• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Repos tranquille... ou presque [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 8 Mai - 18:13

Marchant d'un pas lent, Shiki, d'un air inexpressif, admirait le ciel nuageux et menaçant. Ce ciel, il l'avait vu de nombreuses fois, et c'était celui qu'il préférait, les gens préférant sortir quand le ciel est bleu. Cela lui permettait de profiter d'un peu de solitude. Il arriva devant un banc qu'il regardant, hésitant à s'asseoir. Il finit, tout de même, par s'installer son pied posé sur le bord de ce dernier.
Shiki, de ses yeux bleus se contenta pendant quelques minutes d'observer l'environnement autour de lui : des arbres, des jeux pour les plus petits, une pelouse bien verte et peu de gens. Il prit le livre qu'il avait emmené ici avec lui et se mit à le lire, c'était un roman d'environ quatre cents pages. Le jeune homme lisait particulièrement vite, il avait une façon très soigneuse de tourner les pages : il faisait attention à ne pas abîmer ces dernières, il n'aimait pas les pages cornées qui d'une façon ou d'une autre ne lui donnait guère l'envie de lire l'œuvre. Il sortit de sa poche un morceau de papier blanc marqué au stylo de quelques dessins amateur et le mit entre deux pages de son roman puis ferma rapidement celui-ci.


-C'est un bon livre, mais le style est un peu particulier, ce n'est pas dérangeant, je n'ai juste pas l'habitude.-


Shiki avait décidé de prendre une petite pause, il posa ainsi le livre à une dizaine de centimètres de lui sur le banc, sur lequel il s'étira. Il regarda, ensuite, un bon moment dans le vide, sans fixer quelque chose de particulier, il pensait, réfléchissait à la manière, quelques années auparavant, dont il s'était retrouvé ici, dans cette école. Il ne regrettait pas, ses parents le détestaient pour son Alice, il préférait bien plus être ici que d'être dans ce qu'on ne pouvait réellement appeler sa famille. Depuis ce temps-là rien n'avait changé, il était resté timide et détestait toujours autant son pouvoir, il n'arrivait pas à le contrôler peu importait le temps qui passait, il ne savait pas pourquoi. Peut être était-ce aussi à cause de cette haine qu'il ne pouvait le contrôler. Il soupira, avant d'esquisser un sourire devant l'idiot qu'il était, détesté de tous y comprit lui-même.
Il commença à pleuvoir à petites gouttelettes, le jeune homme attendit quelques minutes voir si cette pluie allait se calmer. Elle finit par s'arrêter laissant place au soleil malgré les nombreux nuages encore présent. Ce n'était pas mauvais en soit mais de plus en plus de monde sortait. Si pour les gens normaux cela restait peu pour Shiki c'était déjà un peu trop. Deux enfants jouaient avec un ballon non loin de lui, ce ballon finit par se diriger vers sa tête à pleine vitesse : un des enfants avait utilisé son alice, mais avait raté son coup. Shiki ne mit pas longtemps à réagir (inconsciemment) et le ballon explosa en morceau avant même d'attendre sa figure. Il regarda les enfants avec une mine renfrognée.


-C'est pour ça que je déteste les gens...-


Les deux gamins s'excusèrent avant de partir, sans leur ballon. Shiki les fixait avec cette expression effrayante, à cause d'eux, son Alice s'était activée par réflexe et il avait utilisé son pouvoir, encore une fois sans le contrôler.


Dernière édition par Shiki Shiranui le Mer 2 Juin - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Mar 18 Mai - 10:17

[coucou, on m'a dit que personne te répondais, je peux m'incruster? Si tu veux pas envoie moi un RP et je quitte ce lieu sur le champs^^]

Ce jour là, j'avais eut un peu de mal à me lever de mon lit. Pourtant je ne m'étais pas levé plus tôt que les autres jours... C'était peut être parce que j'avais eut sport hier. Maman avait déjà dit qu'on dormait plus quand on fait des efforts... En tous cas, c'est la tête dans les choux que je suis aller manger. Mais cet état ne dura pas longtemps car une surprise m'attendait.

J'explosai de joie quand je reçu ma lettre! Maman et Tsubasa-nii-chan m'avaient écrit!! Bon d'accord ils m'écrivait au minimum une fois par semaine, mais à chaque fois que je reçoit une de leur lettre je ne peux m'en empêcher. Je suis tellement heureux dans ses moments là! Ou heureuse, ça dépend des fois. En tous cas ça ne pouvait prévoir qu'une belle journée! Ça me met toujours de bonne humeur.

Après avoir sautillé un peu partout, je me suis réinstallé sur ma chaise et je me suis dépêché de l'ouvrir et de la lire. Comme d'habitude, il y a deux lettre, la première commence par ~Ma petite Hyouri comment vas tu?~. Ça je sais que c'est maman. Celle de mon frère, elle fait toujours ~Coucou Hy-chan~ au début et ~Tu nous manques.~ à la fin. Moi aussi vous me manquez! Je vous aimes! Je le mets à chaque fois dans mes lettres. Mais récemment une copine m'a dit que si je le dit trop souvent, à la fin ça ne sera plus aussi fort. Pourtant moi quand je vois le 'tu nous manques' de Onii-chan ça me fais toujours plaisir. En plus je suis sûre que ça me fera toujours plaisir! Après il me raconte un peu leur vie là-bas. Maman me parle souvent d'un homme qui l'énerve beaucoup, mais je me demande pourquoi elle m'en parle toujours si ça l'énerve tant que ça..? Tsubasa-nii il me raconte surtout ce qui est marrant et en plus il me donne des nouvelles de mes copains là-bas quand il les voit.

Aujourd'hui, il y avait quelque chose de plus dans l'enveloppe, de sa part à lui : un ballon! C'est pas un ballon qu'on utilise pour le sport, mais un ballon en plastique qu'il faut gonflé. En même temps ça ne rentrerais pas dans l'enveloppe sinon. Alors j'essaye de le gonfler, mais je n'y arrive pas... Je suis déçu et vais à la recherche de quelqu'un pour le gonfler. Mais j'ai un peu peur, parce que je ne veux pas qu'on se moque de moi parce qu'à mon âge je sais pas faire ça... Enfin..! Je veux dire je veux pas déranger les autres non plus, hein, mais... C'est plus pour le première raison que j'ose pas.

Alors je décide de le garder dans ma poche pour l'instant. Et quand je trouverais quelqu'un que je ne connais pas et qui n'a pas l'air occupé, peut être que je lui demanderais si j'ai le courage... Mais il n'y en a pas beaucoup des gens seul que je ne connais pas et qui ne font rien. Alors je me promène l'air de rien. je rentre quand il se met à pleuvoir et décide de ressortir quand seul l'herbe est encore mouillé. Je finis enfin par trouver quelqu'un! Il est seul sur un banc. Je ne le vois que de dos, mais je ne pense pas que se soit quelqu'un qui va se moquer de moi... J'espère...

Je prend mon courage à deux mains, je m'avance, et... je lui toque le dos. Quand je sens qu'il se retourne je baisse les yeux et lui tend mon ballon en demandant d'abord doucement puis plus fort pour qu'il entende bien :

-Est ce que...est ce que tu, euh vous,pourriez me le gonfler, s'il vous plait!

Le garçon de 12 ans que j'étais en ce moment, n'osait pas le regarder de peur qu'il soit vraiment en train de se moquer, comme je le redoutais tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Mer 19 Mai - 16:16

[Bien sûr que tu peux t'incruster, =3]



Shiki tournait, retournait ses pensées, pourquoi n'était-il pas capable d'utiliser son pouvoir à sa guise. Son alice s'activait seulement lors d' un danger ou lorsqu'il se sentait mal à l'aise en présence de certaines personnes. Bref, s'occuper plus de son cas ne servirait à rien, ça ne changerait de toute manière jamais.

Le jeune homme pour le moment seul avait reprit son livre, une drôle d'expression au visage. Il repensait aux deux gamins qui avaient fini avec un ballon explosé en morceau, cela l'irritait. Il n'arrivait pas à se concentrer sur son livre, il se contenta alors de poser ce dernier ouvert pour ne pas perdre sa page puis déplia le marque-page qui n'était qu'un vulgaire bout de papier et le regarda, il remarqua que les dessins qui étaient dessus était tous quasiment les mêmes : quel manque d'imagination.

Il remit le marque-page à sa place et se surprit à rêvasser durant quelques minutes, cinq environ, peut être plus. Puis quelqu'un vint lui toquer dans le dos. Il ne réagit pas tout de suite ou, plus exactement, réfléchit à pourquoi on lui toquait dans le dos, il finit par en conclure que la solution la plus simple pour avoir sa réponse était de se retourner. Ce que fit le lycéen quelques secondes plus tard.

C'était un jeune garçon, plus jeune que lui, peut êtres une douzaine d'années, deviner l'âge des gens n'était pas son fort, généralement il y avait des années d'écart entre ce qu'il pensait et le véritable âge de la personne. Il avait tout de même moins de mal avec les enfants, ils changeaient rapidement. Le garçon venait de lui demander s'l pouvait gonfler son ballon, mais il avait l'air inquiet pour une raison que Shiki ignorait, et n'osait pas regarder ce dernier. Le jeune homme hésita un moment, en premier lieu à l'envoyer paître, mais son côté sympathique lui disait de l'aider, il ne savait pas vraiment quoi faire entre les deux. Il choisit enfin la deuxième solution, en espérant que ce jeune garçon n'insiste pas pour parler après, il avait l'air timide alors avec un peu de chance ça irait.
Le lycéen attrapa le ballon, le regarda un petit moment pour enfin le gonfler, il souffla puis le ferma avant de le tendre au jeune garçon. Il préférait ne rien dire. Par contre, l'expression de son visage était effrayante, glaciale. Il se dit qu'à effrayer les gens, rien ne s'arrangerait en ce qui concernait sa personnalité.

« Je sais, je fais peur... Mais ce n'est pas comme si je le souhaitais. »

Pourquoi parler à un gamin bien plus jeune que lui le gênait autant ? Il se sentait horriblement idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Jeu 20 Mai - 14:08

Je commençais à me demander si j'avais bien fait, car rien ne se passa pendant plusieurs secondes qui avait au moins l'air de minutes pour moi. J'attendais anxieux.

Finalement, je sentit qu'il prenait le bout de plastique qui était dans mes mains. j'osais enfin, mais tout doucement, lever les yeux vers le jeune...j'imagine que je dois dire homme plutôt que garçon. L'appelait jeune garçon à son âge je sais pas si ça ne serait pas insultant pour lui...

Il était pâle, c'est la première chose qui me marqua. Quelqu'un m'avait dit que les gens pâle se sont généralement pas des gens qui ont vécu très heureux, parce qu'il ne sorte pas beaucoup, ou alors que se sont des gens malades. Mais Tsubasa-onii-chan m'avait dit que ça peut être aussi lié à ses parents qui ont un truc qui fait que leurs enfants sont pâles... J'ai pas très bien compris ni l'un ni l'autre, mais je crois plus mon frère parce qu'il ment jamais. En tous cas, celui qui était devant moi était plutôt beau, voir même très beau pour certains. Je ne sais pas très bien décrire les gens, et j'ai souvent pas assez d'adjectifs pour le faire, alors à part comment il était habillé, je peux pas dire grand chose d'autre. Ah si! Ses joues, comme elle était gonflé, ça lui donnait quelque chose d'amusant, mais je n'osais pas sourire j'avais peur qu'il croit que je me moquer de lui, alors que c'est pas vrai.

Quand par contre il arrêta et se retourna vers moi,j'eus un frisson. Il avait vraiment une expression qui faisait peur. Mais pas comme les ogres, non, plutôt... froide ou quelque chose comme ça. Ça me rappelle un peu la fois où Onii-chan m'avait défendu d'un "pervers" comme il dit... Il m'avait fait peur pour la première fois... De profil avec les joues rondes, ça se voyait pas pourtant. En tous cas, je crois qu'il a vu ma peur à ce moment là, mais ça ne devait pas être super compliqué en même temps, et il me dit :


-Je sais, je fais peur... Mais ce n'est pas comme si je le souhaitais.

Maman m'avait pourtant dit de ne pas se fier aux apparences! Je suis un imbécile! Mais j'avais pas put m'en empêcher... Elle, elle sait parce que dans son travail d'avocate, elle a vu des innocents qui ont l'air de méchants, et des méchants qui ont l'air de gentils. Je me sentait gêné d'avoir eut peur, mais en même temps avec ce regard je ne devais pas être le seul...

-C'est pour ça que t'es tout seul...


Ah non! Je m'étais dit qu'il était seul parce qu'il faisait peur et je l'avais dit à haute voix! La catastrophe! Je fis, presque immédiatement après ma réflexion indiscrète, une courbette d'excuse, en rajoutant embarrassé :
-Pardon!

Et dans la précipitation , sans vraiment essayer de réfléchir profondément à ce que je disait et faisait, j'essayai de me rattraper, je me relevais pour bien qu'il voit dans mes yeux que je mentais pas et ajouta :

-Mais...Je...J'ai pas peur de toi moi!

C'était vrai j'avais plus peur de lui maintenant...oui j'avais eut peur au début mais c'est parce que j'ai été surprise! Enfin bon, ça je l'ai pas dit, ça le faisait pas trop bien, et je ne voulais pas trop m'enfoncer pour qu'il se mette à vraiment me détester...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Jeu 20 Mai - 15:40

Le jeune garçon avait définitivement eu peur de Shiki et de son air glacial. Il en avait l'habitude, ça ne lui faisait plus grand-chose à force. Il se souvenait d'une fois avant qu'il arrive à l'académie, il traînait dans la rue, il ne voulait pas rentrer chez lui. Une fille, de l'âge que le lycéen avait actuellement l'avait fixé avec insistance, au début il s'était demandé pourquoi. Elle avait finit par s'approcher, pour demander l'adresse d'une quelconque maison. Résultat, sans avoir sa réponse, elle était partie en le remerciant. Cette fille avait beau être plus vieille que lui à l'époque, elle avait été un peu surprise par le regard du jeune garçon et était parti.

Aujourd'hui encore cela lui arrivait. La veille, une fille qui appartenait à sa classe (il n'en était pas très sûr), lui avait demandé de faire une photocopie d'une de ses feuilles de cours, elle avait fini par le demander à quelqu'un d'autres, c'était toujours comme ça...

« Ce n'est pas la peine de t'excuser, ce que tu dis est vrai, mais avant que je ne m'en rende compte c'est devenu une habitude, pour évier que les gens s'approchent de moi. »

Les paroles du jeune garçon ne l'avait pas vraiment surpris, il avait sûrement dit ses pensées tout fort sans vraiment le vouloir. De toute manière, que ce soit intentionnel ou non cela ne changeait pas grand-chose pour Shiki qui ne s'énervait pas pour des choses comme celles-ci. Il n'en voyait surtout pas l'intérêt, sachant que de toute manière ceci était la pure vérité : il faisait peur et c'était la raison pour laquelle il était seul. En plus, il avait fini par aimer cette solitude même s'il lui arrivait une fois de temps en temps de se sentir seul, et d'avoir besoin de parler à quelqu'un. Là alors, il allait parler aux premiers animaux qu'il croisait, que ce soit des oiseaux, des poissons, des chats ou quoique ce soit d'autres cela le détendait.

Le garçon avait essayé de se rattraper des paroles qu'il avait dites, il avait dit au jeune homme qu'il n'avait pas peur de lui. Faux ! Il avait peur de lui, ou peut être avait eu peur de lui, pourtant, ce n'était plus vraiment le cas maintenant. Peut être Shiki aurait préféré que le jeune garçon garde cette frayeur envers lui mais c'était raté, tant pis.

« Tu peux avoir peur de moi, ça ne me dérange pas... »

Il avait beau dire ce genre de choses, au fond de lui il était rassuré que tout le monde ne le fuit pas comme la peste, juste parce qu'il faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Jeu 20 Mai - 17:11

-Ce n'est pas la peine de t'excuser, ce que tu dis est vrai, mais avant que je ne m'en rende compte c'est devenu une habitude, pour éviter que les gens s'approchent de moi.

Tellement préoccuper je n'avais pas eut le temps d'entendre sa phrase que j'avais déjà lancé la mienne. Il disait que je n'avais pas à m'excuser, mais on m'a bien appris que les gens ne disent ça que par politesse la majorité du temps, et que même s'ils disent que ce n'est pas la peine, ils auraient été vexés, fâchés, tristes, ou m'auraient trouvé impoli ou impertinent. par contre qu'est ce qui est devenu une habitude? Le regard glacial? Et pourquoi il voulait pas que les gens s'approchent de lui? Je comprend pas, qu'est ce qu'ils ont les gens, ils étaient méchants de là ou il vient? Mais ça existe des endroits avec que des méchants. Maman m'a pourtant dit que même dans les prisons, il n'y a pas que des méchants, même si il y a que des gens qui ont fait des bêtises... Ou alors il était malade et contagieux et il faisait ça pour que ce qui le connaissait pas s'approche pas... Ou alors..? Ah! J'en sais rien, il y a trop de questions! Et puis c'est pas bien de se mêler de la "vie privé" des gens quand il y a pas de raison... Oui mais j'aimerais quand même savoir... En plus après ce long silence on devait commencer à voir que je me creusait la tête pour savoir et que je m'énervai tout seul, et c'est un peu embarrassant...

Mais, attend, il a dit quelque chose pendant que je réfléchissait! Mince,, qu'est ce que c'était je l'ai pas écouté... Il faisait encore de la politesse en disant ça ne me gêne pas ou quelque chose comme ça... Mais qu'est ce qui le gêne pas? Ah oui! Que j'ai peur!


-Mais j'ai pas peur, c'est vrai! Je suis pas un menteur!


Oui c'est vrai ça! Je mens jamais! Enfin...presque, mais c'est super rare parce que sinon je dis rien! Il faut pas dire tout ce qu'on pense à voix haute, sinon les gens seraient tout le temps vexés ou gênés par l'autre... N'empêche que ça devait faire un peu bête de dire ça aussi longtemps après ce qu'il a dit... Mais il faut que je prouve que je dis vrai! Mais comment je dois faire ça... Je pince ma bouche en le regardant, mais en essayant surtout de trouver un moyen. Comme j'ai pas d'idée, il faut que je demande à quelqu'un, mais la seule personne présente ici à qui je puisse demander ça, c'est la personne concernée. Est ce que je dois vraiment demander? Après tous il saura sûrement mieux que personne ce qu'il faut faire pour le prouver, et qu'en plus ce soit valable pour lui.


-Dis moi ce que je dois faire pour que tu me crois!

Non mais! Je me laisserais pas faire par un regard qui fait peur! Je suis plus fort que ça! Enfin tant qu'on me prend pas par surprise...mais maintenant je suis préparer!

-Je sais! Je vais te regarder dans les yeux pendant autant de temps que tu veux! Et tu vas voir je vais pas le détourner!
Chose dîtes, chose faite, j'attrapai le dossier du banc et je fais en sorte de bien le regarder droit dans les yeux en approchant bien mon visage du siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Jeu 20 Mai - 18:39

La réponse du garçon mit un certain temps à répondre, il n'attendait même plus sa réponse. Shiki ignorait si le jeune garçon l'avait écouté puisqu'il avait l'air plongé dans ses pensées. A quoi pouvait il bien réfléchir ? Il répondit enfin en disant qu'il n'avait pas peur, que ce n'était pas un menteur. On aurait dit qu'il était énervé parce qu'en disant disant que le jeune garçon pouvait avoir peur de lui sous-entendait qu'il était un menteur. Ce n'était pas son but.

Shiki soupira, alors qu'au départ il devait juste gonfler un ballon, la discussion était partie de travers et avait finit pour le moment sur le fait que le garçon n'ai pas peur du lycéen. Ce n'était pas un méchant garçon, juste un peu insistant, il venait de demander à Shiki comment lui prouver qu'il n'avait pas peur de lui. Ce n'était pas question de prouver quoique ce soit pour Shiki, c'était surtout que beaucoup de gens avait peur de lui pour son attitude glacial et que maintenant il prenait le cas de ses personnes pour un généralité.

Au début, ses regards froids était plutôt intentionnels, pour qu'on le laisse tranquille, non pas qu'il n'aimait pas la compagnie mais la plupart des gens ne lui parlait que de ses parents et de la façon dont il était traité, il n' était ni plus ni moins une bête de foire pour les élèves de sa classe. Il l'avait comprit bien assez tôt et ne voulait plus s'approcher de ses hypocrites qui une fois leurs envies exaucés le laissait tomber comme si il n'était qu'un vieux chiffon usé prêt à êtres mit à la poubelle à la moindre occasion. Plus tard, sa personnalité avait un peu changer et il possédait une expression naturelle effrayante. Il n'a jamais su si c'était parce qu'il avait prit l'habitude de montrer ce genre d'expression ou si c'était parce qu'il avait changé pour devenir comme ça, mais à cause de ça effrayer les gens et êtres seul était devenu une habitude pour lui.

Le jeune garçon trouva une solution qui le satisfaisait pour prouver à Shiki qu'il n'avait pas peur de lui, le regarder dans les yeux sans détourner le regard, c'était bien quelque chose que Shiki détestait, cela le rendait anxieux et généralement il était le premier à détourner le regard. La garçon s'appuya sur le banc puis regarda alors le jeune homme dans les yeux Shiki ne réagit pas pendant quelques secondes puis un craquement se fit entendre. Il détourna la tête avant de regarder autour de lui pour voir ce qu'il avait cassé, apparemment c'était l'une des planches du banc

« Je l'ai encore fait... Tu sais si tu me dis que tu n'as pas peur de moi je te crois alors s'il te plaît n'insiste pas comme ça... »

La planche n'allait sûrement pas tenir très longtemps, le trou donnait l'impression qu'un objet en forme de sphère était passé par ici et avait cassé le banc sur son chemin. De petit morceaux de bois étaient éparpillés un peu partout autour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 22 Mai - 10:02

Après quelques secondes, J'entendis un craquement qui me surpris et fit réagir le jeune homme. Lui semblait savoir ce qu'il s'était passé et chercher d'où provenait le bruit. Moi j'avais vu les éclats de bois et regardait attentivement le drôle de trou qui balafrait le banc de façon effrayante. Avec une forme pareil, la cause ne pouvait pas être naturel, ça c'est sûre, ce n'était pas parce que je m'étais appuyé dessus qu'il avait craqué. Donc, logiquement, comme je suis incapable de faire ça ça ne pouvait être qu'un utilisateur de don à proximité. Mais à proximité, il n'y avait que lui. Je tourne donc mon visage vers lui en silence. J'étais surpris, mais je ne savait pas si mes émotions allait tourné vers la peur, l'admiration, ou rien du tout, un simple constat... Non! J'ai dit que j'aurais pas peur! Et je chassa ce début de sentiment qui aurait put poussé. Je n'avait pas à avoir peur, à mon avis ce n'était pas intentionnelle, et c'est toujours moins grave quand ça l'est pas, c'est pour ça que Maman essaye toujours de prouver, quand elle le peut parce que c'est pas toujours la cas, que son client ne l'a pas fait intentionnellement. Ok je n'ai pas peur alors je suis surpris, parce que moi je peux pas avoir l'air de rien et ne pas me sentir quoi que ce soit.

- Je l'ai encore fait... Tu sais si tu me dis que tu n'as pas peur de moi je te crois alors s'il te plaît n'insiste pas comme ça...

Je le regardait donc surpris. La question 'c'est toi qui as fait ça?' M'aurait bien traversée les lèvres, mais je crois que ce n'était plus la peine, puisqu'il venait de l'affirmait. Je n'aime pas qu'on me traite de menteur, c'était pour ça que j'avais réagit comme ça, mais je m'étais un peu trop avancé apparemment, il ne m'avait pas traité pas de menteur, ou en tous cas ce n'était pas son attention. En plus, maintenant que j'y pensais, c'était peut être de ma faute! J'ai entendu dire que certains n'arrivait pas à maîtriser leur Alice, même si plus on montait dans l'âge moins il y en avait. Ces gens, leur pouvoir réagit à leurs émotions. Ça voulait dire que si il avait une émotion qui avait causé ça, ça ne pouvait être que de la faute de mes actions bizarres... Je baissais les yeux un peu honteux, et m'inclina en signe d'excuse :


-Désolé, je suis allé trop loin...

Je suis vraiment partie au quart de tour, et je l'ai mit dans une situation embarrassante, pourtant je ne réagit pas toujours comme ça...Et puis quand j'y réfléchissait, je n'avais pas été très poli depuis le début. Normalement on se présente avant de demander un service, enfin je crois...Ou alors, au minimum, on souhaite 'Bonjour' ou on dit 'enchanté' avant quoi que se soit, ce que je n'avais pas du tout fait... Et pourtant il m'avait gentiment gonflé mon ballon... J'avais vraiment honte, et je faisait honte à l'éducation que m'avait donné maman :

-Je suis désolé aussi d'avoir été impoli et de ne pas m'être présenté : je m'appelle Hyoury Suzuki et je suis en dernière année de primaire, enchanté.

Je devais avoir une petite voix et une petite mine, surtout par rapport à tous à l'heure, et je refaisait une courbette d'excuse suivit d'une de présentation, sans osé allait jusqu'à relevé autant la tête , au moins pas temps qu'il n'aurait accepter mes excuses. J'attendais donc une réponse qu'elle quelle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 22 Mai - 13:47

Le jeune garçon était désolé d'avoir été trop loin, en soit, pour Shiki, ce n' était pas trop grave mais, il avait un pouvoir qu'il contrôlait à peine. Ce dernier ce manifestait toujours quand il ne fallait pas. Dans ces cas là, même si il n'aimait guère son pouvoir, il pensait à la sécurité des gens, il aurait pu blesser quelqu'un, même sans le vouloir. Il n'aimait pas la compagnie, certes, mais ne souhaitait pas non plus blesser les gens.

Il avait blesser quelqu'un à l'époque en découvrant par la même occasion son alice, malheureusement, il avait été traumatisé par cela. Cet homme avait voulu l'agresser puis sans savoir comment, il avait blessé l'homme. Il n'avait peut être vu que vaguement la scène, mais le bruit que cela avait produit, la forme qu'avait prit le bras cassé de cet homme et surtout le sang, tout ça il s'en souvenait. Il n'avait pas prit peur de son alice, au contraire avant d'atterrir dans cette école, il avait essayé de s'entraîner à contrôler son alice, mais il n'a jamais comprit pourquoi il n'avait pas à l'utiliser ou seulement un peu. Cinq ans plus tard, rien n'avait changé, la seule différence est qu'il savait que tant qu'il ne pourrait contrôler ses émotions, il ne contrôlerait pas son alice, la preuve, il avait fait un trou dans le banc sur lequel il était actuellement assit.

-En y pensant, je l'ai peut être effrayé, en faisant ce trou dans le banc. Ça n'a pas l'air, tant mieux-

Le jeune garçon remarquant son impolitesse, c'était présenté. Il s'appelait Hyoury Suzuki, il était en dernière année de primaire, donc beaucoup plus jeune que Shiki. Il remarqua que pour une fois il ne c'était pas tromper en essayant de deviner l'age de la personne (chose assez rare chez lui). Le jeune homme ne c'était pas non plus présenté, il n' était par conséquent pas beaucoup plus poli que le jeune garçon.

« Je ne suis pas mieux, je ne me suis pas non plus présenté. Je m'appelle Shiki Shiranui, en deuxième année au lycée. Juste une chose, arrête de t'excuser, je n'aime pas les gens qui s'excusent pour un rien. »

C'est vrai qu'il n'était pas un exemple, il ne s'excusait quasiment jamais, il ne voyait pas à quoi ça servait, c'est juste une expression pour ne rien dire, de tout façon l'autre vers qui cette excuse s'en fiche généralement il n'en voyait pas l'intêret.

« Aussi, mon Alice, me permet de contrôler la pression atmosphérique, je peux faire exploser certains objet ou les faire s'écraser sur eux-même, mais jamais quand je le souhaite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 22 Mai - 19:53

-Je ne suis pas mieux, je ne me suis pas non plus présenté. Je m'appelle Shiki Shiranui, en deuxième année au lycée. Juste une chose, arrête de t'excuser, je n'aime pas les gens qui s'excusent pour un rien.

J'avais sûrement une autre vision de l'excuse, qui était bien encré chez moi par ma famille. En même temps ça me dérangeais de ne pas m'excuser quand il le fallait, en même temps que les autres ne le fasse pas ne me dérangé pas tant que ce n'était rien de grave pour moi ou pour la personne concerné. Et puis, je ne pensais pas m'être excuser pour rien, je nous avais mit l'un comme l'autre dans une situation gênante, et tout ça pour un malentendu! Par contre, je voulais bien essayer d'éviter de m'excuser pour des impolitesse, si ça le dérangeait.

-D'accord...
-Aussi, mon Alice, me permet de contrôler la pression atmosphérique, je peux faire exploser certains objet ou les faire s'écraser sur eux-même, mais jamais quand je le souhaite.

Heureusement qu'il avait précisé, parce que pression atmosphérique ne me disait rien... Autant grâce au travail de Maman j'ai appris plein de choses, autant ce genre de sciences ne faisait pas partie de ces choses. Comme je le pensais, il ne maîtrisait pas son Alice, moi non plus, mais c'est sûre que les différences entre nos Alices, et nos âges étaient beaucoup trop grande pour vraiment comparer. C'était quand même un Alice dangereux et qui pouvait faire du mal, est ce que c'était pour ça qu'il avait dit qu'il évitait les gens avec son regard? Ça expliquerait tout en tous cas. Bon assez d'hypothèse comme ça, il faut que je dise quelque chose parce que sinon il va y avoir un blanc dans la conversation...Et ça me met pas très à l'aise quand il y en a.


-Moi non plus je contrôle pas mon Alice, mais c'est beaucoup moins gênant que toi, sauf peut être dans les vestiaires...Mais c'est pas vraiment la même chose non plus...


Je baissais la voix, ce que je disais n'avait sûrement pas beaucoup d'interêt pour lui, et comme je l'avais dit c'était pas la même chose, alors ça le faisait pas trop...Mais bon je savais pas quoi trop dire non plus... Il était peut être temps que je parte, je devais l'avoir bien assez déranger comme ça, et mon ballon était gonflé, beau comme tout en plus. Maintenant que je regardais mon ballon j'avais envie de jouer avec...Heureusement que c'était pas mon ballon qui avait été touché par son pouvoir! Mais est ce que c'était vraiment prudent de jouer avec ici... Il risquait de s'envoler, de se retrouver dans un arbre, et de crever à cause de ça, ou pour je sais pas quel raison... Mais dans ma chambre est ce qu'il y avait moins de risque... Je me tournait à nouveau vers le lycéen :

-Ça se crève facilement un ballon?

Après tout c'était mon précieux frère qui me l'avait envoyé, j'avais pas envie de le perdre aussi facilement, je préférais largement le garder précieusement dans ma chambre, même si l'envie de jouer avec me tentait énormément... Je pouvais quand même le tripoter un peu quand même, non? Allez oui! Quand même! Et toc, toc, toc avec mon doigt je faisais des pichenettes dedans, sans pouvoir m'empêcher d'alterner mon regard entre l'humain et l'objet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 22 Mai - 20:19

-Dans les vestiaire ?-

Quel genre d'Alice pouvait-il bien posséder pour que ce soit gênant dans les vestiaires ? Le lycéen se posait la question sans pour autant être vraiment curieux à ce propos, cela faisait passer le temps pendant les longues secondes de silence, celle-ci paraissaient vraiment trop longues mais Shiki aimait le silence, il pensait à tout et à rien. Dans tout les cas l'alice d'Hyoury avait l'air complètement différent de celui du jeune homme, il n'avait pas l'air dangereux m ais si il n'en connaissait pas plus que ça. Shiki à l'opposé pouvait gravement blesser les gens.

Il lui demanda si un ballon se crevait facilement. Tout dépendait de ce qu'il appelait facilement, si on le mettait dans quelque chose de pointu alors il avait de grandes chances d'exploser après en forçant dessus. Shiki ne savait pas grand chose des ballons, il n'avait jamais eu beaucoup eu l'occasion de s'amuser quand il était plus jeune, d'avoir un ballon ou quoique ce soit, il se contentait de lire des bouquins, il n'avait pas trop le choix chez ses parents ou sa grand-mère, mais gràce à ça il avait à lire à lire mais était par la suite devenu ni plus ni moins un un rien de biblitohèque.

« Un ballon se crève assez facilement mais si tu fais attention ça devrait aller, il finira de toute manière par se dégonfler. »

Shiki se mit à réfléchir à des tas de choses à la fois plus ou moins logique, parfois complètement tordu lui-même l'avouait, il oublia pendant quelques instant la présence d'une jeune garçon. Il secoua la tête pour sortir de ses pensées et regarda Hyoury

« Tu as eu ce ballon par ta famille ? »

Il se demandait si les familles donnaient souvent des cadeaux à leurs enfants, il n'en avait jamais eu, et cette question lui trottait par la tête. Offrir des chose était une chose courante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Lun 24 Mai - 11:51

-Un ballon se crève assez facilement mais si tu fais attention ça devrait aller, il finira de toute manière par se dégonfler.

Donc je peux jouer avec théoriquement...Mais il faut que je fasse attention, parce que sinon il va se crever, mais il a dit que de toute manière il finirait par se dégonfler...C'est nul ça! Moi j'aurais voulu le garder pour toujours comme ça et lui faire la tête de mon frère, comme ça même quand il me manquera, il me réconfortera.... Mais c'est pas possible alors... Dans ce cas, il me reste plus qu'à leur demander une nouvelle photo, toute grande que je puisse l'accrocher sur le mur. Mais j'aurais préféré l'avoir dès maintenant...En fait je préfèrerais les voir tous les deux tout le temps mais il faut que je m'y fasse, c'est pas possible...

Bon c'est pas le moment de tomber dans de noires pensées! Je dois me ressaisir et être fort! Maman serait fâché et Tsubasa-onni-chan triste de me voir comme ça. Et puis on peut toujours s'écrire c'est pas comme si je pouvais pas avoir de nouvelle. C'est ça, il faut être posétémiste...non c'est pas ça...posétiste...posi...positif! C'est ça! Et pour continuer j'ai qu'à me dire que puisque je dois l'être, je peux jouer avec! Bah oui puisque que il va finir dégonflé, je peux le crever c'est moins grave. Voilà je vais jouer avec comme je veux et autant que je veux! Je suis déterminé!


-Tu as eu ce ballon par ta famille ?

Hm? Je me retournais vers Shiki-san qui, après un moment sans avoir rien dit, s'était mis à parler. Par ma famille..? Oui, je hochais la tête pour confirmer, puis je disais avec un grand sourire qui éclaire toujours mon visage quand je parle de ma famille :


-C'est de Tsubasa-onni-chan! Il est super super gentil! Et c'est le meilleur grand frère du monde! Et il m'écrit toujours! Et...et...voilà!
Oui bon, je sais," et voilà" c'est pas super, mais je suis pas comme mon frère moi...
-Tu as un grand frère aussi? Il est comment? Il t'envoie des cadeau aussi?

J'étais curieux de savoir comment était les grand frère des autres, puisque moi j'en avait qu'un, et je pensais pas qu'il pouvait y en avoir un meilleurs, mais peut être qu'en faîte tout les grands frères ils étaient comme ça...Non! C'est pas possible d'abord! Moi j'ai jamais eut de copains qui ont un grand frère, ou en tous cas il en parle pas, alors si le lycéen il en a un, ça sera mon premier copain qui en a un! Et on pourra parler de ça! Parce que moi j'adore parler de mon grand frère, et je suis sûre que les autres qui ont des grands frères ben c'est pareil. J'aimerais beaucoup qu'il en est un!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Lun 24 Mai - 12:50

Le jeune garçon venait de demander au lycéen si lui aussi avait un frère, comment était-il et est-e qu'il lui envoyait des cadeau. Il n'avait pas de frère, et contrairement à Hyoury dont la famille avait l'air vraiment sympathique : elle lui envoyait des lettres et des cadeaux, la famille de Shiki était vraiment horrible, il ne s'en rendait pas vraiment compte, il en parlait rarement de sa famille, il ne l'aimait pas, il n'aimait d'ailleurs pas du tout en parler. Shiki pensait que les parents n'offraient jamais rien, ni les frères et sœurs. Il s'était aussi rendu compte de beaucoup de chose quand il était encore chez lui, les parents venaient chercher leurs enfants à l'école, leurs souriaient. Tout ça ne lui paraissait pas si étrange.

Avait-il vraiment un famille si particulière ? Etait-ce étrange de ne pas aimer sa famille ? Apparemment ça l'était. Il venait de s'en rendre compte seulement maintenant. D'habitude les parents aimaient leurs enfants, chez lui, ça n'avait jamais été le cas, et il avait pensé que tout cela était normal.

« Je n'ai pas de frère et même si j'avais un frère je crois que l'on ne s'entendrait pas. En ce qui concerne mes parents, je n'ai jamais reçu de lettre d'eux depuis que je suis arrivé, je n'ai même pas eu de nouvelles, après tout, il me déteste. »

Parler de sa famille l'agaçait, petit, il n'avait jamais comprit pourquoi, on s'était moquer de lui parce qu'il avait dit qu'il ne connaissait pas le prénom de ses parents. A l'époque, il vivait chez sa grand-mère. Et depuis, il ne voulait plus parler de sa famille. Mais, il fallait bien c'était lui qui avait commencé.

« Je suis né dans la mauvaise famille ou on m'a échangé contre un autre à la naissance, niveau personnalité avant de devenir comme ça, j'étais à l'inverse de la leur et même physiquement, je ne leur ressemble pas... Mais au juste, est-ce courant que des parents haïssent leurs enfant ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 29 Mai - 12:43

-Je n'ai pas de frère
Oh, dommage on pourra pas parler de ça alors.

-et même si j'avais un frère je crois que l'on ne s'entendrait pas.
Ah bon, Pourquoi? Après tout Shiki-sempai en sait rien. Il a pas d'Alice qui peut le lui dire il aurait été. Il aurait put être n'importe comment.

-En ce qui concerne mes parents,
Je me souviens pas lui avoir parler de ses parents, pourquoi il en parle, parce que c'est le reste de sa famille?

-je n'ai jamais reçu de lettre d'eux depuis que je suis arrivé, je n'ai même pas eu de nouvelles,
Hein? Pourquoi? pourtant tout le monde reçoit des lettres, pourquoi pas lui?
-après tout, il me déteste.

Silence. "Ils me détestent". Cette phrase est resté dans mon esprit, et mon visage était paralysé lui aussi par ses mots.


-Je suis né dans la mauvaise famille

C'est possible de naître dans la mauvaise famille? C'est bizarre non? Je comprends pas très bien. Et puis qu'est ce que ça veut dire au juste 'mauvaise famille"? Pourquoi ce serais la mauvaise famille? Comment c'est possible?

-ou on m'a échangé contre un autre à la naissance,

Ça je comprends mieux! Mais on échange pas un bébé par un autre si c'est pour le détester, non? Pourquoi il aurait été échangé? Ca veut dire qu'il a été adopter? Non, pas forcément en fait, il est pas sûr, et il à dit naître dans la mauvaise famille, ça veut dire que c'est quand même sa famille, non? Ah! J'y comprends rien!

-niveau personnalité avant de devenir comme ça, j'étais à l'inverse de la leur
C'est quoi l'inverse de la leur? Et c'est quoi la leur d'abord? Ils sont comment ses parents? Mais il a dit avant d'être comme ça, qu'est ce qu'il veut dire par là..? Solitaire? Avec un regard qui fait peur? Ça veut dire que ses parents ils sont solitaire avec un regard qui fait peur? Mais ça veut pas dire qu'ils sont méchants, si? Parce que lui il est comme ça, mais il est pas méchant.

-et même physiquement, je ne leur ressemble pas...
Moi non plus je leur ressemble pas pas à maman et Tsubasa-onii-chan. Eu x ils ont les yeux et les cheveux noirs, et moi j'ai les cheveux blonds et les yeux bleus. Est ce que ça change quelque chose?

Ça me rappelle quand j'étais petit. A l'école, on m'avait demandé pourquoi je leur ressemblait pas du tout. J'ai pas put répondre ce jour là, alors j'ai voulu demander à Maman. Et elle m'a regardé un peu étonné, puis c'est mit à réfléchir comment m'expliquer. Puis elle m'a finalement dit que c'est parce que quand j'étais bébé, j'étais pas encore son enfant, mais l'enfant de quelqu'un d'autre à qui je ressemblais; mais que maintenant j'étais son bébé à elle, et qu'elle était ma Maman à moi. j'ai rajouté que elle était aussi la Maman à Tsubasa-onii-chan, et elle m'a répliqué que c'est pour ça qu'il était mon frère à moi. Maintenant je sais que j'ai été adopté et que c'est comme ça qu'on dit, mais ce qu'elle m'a dit n'était pas faux pour autant et j'en suis super content!


-Mais au juste, est-ce courant que des parents haïssent leurs enfant ?

-Euh...non, mais...parfois ça arrive...

Disais-je avec un petite moue et les yeux baissés parce que sans faire je me rendais compte que sans faire exprès, j'avais touché un sujet sensible.

Encore quelque chose que je savais par le travail de Maman. En réalité, elle me disait pas tout, elle trouvait que j'étais trop petite pour tous ça. Elle disait que ça allait ma donner une mauvaise image de la vie et de la société en me montrant que des mauvais exemples. Même si je pense que grâce à ça j'éviterais pleins d'erreur qu'on fait les clients de Maman. En tous cas, avec Tsubasa-onii-chan, on aimait regarder les histoire qu'elle réglait, et on aimait la regarder les réglait, parce qu'elle était super cool quand elle le faisait!


-Mais tu sais, Maman me la dit que sa vrai famille c'est pas forcément celle dans laquelle on est né. D'ailleurs moi je suis pas né de Maman, mais Maman et Tsubasa-onni-chan sont ma vrai famille quand même.
et puis, et puis au court de notre vie on a plusieurs familles : celle dans laquelle tu nait, celle dans laquelle tu es, celle qui se forme autour de toi, et celle que tu crées avec la personne que tu aimes.


Bon d'accord, c'est pas de moi vraiment cette phrase, mais c'était pas de Maman non plus... Qui l'avait dis? Je me souviens plus... En tous cas chez moi on a trouvé que c'était une très jolie phrase, et moi aussi.

-Donc tu vois, si tu aimes pas ta première famille, ou que tu trouve que c'est la mauvaise, c'est pas grave parce que il y en aura une autre qui sera la bonne. Enfin, je crois que ça veut dire ça...C'est pas moi qui l'ai crée cette phrase alors je suis pas sûr, mais je crois que c'est ça. J'en suis presque sûr!

Je me tortillais un peu en disant ça, un peu gêné, j'aurais peut être pas dut dire que j'étais pas sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Sam 29 Mai - 14:01

Ce n' était pas courant que des parents haïssent leurs enfants mais cela pouvait arriver. Cela voulait dire qu'il n'était pas le seul dans ce cas là. Comment le vivaient ces gens ? Shiki se plaignait souvent tout seul en se disant qu'il détestait sa famille et tout un tas de chose plus inutiles les unes que les autres mais parfois il se disait que peut être des gens dans le même cas ne se plaignait pas... Il les enviait, le lycéen n'y arrivait pas.

Hyoury avait dit que sa vrai famille c'est pas forcément celle dans laquelle on est né, ou plutôt sa mère d'après ce qu'il disait. Il avait peut êtres raison en disant ça, mais c'est celle à qui on est lié, qui a une grande autorité sur nous, et quand ils veulent faire quelque chose, tu te sens obliger d'obéir, par peur, parfois. En en tout cas c'était le cas de Shiki.

Le jeune garçon n'était pas né dans sa famille actuelle, cela voulait dire qu'il avait été adopté ? Sûrement, mais pour lui tout de même sa vraie famille, celle qu'il aimait, celle avec qui il discutait. Il enviait le garçon de pouvoir aimer autant sa famille.

Il disait que dans la vie de quelqu'un il y avait plusieurs famille celle dans laquelle on nait, celle dans laquelle on est, celle qui se forme autour de nous, et celle que l'on crée avec la personne que l'on aime Hyoury dit ensuite que si l'on aimait pas notre première famille, il y en avait une autre qui pourrait être la bonne.

« Tu n'as pas tort en disant ça, même si c'est quelque chose que l'on t'a dit. Mais je suis assez pessimiste alors pour moi, je ne vois pas ce qui pourrait s'améliorer. Mais, je suis peut être le pire, à vouloir absolument être aimé, un jour (je l'espère) que je le serait. »

Il esquissa un sourire, il avait vraiment l'air idiot à dire des chose comme celle-ci, mais parler à quelqu'un, même si il était beaucoup plus jeune, mais si il trouvait idiot Shiki, le détendait. Il avait rarement l'occasion de parler.

« Dire que c'est toi, qui est beaucoup plus jeune, qui me fait la leçon. Mais c'est agréable de pouvoir parler à quelqu'un de temps en temps. »

Le sujet de discussion avait beaucoup changer depuis le début, et n'avait même plus aucun rapport. Shiki qui n'avait pas l'habitude de parler, ou plutôt, en avait perdu l'habitude. Il n'avait pas discuter autant depuis un bon moment. Il ne perdrait sûrement pas son habitude de si tôt, mais parler à Hyoury n'avait étrangement pas été un très grand problème, au début il s'était sentit anxieux mais il s'était calmé au cours de la discussion, après tout il n'avait aucune raison de paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Dim 30 Mai - 23:07

-Tu n'as pas tort en disant ça, même si c'est quelque chose que l'on t'a dit. Mais je suis assez pessimiste alors pour moi, je ne vois pas ce qui pourrait s'améliorer. Mais, je suis peut être le pire, à vouloir absolument être aimé, un jour (je l'espère) que je le serait.

-Non pas du tout!

Être le pire de vouloir être aimé? C'était un peu n'importe quoi, je veux dire, tout le monde veut être aimé, alors pourquoi ce serais 'être le pire' de le vouloir? Il y a pas de raison! Par contre, ça veut dire quoi pessimiste, je me le demande... Ça me dit quelque chose mais je sais plus ce que ça veut dire...Est ce que je dois lui demander? Je vais avoir l'air idiot non? Ça doit être un mot que tous le monde doit connaître...Je suis sûr de l'avoir déjà entendu pourtant... Je vais lui demander quand mê...

-Dire que c'est toi, qui est beaucoup plus jeune, qui me fait la leçon.


Bon tant pis j'irais regarder dans un dictionnaire plus tard. Moi?! Je fais la leçon? C'était pas mon intention! C'est impolie en plus de faire la leçon à quelqu'un qui est plus âgé que soit...En même temps il a pas la tête de quelqu'un qu'on a dérangé...

-Mais c'est agréable de pouvoir parler à quelqu'un de temps en temps.

Je rougis. C'était la première fois qu'on me disait que c'était agréable de parler avec moi. Même si c'était pas mot à mot ce qu'il avait dit... Parfois mon frère me disait que c'était agréable d'être avec moi ou de jouer avec moi, et à chaque fois il rigolait gentiment en me voyant prendre une couleur rouge. Puis après il me disais que j'étais mignonne, parce que à ses yeux je suis sa 'sœur' contrairement à mon apparence actuel. Et je rougissait de plus belle. Et là il me prenait dans ses bras.

-Si...si tu as encore besoin de parler à quelqu'un...Tu peux faire appel à moi.

Disais-je d'une petite voix timide, les joues toujours colorés. Je voulais le réconforter, parce que c'est triste d'avoir personne qui t'aimes, ou personne à qui parler...

-Et puis...je t'aimes bien moi...Et si tu veux, je peux devenir ton petit frère. Je veux dire, le petit frère de la famille qui se forme autour de soi...

Parce que s'entend bien, mon vrai frère c'est Tsubasa-onii-chan, mais on peut avoir plusieurs frères pas dans la même famille...Enfin c'est un peu compliqué et peut être que je m'embrouille, mais ce que je veux dire c'est que Tsubasa-onii-chan est mon frère dans la famille dans laquelle je suis, et qui est ma vrai famille; et donc Shiki deviendrait mon frère dans ma famille qui se forme autour de moi, qui est une famille que j'aime forcément beaucoup et qui est une famille, mais pas ma vrai de vrai de vrai, juste de vrai... C'est un peu compliqué tout ça, mais je me comprends, c'est le plus important non? Bon après si je dois l'expliquer à quelqu'un, il va pas forcément tous comprendre... Et si je dis que ma famille n°1 c'est la famille avec Maman et mon frère, et ma famille n°2 c'est l'autre... c'est plus clair non? Peut être pas... Bon c'est pas grave, on s'en fou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Lun 31 Mai - 21:05

Le jeune homme regardais le ciel légèrement nuageux, si il y avait maintenant un bon moment que l'averse c'était arrêté, l' herbe était encore légèrement humide. Le temps était assez frais et Shiki commençais à frissonner, il n'avait pourtant pas froid : le lendemain sûrement il se révellerait enrhumé. Il s'en fichait, cela lui importait peu.

Le lycéen qui regardait le ciel se mit à regarder Hyoury quand ce dernier se mit à parler, il lui disait que si Shiki avait besoin de parler le garçon serait là.... Quelque chose retint le regard du jeune homme qui était portant prêt à se retourner. Apparemment, ses paroles l'avait gêné, il le voyait à la couleur des joues de Hyoury, de couleur légèrement rosée. Sa voix aussi avait été timide.

« Pas besoin d'être gêné pour quelque chose comme ça.... »

Le lycéen avait beau ne pas être très doué avec les gens qu'il rencontrait, il y avait des personnes à qui il acceptait de parler beaucoup plus facilement. Il ne faisait pas ça inconsciemment, ces personnes avait juste une personnalité qui ne l'effrayait pas et ne le mettait pas mal à l'aise, comme souvent c'était le cas. Le fait que le garçon soit jeune devait aidé aussi, enfin, il n'en était pas vraiment sûr.

« Je ferais appel à toi si j'ai envie de parler. »

Hyoury dit ensuite à Shiki qu'il l'aimait bien, c'était bien la première fois que quelqu'un l'apreciait. Il dit aussi qu'il pouvait devenir le petit frère de la «seconde famille, comme il disait la famille que se forme autour de toi.

« Je serait ravi d'avoir un petit frère comme toi, dans ce que tu appelle la famille que forme autour de toi... »

Shiki s'étira, pensif, mais avec un air plutôt effrayant au visage. Pourtant, son sourire cruel n'avait rien en rapport avec la discussion, ou pratiquement rien. Il se moquait seulement de ses parents en lui-même, ses parents qu'il disait qu'il ne serait jamais apprécié par personne. Il était content de lui pour une chose qui paraîtrait futile à n'importe qui d'autre. Se rendant compte qu'il était partit dans ses rêves, il secoua la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Mer 2 Juin - 9:49

-Pas besoin d'être gêné pour quelque chose comme ça....

Oui mais non! Quelque chose comme ça...C'était pas si évident que ça pour moi! C'était pas quelque chose que je disais tout les jours à tous le monde, surtout après un compliment! Et puis j'y peux rien si je suis sensible à ce genre de chose... Je devrait peut être essayer de l'être moins... Après tous je suis un garçon... enfin pour l'instant...

-Je ferais appel à toi si j'ai envie de parler.


C'est vrai?! Vrai de vrai?! Super! J'avais pas dis ça pour rien! Je me sentais un peu moins gêné de l'avoir dit. S'il avait dit qu'il en avait pas besoin, ou que je l'embêtais, ou je sais pas quoi; j'aurais été bien embêté et je serais un peu passer au ridicule... Je sais pas si je serais allé jusqu'à pleurer ou fuir, mais j'espère que non, ça aurait été encore plus embarrassant et j'aurais plus jamais put le regarder en face... Motivé par la réponse je continuait donc avec mon autre phrase, et il me répondit :

-Je serait ravi d'avoir un petit frère comme toi, dans ce que tu appelle la famille que forme autour de toi...

Youpi! Je sautais presque de joie! Maintenant j'avais un faux grand frère, et j'en étais très content! J'avais bien fait de lui demandais à lui pour mon ballon. Si j'étais tombé sur quelqu'un de vraiment méchant je me serais sentit mal et j'aurais plus jamais osé abordé des inconnus seul. Déjà que ça me demandait de gros efforts...

J'étais entre la joie d'avoir réussit sans me faire rejeter, et mon imagination qui me montrait des situations dans lesquelles j'aurais put être, et je voyais le lycéen s'étirer avec un sourire plutôt effrayant. Je crois que je devrais encore un peu m'habituer à ses expressions, parce que même si j'ai pas peur de lui en lui même, j'ai un peu de mal à digérer certaines. Mais bon en y regardant bien, c'était peut être un sourire qui avait l'air cruel, mais ça ressemblait aussi à un sourire de victoire... On aurait dit qu'il avait réussit quelque chose; ou qu'il avait prouvé quelque chose à quelqu'un ou à lui même peut être... C'était rassurant de voir ça comme ça, et pas comme un sourire sadique qui prédisait des mauvaises choses.

Il sembla enfin revenir de sa victoire après quelques secondes, en secouant la tête comme pour se réveiller. Je le regardais et lui dit pour conclure cette histoire :


-Shiki-nii...

Ça faisait bizarre de l'appeler comme ça, mais s'était sympa, et ça sonnait mieux que Shiki-san.

-Je dois t'appeler comme ça maintenant.

Disais je avec un sourire. Mais maintenant je pensais qu'il était temps pour moi d'y aller, et maintenant que c'était réglé, j'étais sûre de pouvoir le revoir.

-Bon je vais y aller! Merci pour le ballon. Sinon je suis en classe B et ma chambre c'est la un, et puis je traîne le plus souvent ici, dans le parc, devant la fontaine au vœux, ou parfois à la bibliothèque,surtout quand j'ai des devoirs. Et toi tu es dans quel chambre?

Il me répondit et je ne lui laissait pas le temps de dire quoi que se soit d'autre avant d'enchaîner avec:
-D'accord je viendrais te voir, promis! Byebye Shiki-nii!
Et je partais sans demander mon reste.



[Désolé si ma fin est un peu brusque... Si tu veux continué, tu n'as qu'à arrêter Hyouri avant qu'il parte, ça me pose pas de problème]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiki Shiranui
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 22

Feuille de personnage
Alice:
Commentaire:

MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé] Mer 2 Juin - 17:49

Shiki-nii... Shiki trouvait ça... étrange ? Il n'avais pas l'habitude qu'on l'appelle comme ça et cela sonnait particulièrement bizarre. Il s'y habituerai sûrement mais il lui faudrait peu être un peu de temps. Pourtant c'est comme ça que maintenant Hyoury allait l'appeler.

Puis il fut l'heure pour le garçon de s'en aller, pour ce qui était au départ une simple demande, la tournure, même pour Shiki avait été plutôt étonnante, et la discussion avait complètement changer. Cette dernière avait aussi prit beaucoup de temps, le lycéen ne s'en était pas aperçu. Hyoury annonça à Shiki qu'il était en classe B et dans la chambre 01, et aux endroits où il se trouvait.

« Je suis de la chambre … [Bonne question ^^', j'ai pas de chambre], si tu me cherches le plus souvent je suis ici ou à la bibliothèque. »

Le jeune garçon reprit sans attendre la parole pour dire au revoir à Shiki. Ce dernier se contenta de lui faire un signe de la main. Après le départ du garçon, il resta assit sur le banc, il continuait le livre qu'il lisait beaucoup plus tôt. Il ne l'avait pas continuer, il n'en avait pas eu l'occasion après tout mais maintenant, il avait tout le temps qu'il voulait.

Pendant quelques minutes il arrêta de lire, il mit son doigt entre les deux pages où il était. Il ferma les yeux profitant des quelques rayons du soleil qui le réchauffait malgré le temps frais, c' était agréable. Il profita du soleil un petit moment avant qu'un nuage passe devant ce dernier et que Shiki se mette à frissonner, et éternua. Il avait définitivement attraper un rhume à être rester précédemment sous la pluie, il espérait seulement que ça n'empire pas.

Shiki reprit sa lecture, il avait déjà bien avancer le bouquin et si il le continuait, il pourrait le finir dans la soirée. Mais il n'avait plus envie de lire, pas ici en tout cas. Le temps devenait un peu trop menaçant, et plus le temps passait plus il faisait froid.

« Je devrais peut-être rentrer, il commence à se faire tard... »

Il mit son marque page dans le bouquin avant de se lever, il était resté assis trop longtemps, il s'étira avant de se diriger lentement vers son dortoir. Sur le chemin il repensa à sa journée, aussi mal avait-elle put commencer, il était satisfait. Sa bonne humeur par contre n'est pas plus présente et son regard était redevenu froid, cela ne changerait pas d'ici demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos tranquille... ou presque [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Repos tranquille... ou presque [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Autres Lieux :: 
Grand Parc
-