Et que plus elle utilise un alice, plus la pierre diminue jusqu’à disparaître totalement. Sauf bien entendu si je elle l’a volé dans son intégralité mais lui faut un certain temps pour cela.


    Choubi alice
    Depuis près de trois ans, une petite boule de poils blanche se promène constamment avec la miss. Toute ronde, avec des ailes roses aux embouts noirs, cette peluche tout mignonne possède des capacités bien étranges.
    Tout d’abord, sa bouche est extensible, et peut avaler jusqu’au triple de sa taille…Mais, surtout, il semblerait capable de drainer au choix les idées ou le don d’une personne.
    Agaçante bestiole n’est il pas ? Surtout lorsque, quand on tente de la toucher, les coups l’atteignent sans qu’elle en soit perturbée. Et pour cause, elle se régénère automatiquement. Vous pouvez la tuer bien entendu, mais pour cela, il faudra me tuer moi. Si l’on coupe un bras à celui à qui elle est liée, elle perd une patte…Mais, il n’est pas certain qu’elle vous laissera lui couper un bras…
    NB :
    Cette boule de poil possède son propre caractère façonnée au contact d’April.


  • / Forme d'Alice : Limité, puisqu’il faut le nom savant pour dire qu’il grignote un peu de ma vie…






• Caractère


  • / Qualités et défauts :
    qualités : battante, sociable, amusante, franche
    défauts : incapable de garder un secret, calculatrice, trop joueuse, impulsive
    Toujours débordante de vie, la jeune fille semble bien incapable de pleurer. Sourire ou bien rire fortement car untel a dit telle idiotie, bouder un instant parce que tel autre a osé autre chose, ou même joué dans des moments peu propice à cela, Yuka de son vrai nom, un brin lunatique sur les bords, semble capable de tout…sauf de s’apitoyer sur le sort de quelqu’un.
    Peut-être a-t-elle déjà versé trop de larmes et son corps rechigne-t-il à lui fournir d’avantage d’eau salé ? Ou peut-être est-ce tout simplement dans son caractère.

    Il serait aisé de la comparer à une pomme bien rouge, juteuse et attrayante à partir de ce point là. Cependant, il existe différentes sortes de pommes, et, si certaines sont douces et sucrées au goût lorsque l’on sait les préparer, d’autres cueillies bien trop tôt conservent toute leur acidité. Caractéristique qui se retrouve étrangement chez la demoiselle, puisque celle-ci n’a pas été dotée à la naissance de la capacité à se la fermer. En conséquence de quoi, il arrive qu’une pique dépasse parfois sa pensée, parlant avant de réfléchir, et blessant la personne en face d’elle avant qu’elle n’ai eu le temps de tourner sept fois la langue dans sa bouche…ou de se la mordre ?

    Enfin, si ce n’était que cela encore…

    Mais, ce manque d’éducation de notre pipelette internationale se retrouve aussi dans son ‘travail’ lorsque l’on lui confiait une information importante pour l’organisation et que sa bouche refusait de la garder pour elle. Vilaine, vilaine bouche…
    A force, pour éviter de donner ce genre d’informations, elle finissait par répéter les secrets des autres. Si encore elle savait mentir lorsqu’on lui posait une question indiscrète, cela aurait pu passer de temps à autres. Malheureusement, s’il y a bien une chose dont elle soit incapable, outre celle de se la fermer, c’était bien celle-ci. Décidément c’était trop bête !

    En effet, au milieu de son babillage, peu de personnes peuvent le remarquer, mais, la miss ne parle presque jamais d’elle. Détournant la conversation vers son interlocuteur la plupart du temps, puisqu’il est bien connu que rien ne plait plus aux gens que de parler de leur personne, elle préfère encore parler pour ne rien dire que de dévoiler même une infime partie de son passé. Si vous n’avez vraiment pas de chance, il se pourrait même qu’elle se referme comme une huître, là où d’autre fois elle esquiverait d’un faux sourire et d’une réponse vague.
    Une pomme n’est jamais aussi lisse qu’elle voudrait le laisser paraître. Croquer donc dedans, vous y découvrirez à tous les coups un verre habile qui y aura fait son nid…

    Verre de Terre qui s’enroule insidieusement et qui révèle le caractère véritable de la pomme empoisonnée. Blanche-neige a faillit en mourir après tout. Car, derrière cette carapace de sourire, mieux vaut ne pas trop chercher où on se retrouverait alors avec une April prête à tout sacrifier pour arriver à ses fins, sachant user de tout son charme, ou même de son don à en devenir agressive. Elle a fait partie de la classe dangereuse fut un temps, il y a des choses qui restent…


  • / Aime - n'aime pas :

    Mais, si, ne le niez pas, je sais que vous l’adorez. Cependant, il n’est pas certain que cela soit réciproque et vous vous sentez alors obligé de vous cachez sous ce masque de haine mêlé à une once de jalousie destructrice…Et, avouez le, à ce moment là, vous adorez la détester. Et puis, je vous l’accorde, ce qu’elle aime ou n’aime pas se fait plus difficilement discernable que dans sa jeunesse. Si Yuka n’aimait pas les fruits et étaient presque connue pour cela, autant que pour sa passion pour le patinage, et qu’April n’a pas encore réussi à éradiquer ses deux facettes de son ancienne personnalité, son nouveau elle est beaucoup moins indulgente qu’elle ne l’était.

    April aime par-dessus tout courir nu dans un champs de fleur au début du printemps à la recherche de l’ami imaginaire de Dora l’exploratrice que ces saletés d’insectes musiciens cachent pour pas qu’on le voit…

    ou pas....

    Plus sérieusement, jusqu’au dernière nouvelle, April Bleamshood, professeur à l’académie Alice depuis quelques temps déjà, était, reste, et demeurera une fille. Or, qui ne sait pas que les jeunes adolescentes d’aujourd’hui raffole de barbe à papa rose offerte par un joli garçon la veille de la saint valentin ou d’un bouquet de fleurs décrépi qu’elle trouvera incontestablement magnifique car il lui aura été offert par son chéri ? Quelle jeune fille d’aujourd’hui ne rêve pas encore de s’endormir comme Aurore pour se faire réveiller le lendemain par un doux baiser de son prince charmant tant attendu ?

    Probablement April en fait (vous y avez vraiment cru?).
    Plus que les petits messages adorables et les petites attentions d’un copain collant, ce que préférait cette jeune fille, puisque je vous répète que s’en est une mince alors !, restait le « naturel ». Ne pas se prendre la tête, discuter de tout et de rien est tellement agréable…Etant une personne assez franche, ne cachant jamais si elle apprécie ou non une personne, la lycéenne en attend de même pour les personnes qu’elle côtoie, respectant ceux ayant des idéaux et qui les suivent sans se soucier du jugement des autres. Enfin, tant qu’il ne s’agit pas d’aller dans l’opinion opposée qu’elle s’est forgée à propos des « humains lambdas ». Haïssant les humains du plus profond de son être, d’un magnifique sourire hypocrite. Elle rêverait d’un monde soumis au don, où il n’aurait plus à se cloitrer dans une école. Et, n’allez pas la contredire, elle deteste cela…

    En revanche, April apprécie toujours autant la compagnie, et s’amuser. Une sorte de défouloir, une vieille habitude ou une couverture ? Difficile à dire. Mais, au moins se plait-elle dans cette école avec ces quelques indications…Aimer ce que l’on doit faire, c’est important.

  • / Ce qu'il pense de l'école : Sympa ce nouveau terrain de jeu…Dommage que cela ne soit plus un jeu.





• Physique



  • / Portrait physique: « Mignonne allons voir si la rose… »
    La miss Lizbeth, ses parents avaient bien essayé de la vendre à un bon prix mais, apparemment, la mode était aux blondes décolorées aux formes parfaites bien qu’un brin robotiques.
    Or, les robots, elle les créait plus qu’elle n’en faisait parti.

    Alors le miroir ne lui renvoyait qu’elle, enfin, une image d’elle lorsqu’elle se regardait vaguement dedans. L’image donnée aurait presque pu être mignonne si l’on excluait le fait que sa peau blanche qui ne devait pas souvent voir le soleil, s’imprégnait toujours de tout ce qui pouvait traîner autour d’elle. Un teint presque maladif, délicat comme celui d’une japonaise.

    Autour de cela, cette masse informe souvent coiffée du bout des doigts. Le commun des mortels prénommait cette chose chevelure. Liz’ se contentait de ne pas la prénommer, et d’attacher ses boucles peu-naturelles d’un noir de cendre tout aussi contraints, lorsqu’elle travaillait. Il lui arrivait parfois de regretter ses jolis mèches blondes héritées de sa mère européenne, mais, il était trop tard pour regretter. Mais, ses cheveux étaient demeurés toujours aussi indomptables, cachant régulièrement ses yeux aux multiples reflets. Non pas qu’ils avaient des teintes étranges que l’on pourrait s’amuser avec une âme de poète peu loquace à comparer à des joyaux-importés-d’Asie-où-une-fée-penchée-sur-son-berceau-avait-entraperçu-la-prairie-des-bisounours-albinos….histoire de leur donner un semblant de charme. Plutôt que la plupart des expressions de son visage était retranscrites dans ses yeux et que les prunelles d’un noisette assez banal de Lizbeth pouvaient aisément s’animer de lueurs de curiosité ou de joie à l’état pure.

    Ce type de particularités permettait sans doute de contrebalancer avec la simplicité de son style. Ainsi, il me serait bien inutile de vous indiquez ses mensurations car avec les tenues qu’elle avait l’habitude de porter, celle-ci semblaient bien changé. En soit, rien de bien transcendant. Le sport régulier qu’elle pratiquait inconsciemment lui permettait de conserver une musculature légère, sans qu’elle n’ait besoin d’envier des formes plus développées. Si séduire devenait de rigueur, elle n’hésitait néanmoins pas, dégageant alors tous ses anciens charmes un peu sauvage venus d’ailleurs.




• Histoire



  • / Son passé :
    Cher papa, cher maman,
    Je vous remercie pour votre lettre d’anniversaire. Elle m’a fait très plaisir. J’espère que vous allez bien et que les hommes en noirs ne sont pas revenus. Ici, il pense tous que je possède ce qu’ils appellent l’alice d’annulation, soit disant parce que les phéromones du médecin ne m’ont pas touché. Mais, je ne comprends pas encore bien car le thélépate dans ma classe peut tout de même lire dans mon esprit. Je ne vous l’ai pas dit peut-être ? Ici, ils sont tous comme moi, avec un ‘don’.

    Je vous écrirais bientôt. Bisoux, Yuka.



    Chers parents,
    Je ne sais pas si vous reçevrez cette lettre, après tout, il apparaît que le courrier est filtré. Donc je serais brève. Mon alice ne concerne en rien l’annulation, mais le vol. On ne m’a donc pas changé de classe, je suis toujours en spé, mais certain n’ont pas eu l’air d’apprécier la nouvelle. En même temps, cela peut se comprendre. Qui voudrait voir son propre don se retourner contre soit ? Ou pire, qui souhaiterait ici perdre ce qui fait de lui quelqu’un de spécial ? Les sans don ne sont guères appréciés vous savez.
    Ils m’ont expliqué que je changerai probablement de classe un jour, quand le moment sera venue.
    Yuka.


    Papa ! Maman !
    J’ai été promu délégué. C’est amusant. Il faut aider les nouveaux, parler avec les professeurs…bon et ne pas sécher les cours. Ils sont agaçants tout de même avec cette fichue piscine. Mais, à force, même l’infirmière, qui doit commencer à avoir l’habitude, fini par me dire que la chambre trois m’est quasi-réservée durant les heures de piscine.
    Je vous donnerai des nouvelles plus tard.
    Yuka.



    Un accident arrive vite, tu le sais maman ? Je ne voulais pas mais…
    [le papier est déchiré à cette endroit là, ne laissant apparaître que des bribes de mots] classe…dangereuse…voulait…changer…

    Y.



    Cette lettre sera probablement censurée, mais, je prends le risque. Savais-tu qu’il existait des laboratoires qui étudiaient les dons ? C’est…monstrueux. Il les observe comme des rats se débattre et procède à des testes immondes…Heureusement, l’académie n’est pas ainsi. Mais, un jour je changerai cela c’est promis.
    Y.


    Si je disparais brusquement, ne m’en voulez pas chers parents. Je vous aime.
    Y.


    Certificat de décès de Yuka Kunimoto.
    Le …/…/…

    ….

  • / Famille : un papa, une maman et puis c’est tout.
  • / Aspirations : Devenir maîtresse du monde, quelle question ?



[size=18]• Hors jeu


  • Pseudo : Yukatralalala-piou.
  • Âge : entre 7 et 77 ans. =o
  • Comment avez vous découvert le forum ? C’était un bel après-midi d’hivers alors que je recherchais des informations sur Gakuen Alice parce que les scans en anglais commençaient à m’agacer puis j’ai rencontré Pika et K et on a été courir dans les champs pour ceuillir des paquerettes et..et…et pourquoi plus personne ne m’écoute ? TT
  • Votre avis, sur celui ci, et suggestions : so cute, so fun, so pas prise de tête 8D
  • 1 + 1 = ? code validée par une modo flemmarde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takuetsu-no-gakuen.forumactif.com/forum.htm

Singing in April [à retravailler]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Premiers Pas :: 
Fiche de présentation
 :: 
— Fiches Classées
-