• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Milovan Armyanski
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 213
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: Persuasion. {discours en italique}
Commentaire:

MessageSujet: Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha} Dim 25 Avr - 2:12

-> Note 1 : j'ai foiré la fin.
-> Note 2 : J'ai trouvé une excuse.
-> Note 3 : Oui, j'aime pourrir mes rps en racontant my life avant ... Et surtout après.



    Si l’homme cherche un adversaire à sa hauteur, c’est pour bien sur le vaincre et affirmer sa suprématie. L’homme n’est point masochiste, et est plutôt misogyne pour la même raison ; les femmes savent jouer de ses faiblesses, et l’homme déteste perdre. Il va donc de soi que l’homme exclue les femmes de ses combats et ne vise que ses semblables, personnes de sexe masculin. Il arrive parfois que l’homme perd ses moyens face à un adversaire, car la nature est ce qu’elle est, mal faite parfois, mais on n’y peut rien. Alors, l’homme tombe sous les charmes de son clone, se laisse finalement aller dans ses bras et dans la plupart des cas, cet homme ne se verra plus comme avant. Mais divaguons pas trop, l’important est que l’homme aime la concurrence, et qu’il ne peut aimer, c’est un défi aussi. Et si jamais il aime, il se détestera, abandonnera les siens, car il aura succombé à une autre faiblesse, plus acceptable que la première citée, certes, mais tout de même bannissable. Et Milovan dans tout ça ? Il est l’homme ouvert ; celui qui ne voit les hontes, tout simplement.

    ~~ Les faiblesses des hommes font la force des femmes. – Voltaire ~~

    Pour cet instinct idiot principalement masculin qu’est l’envie de domination pur et simple, Milovan fut à la recherche d’un homme ou d’une femme pouvant le vaincre. Mais ici, il ne s’agit pas de force brute étant donné que le plus pacifiste de tous les russes est impliqué, non, tout simplement une bataille de réflexion et en supplément, une méthode totalement nouvelle et rénovatrice, l’alice. Le jeune homme connaissait alors ses limites, mais comment s’améliorer si ses camarades refusaient d’être son cobaye (depuis qu’une rumeur étrange circule, peu perçoit cette notion de cobaye de manière anodine) ? De plus, le téléphone étant une denrée rare dans cette jungle moderne, il n’a point le moyen de tenter le coup à distance. Et n’y voyez là rien d’autre que l’utilisation de son alice, je vous le jure. En dehors de cela, que reste-t-il ? Quelles sont les options s’offrant à lui pour la poursuite de son entraînement, sachant qu’on lui avait récemment appris le ‘comment améliorer son rang étoilé’. Je cite : « Ton alice totalement, tu maîtriseras ». Avec un petit « Calme, tu seras et de manière déterminée, tu agiras ». C’est bien beau tout cela. Et comme Milovan était un garçon plein de ressources, et je vous en conjure, cessez de voir autre chose que la vérité si innocente, bande de pervertis et … Où en étais-je ? Ah, oui … Et comme Milovan était un garçon plein de ressources, il comprit très rapidement qu’il devait trouver un mur, autrement dit, une personne possédant son alice opposé. Malheureusement, pour diverses raisons, il ne trouva personne dans sa classe, les Somatic. Et il n’avait alors pas très envie de s’aventurer sur des terrains inconnus aussi vite, surtout vu ce que sa charmante expédition dans les sous-sols lui avait apporté …

    « La vérité ? … Il y a une fille comme ça, attends, comment elle s’appelez déjà ? … Quoi, sa classe ? Euh … La tienne, je crois, enfin, peut-être pas. Ah, non, t’es en G, toi, non ? Elle est en F … T’es pas fute-fute, dis donc … Eh, non, touches pas à ça ! C’est bon, c’est bon, pas besoin de t’énerver, moucheron, j’te taquinais juste un peu … Hein ? Euh, alors, si je me rappelle bien … Petite, je crois, avec des cheveux foncés en tresses … Une paire de lunette, très mignonne quand même, j’suis sur qu’elle s’en sort bien au plumard ! … D’façon, tu préfère les aubergines aux melons … Eh, non, calme-toi, POSE-MOI CE À SOUDER !!! »

    Milovan quitta l’autre lycéen, actuellement au niveau au-dessus et créateur de lampe torche en série. Le blond l’appréciait bien, et c’était toujours un plaisir de lui parler. C’était surtout le seul qu’il pouvait menacer, les deux ayant une force mentale et physique de navet. Charmant, n’est-ce point ? Passons outre l’idiot dont même le nom n’importe peu. Le Russe-qui-est-Japonais savait désormais qui pouvait le vaincre, en dehors des professeurs bien entendu, et surtout, de quoi retourner cette drôle de rumeur, mais … Passons également outre ce petit détail. Cela irrite le blond, scientifiquement prouvé.

    Le prénom de la mignonne demoiselle fut : « Mидoри ». Vous comprenez ? Pourtant, c’est simple … Seul l’alphabet diffère. Non, vous ne voyez vraiment pas ? Bien. La demoiselle que Milovan recherchait alors, passant outre les mœurs masculines autour des combats contre une femme, se nommait Midori Atsuhara. Bien que le jeune russe remuait le contenu de son pauvre cerveau afin de retrouver ne serait-ce qu’une seule petite image d’elle, il n’en trouva point, et dû abandonner cette tâche. Il avait loupé une jolie fille. Raison de plus.

    Je vais vous poser une question. Qui, d’après vous, se trouvait alors dans le bâtiment des lycéens, à demander à toutes les fraîches créatures possédant au minimum un bonnet B qui passaient où pouvait donc se cacher la mignonne plante ? Notons que ‘plante’ est tout à fait affectif, et est plus une blague honteusement ratée autour du prénom de la dite ‘plante’, faîte par un mouton russe en absence de pelage. Bref, qui ? Bingo, Milly ! Sauf qu’à trainer ici en dehors des heures de cours, et sans raison valable, on peut également s’attirer des ennuis …

    Tada-da-dam ! Qui tombera sur l’idiot national en premier ? Un professeur ou ‘Elle’ ? Vous le saurez dans le prochain post !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midori Atsuhara
Lycée; Rang Etoilé I
Tortue waterproof
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23

Feuille de personnage
Alice: de vérité
Commentaire:

MessageSujet: Re: Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha} Sam 8 Mai - 17:18

Cela faisait bientôt une heure que les élève de la classe F c'étaient rendu dans leur salle de cour habituelle. Une heure qu'ils y étaient retenu, inattentif, pour la plupart.Le professeur débattait, seul, sur l'utilisation excessive d'un alice, gesticulent devant le large tableau noir pour illustrer ses paroles. Il se ridiculisait devant sa classe comme à l'accoutumée, bien qu'il ne s'en était jamais rendu compte. Les fenêtres entre-ouvertes, qui bordaient les murs de la salle, laissaient passer les rayons du soleil, incitant d'avantages les élèves a désirer leur "libération".
Midori Atsuhara c'était installer au dernier rang, de façon à ne pas être interroger, et avait commencer à imaginer ce qu'elle ferait si elle possédait un alice d'invisibilité. Elle aurait quitter cette fichu classe, serait sortie dans le grand parc et se serait confortablement installer contre un arbre, à l'abri du vent, se laissant dorée au soleil. En réalité, elle ne savait même pas si elle avait vraiment besoin de cet alice, elle connaissait la plus part des pensionnaire, mais très peu d'entre eux ce souvenais d'elle. Peut être que personne ne la remarquerait si elle se levait et sortait de la pièce, peut être que le cour d'alice était plus intéressant qu'elle. Elle ne le savais pas. Dans un internat comme celui-ci, posséder un alice puissant impliquait généralement une certaine popularité alors, qu'au contraire, son alice de vérité n'avait jamais inciter personne à s'intéresser à elle. Ce n'était pas plus mal, cela lui évitait les mauvaise rencontres, pourtant la jeune fille ne pu s'empêcher de soupirer, perdu dans ses réflexion.

Il fut un temps ou Midori était naïve et joyeuse, à l'époque elle ne se méfiait de personne, mais au fur et à mesure que son alice se développait, la jeune fille se renfermait sur elle même, pour se protéger. Bien sur, au jardin d'enfant personne ne mentait mais avec l'age, les mensonges se faisait de plus en plus fréquents, transformant son alice en gêne.
Alors que la majorité des élèves commençaient à ranger leurs affaires, Midori, qui était resté immobile, imaginait un monde sans menteurs, ou les gens diraient toujours la stricte vérité. Ce serait amusant, gênant et affreusement blessant, mais au moins elle ne serait plus la seule à endurer les méfait de la franchise.Ce rêve était complètement stupide, elle s'en rendait compte, mais ne pouvait s'en détacher. Soudain, la sonnerie stridente qui annonçait la fin des cours retentit, faisait sursauter les jeune fille. Elle regarda ses camarades se précipiter dans le couloir,attendant que la vois soit libéré,pour se lever et sortir à son tour puis se dirigea vers sa chambre. Cela ne servait à rien de se rendre dans le parc à présent, il y avait beaucoup trop de monde, et des nuages pointaient déjà à l'horizon. Sur ce, la jeune fille marchait calmement dans le couloir ouest du lycée. Il n'y avait, d'après elle, rien d'inhabituel, et elle prévoyait de s'enfermer seule dans sa chambre pour finir un roman qu'elle avait commencer. Midori lisait beaucoup, dès qu'elle le pouvait, les mots étaient pour elle comme un refuge, l'abritant de la réalité. Cependant ce jour là, elle ne se rendit pas dans sa chambre, pour la bonne et simple raison qu'arriver à la mi chemin, elle cru entendre son nom. Enfin, il lui semblait que c'était le siens, ou du moins il lui ressemblait étrangement. La jeune fille se retourna pour chercher celui ou celle qu'elle venait d'entendre, cherchant désespérément autour d'elle, quand une jeune fille s'approcha d'elle, avec un large sourir :
- C'est bien toi Midori ?
- Oui.. Oui c'est moi, pourquoi ?

Midori n'eut pas besoin d'en entendre d'avantage, elle avait reconnu le nom du garçon.
- Armyanski.
- Oui c'est ça ! Il est dans le couloir, un peu plus loin.
- D'accord, merci.

Elle souris à la jeune fille, qui devait être un peu plus âgée qu'elle, mais celle ci revêtait néanmoins l'uniforme lycéen. Ses cheveux châtain et bouclés lui tombait dans le dos et le sourire qu'elle lui rendit était parfait, bien qu'un peu hypocrite, avant de retourné d'où elle venait. Midori la connaissait mais ne se souvenais pas de son nom, pourtant elle ne cherchait pas vraiment à s'en rappeler, à présent il n'y avait qu'une seule chose qui la préoccupait.

Ellle avait déjà entendu parler du garçon en question car il possédait un alice contraire au siens, ce qui ne lui donnait pas vraiment envie de faire sa connaissance. Un tas de question se bousculait dans l'esprit de la jeune fille, elle ne savais pas si elle devait aller le rejoindre ou, au contraire, tournez les talons et s'enfuir le plus vite possible, une chose était sur, ça ne présageait rien de bon. Elle savais qu'il lui mentirait, du moins, il essayerait, mais malheureusement, elle du se résoudre à poursuivre son chemin pour se rendre dans sa chambre. Notre jeune lycéenne marchait donc dans le couloir ouest du lycée, à noter que celui-ci ne lui avait jamais semblé aussi long, elle ne cherchait pas à éviter Milovan, seulement elle ne voulais pas qu'il la remarque, c'est différent. En réalité, elle n'avait pas de raison valable pour ça, après tout il ne lui avait rien fait, il ne lui voulais peut être pas spécialement lui mentir et la jeune fille ce faisait surement des films, comme à son habitude. De toute façon, même si elle aurait voulu l'éviter, elle n'en avait à présent plus l'occasion. Il était là, juste devant elle, et, à moins de possédé le fameux alice d'invisibilité dont elle rêvait en cour, il finirait bien par la remarqué.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milovan Armyanski
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 213
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: Persuasion. {discours en italique}
Commentaire:

MessageSujet: Re: Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha} Jeu 10 Juin - 23:50

    Il n’avait pas pensé la voir aussi vite. Combien de fois s’était-il refait ce scénario ? Il fut arrivé à un stade où il abandonna le compte. Avec le nombre d’idée qu’il s’était mis en tête, il aurait pu créer plusieurs saisons d’une série télé américaine sans trop de sens… Mais cela n’a rien de rare au pays des hamburgers. Cela n’empêcha pas qu’il avait déjà songé à des rencontres trop hasardeuses, limite si elle ne vint pas frapper à la porte de sa chambre !

    Non, La rencontre fut bien plus banale qu’il ne l’aurait cru. Il tourna au coin d’un couloir, et elle fut là. Mais son apparition le surprit tant qu’il lui fallut un moment avant de comprendre que ce fut bien elle. Oui, les cheveux foncés en tresse, les lunettes, un visage mignon … Bien que la description donnée par son si charmant ami fut vague, elle collait parfaitement. Quelque chose lui disait qu’elle ne pouvait pas être une autre. Il observa rapidement la personne, en déduisit qu’elle n’avait pas aidé à cette rencontre, peut-être même le contraire. Mais enfin, que cela soit ignoré, le principal fut qu’elle soit là. Devant lui et ses yeux grands ouverts de surprise. Il se redressa, par réflexe, comme si derrière le regard de la demoiselle se cachait celui de sa mère … Pas que cela soit un défaut, bien au contraire : pour le jeune Russe, il n’y a rien de plus précieux en ce monde que sa si fière mère. Puis, après avoir très rapidement songé que c’était stupide, il se détendit, et lança son sourire 100% de famille, transmis de père en fils.

    « Salut. Midori-chan, c’est cela ? »

    Il hésita un instant sur le prénom. Pas que l’utiliser le gênais vraiment, mais ce fut plutôt le suffixe, si charmant et si typiquement japonais, qui l’embêtait un peu. Il n’avait jamais eu l’occasion réelle d’en user de la sorte. C’était comme un interdit de jeunesse qui continuait encore aujourd’hui, bien que sa mère l’avait incité au contraire. Peut-être étais cela, ce regard au fond des yeux de la brunette, qui avait ramené à la mémoire ce message maternel : « Il faut t’adapter entièrement au Japon, mon petit Milo ! Tu y es né, il faut te comporter en bon japonais, même si tu n’en as pas l’air … ». Voilà, il n’avait pas autant hésité qu’enfant.

    « Je suis heureux de te rencontrer … Tu dois certainement me connaître, non ? »

    Il n’eut plus rien à ajouter. Être aussi rapidement à court de phrases épiques le choqua presque. L’envie d’utiliser son don, de le mettre à l’épreuve, il y a peu si intense, disparut totalement. La seule chose qui lui vont à l’esprit fit celle de la prendre simplement dans ses bras. Ce n’est pas ta mère, bon sang, réveille-toi ! se hurla-t-il mentalement à lui-même. Il y avait pourtant entre la femme et la demoiselle pas la moindre ressemblance physique. Mais cette aura, derrière leurs yeux, cette douceur, étouffée par ce qui les entourent, par la mort prématurée de la sécurité ou … Quelle que soit la raison de cette lumière apaisante si profondément cachée, elle déstabilisait le lycéen … Sans qu’il en ait véritablement conscience. Il bloquait. La faute à la lumière. Sans le savoir.

    Il secoua sa tête, prit une inspiration et se força à continuer. S’arrêter le gênait énormément.

    « Enfin, certainement, il ne me semble pas être un inconnu en ces lieux, et si c’est le cas … Tant pis … L’autre avait raison, tu es bien mignonne, ah ! … Enfin, j’suis sur que ce n’est pas ta seule qualité ! »

    Il se sentit idiot sur le coup, sensation qui lui passa vite, car ne faisant pas partie de ses habitudes. Sa voix lui semblait lourde, mais cela devait être dû au fait qu’il avait un peu abusé de son don la veille. L’extinction de voix devrait surgir dans la semaine qui suit … Il essaya de paraître le plus sincère possible. L’ennui pour Milovan c’est que, dès qu’il n’utilise pas son don, la peur de paraître faux lui revient aussi rapidement …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha}

Revenir en haut Aller en bas

Le hasard a voulu cela, alors ... [NA] {Midori/Kanha}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Lycée :: 
Tours
-