• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Le

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
April Bleamshood
Propriété de Kanhaïne ♥
Prof?
Propriété de Kanhaïne ♥Prof?
avatar

Féminin Nombre de messages : 2953
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: steal alice (inconnu)/ alice des choubis
Commentaire:

MessageSujet: Le Lun 17 Mai - 22:34

    Assise sur le rebord d’une des tours du lycée, une brunette laissait le vent s’infiltrer dans ses cheveux avec délice. Ses pieds se balançaient à un rythme régulier, alors qu’elle observait ce qui se passait sous ses pieds en ce dimanche après-midi au temps pour le moins capricieux.
    ‘En Avril, ne te découvre pas d’un fil’, disait le dicton que la jeune femme ne devait pas connaître, à en juger le débardeur qu’elle arborait sans complexe par-dessus son jean. Pourtant, les ombres des nuages au sol lui auraient sans doute donné raison à cette vieille phrase, si la brune y avait accordé un temps soit peu d’attention.

    Mais, ce que ses prunelles ne quittaient pas des yeux étaient d’un tout autre genre. Soudain, ce qu’elle guettait sembla se profiler à l’horizon car elle sauta presque de son perchoir sans plus se poser de questions. Machinalement, la jeune femme s’épousseta et passa une main rapide dans ses boucles éparts. Si l’on prêtait un peu plus attention à l’animation de l’académie, on pouvait néanmoins comprendre ce qui avait pu attirer son attention car, en bas, juste à l’entrée principale de l’académie Alice deux gardes commençaient déjà à chuchoter à propos de ce qui devait se passer ce fameux jour. Bien entendu, April ne les avait pas entendu. Mais, la conclusion s’imposait d’elle-même étant donné qu’il s’agissait là du dernier sujet de conversation à la mode à mi-voix auprès de l’administration.

    Il fallait les comprendre aussi… Ce n’était pas tous les jours que de nouveaux professeurs arrivaient après tout, pas plus que des élèves d’ailleurs. Ils pouvaient même se compter sur les doigts d’une main. Et, c’était toujours aussi amusant à son humble avis car qui disait nouvelles têtes à torturés chouchoutés, disait nouveaux dons et nouvelles possibilités. Lorsqu’elle en avait entendu parlé, (par hasard bien entendu) en écoutant en passant devant la porte du directeur (toujours par hasard), qu’un nouveau professeur avait été intégré, on l’avait automatiquement chargé de faire sa petite enquête et elle ne s’était pas faite priée. Donc c’était par le plus grand des hasards qu’une certaine April Bleamshood avait décidé de croiser la route du futur professeur et descendait quatre à quatre les marches en direction de la cours. Si elle avait bien visualisé le problème, il devrait passer sous peu près du lac des cerisiers alors autant attendre là.

    Derrière elle, une boule de poils blanche tentait temps bien que mal de suivre le rythme, telle une caméra dernière génération capable de capter le moindre de vos mouvements. Celle-ci ne fut pas mécontente de voir sa maîtresse se placer contre un arbre, bien qu’un peu étonnée en la voyant grimper avec souplesse sur la première branche afin d’y prendre place. La boule de poils se plaça à son tour dans les feuillages, ses oreilles noirs se couchant en arrière au moindre son suspect.

    Deux ombres inconnus se discernèrent alors dans son champ de vision, déconcertant un instant April. Pas de doute qu’il s’agissait là de la personne qu’elle attendait, mais alors qui était l’autre ? Elle n’avait jamais entendu parler de deux professeurs ! Cela changeait quelque peu le problème là…Mais, elle aurait tout le temps d’aviser plus tard. Pour l’instant, la jeune fille se décida seulement à sauter de l’arbre pour se présenter à eux.

    « Bonjour, vous n’êtes pas d’ici je me trompe ?
    » les aborda-t-elle tranquillement, leur tendant une main amicale en attendant que l’un des deux la serre.

    Elle ne se présenta pas dans un premier temps. Sait-on jamais, des fois qu’elle se trompe justement, elle aurait l’air maligne à donner son nom à n’importe qui…même si ce n’était pas son vrai nom, c’était tout comme après tout. De plus, peut-être ne le sentaient-ils pas encore, mais le choubi blanc qui était resté dans l’arbre anhillait déjà leur pouvoir, par habitude. Cela le nourrissait qui plus est alors Appril le laissait faire, simulant de n’y être pour rien. Vive la confiance quoi…même sous son air faussement avenant.

_________________


Dernière édition par April Bleamshood le Jeu 20 Mai - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takuetsu-no-gakuen.forumactif.com/forum.htm
Eichi & Hirô Kytsuya
professeur des latents
avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 29

Feuille de personnage
Alice: Torture mental & phisyque
Commentaire:

MessageSujet: Re: Le Mer 19 Mai - 0:02

C’était une belle journée pour faire une entrée fracassante selon les désirs d’Hirô. Son frère lui aurait sans doute préféré une pluie diluvienne mais évidement, il fallait qu’il fasse beau. Mais de toute façon, les jumeaux étaient tous les deux heureux de pouvoir revenir à l’académie. Ils venaient d’arriver, juste de revenir, et ils n’étaient même pas passés poser leurs bagages de leurs appartements de fonction, ils voulaient juste se promener. Hirô s’était lancé dans un monologue digne de Shakespeare et Eichi se contentait d’hocher la tête poussant même quelques onomatopées qui prouvait sa bonne humeur.

Les élèves les dévisageaient sur leurs passages, des têtes inconnus, certains venaient même leurs parler, d’autres murmurer d’un air mauvais en les fixant. Mais quand bien même, les jumeaux s’en fichaient comme d’une guigne ! Et puis, la plupart s’éloigner quand leur murmure malfaisant avait attiré sur eux le regard perçant et glacée d’Eichi.

- Tu ne trouve pas qu’elles sont de plus en plus jolies les lycéennes ? lança Hirô en lançant une œillade amicale a une groupe de lycéenne qui les fixé, intéressé.
-
- Ah quand je pense que tu vas vivre a Central ! tu vas devoir sourire et accueillir la clientèle ! Bien sur tu en es capable n’est ce pas ?

Eichi remonta vers son jumeau un regard qui signifiait que son plus grand rêve pour l’instant soit qu’une météorite décide de s’écraser sur sa tête mais une jeune femme les aborda. Eichi la regarda de haut en bas, la jugeant de son regard froid et indifférent. Pas d’ici ? Bah ca dépendait du point de vue ! Eichi ne dit rien, se contenta de fixer la jeune femme, attendant que son jumeau ai la courtoisie de remplir son role. Mais ce dernier se contentait de la fixer d’un air soupçonneux. Hirô finit par faire une grimace et prit chaleureusement la main de la demoiselle.

- Pas d’ici ? Hé bien disons que cela fait un moment que nous ne sommes pas venus !

Le regard d’Hirô ne sembla pas faiblir de son intensité ce qui intrigua grandement Eichi, craignant le pire. Enfin c’était rare de voir son jumeau aussi sérieux alors autant valait sortir les parapluie anti météorite ! ca pouvait bien tomber de n’ importe où !

- Je suis un peu déçu que tu ne nous reconnaisse pas, ou a tu déjà vu des jumeau aussi sexy que nous a part ici ?

Il fit une grimace déçu, semblant vraiment sur de lui. Eichi lui se contenta de fixer son frère d’un air désolé. Ca y est, c’était le moment, il avait complètement pété une durite ! Il fallait lui taper dessus peut être qu’il allait redémarrer ! Mais avant tout, Hirô reprit la parole, un sourire charmeur sur les lèvres. Un sourire qu’Eichi pourrait jurer qui ne plairait pas a la jeune femme.

- Hirô Kytsuya, et mon frère Eichi Kytsuya… tu m’as déjà oublié… Yuka ?
-
Yuka ? Eichi reprit une analyse quasi complète du physique de la jeune femme qui, c’était vrai, ne s’était pas présenté. Il se souvenait de la demoiselle de son adolescence. Une jeune fille gentille et jolie avec toute fois un caractère bien à elle. Mais la femme qui se trouvait devant lui avait plus l’air d’envoyer les gens à la morgue que de compatir pour les familles des défunts. Il n’était donc pas totalement convaincu malgré son jumeau qui semblait marqué un point et donc tout fier de lui.
Eichi cligna des yeux, fronçant les sourcils ayant la désagréable impression d’avoir trop chaud. Il finit par soupirer et réfléchit longuement avant de se dire qu’il devait prendre la parole. Aller courage ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Apres tu pourras être fier de toi… on va dire que tu éviteras d’étriper ton frère, un double big effort ! Il donna un coup d’épaule a son frère, sa mine contrit montrait clairement qu’il n’était pas content d’être obliger d’intervenir.

- Masahirô… arrête ca, tu es impoli !

Sa voix était rauque mais toute fois douce. Surtout due a l’effet, je ne l’utilise pas souvent mais bref. Il avait utiliser le prénom complet de son frère, sachant que cela ne lui plaisait pas,. Il le faisait a chaque fois qu’il jugeait que son frère manque de respect. Sans changer l’expression neutre de son visage il inclina doucement la tête en signe de respect.

- Veuillez l’excuser, je m’appelle Eichi Kytsuya, nous venons d’arriver a l’académie. Je suis le technicien chargé de construire des bijoux contrôle Alice, tandis que mon frère est un nouveau professeur. Mais nous étions effectivement élève ici avant…

Il se ré inclina doucement, l’air cependant méfiant. Il ne savait pourquoi mais il se disait qu’il devait se méfier d’elle. En tout cas, pour lui, une chose était sur, elle n’était pas Yuka. Il venait de faire tout un discour, un exploit ! Ou était sa médaille d’or ?

- Chi-chan… Je te dis que je reconnaitrais la jolie Yuka partout ! N’est ce pas ?

Hirô sourit à la demoiselle dans l’espoir d’une affirmation et le silence retomba, avec cependant un sourire agacé d’Eichi, un peu agacé de l’attitude puéril de son jumeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-palace.forumactif.com/forum.htm

Le

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Lycée :: 
Lacs des Cerisiers
-