• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

My blue sky... Let me catch you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Enora Myujiku
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 841
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: Annulation des sons
Commentaire:

MessageSujet: My blue sky... Let me catch you ♥ Mar 25 Mai - 20:16

    Du bleu. Du bleu à perte de vue. Dans ce ciel, pas une seule trace de blanc, pas une seule trace de gris. Juste ce bleu puissant et pur qui semblait vouloir vous avaler. Pour ne pas disparaître, Enora ferma les yeux et se laissa bercer par la musique qui résonnait dans ses oreilles. Cette mélodie, elle la connaissait par cœur. C’était la Lettre à Élise, sa mère la lui faisait écouter tous les soirs lorsqu’elle était petite. Le morceau était doux et entraînant, presque hypnotisant. Pendant plusieurs minutes, elle laissa son esprit vagabonder. En se concentrant au-delà de son casque elle parvenait à entendre. Les primaires qui jouaient dans les toboggans, les feuilles qui bruissaient dans l’arbre au-dessus d’elle, des personnes qui riaient près d’elle. La dernière note retentit et elle rouvrit les yeux en soupirant. Depuis qu’elle était arrivée ici, elle n’avait pas réussi une seule fois à avoir une vraie conversation avec quelqu’un. Quelques rares fois, elle avait échangé une ou deux paroles avec des personnes de sa classe, mais c’était tout. La plupart du temps elle restait seule dans son coin à écouter de la musique et elle savait pertinemment que ce n’était pas la meilleure façon d’aborder les gens. Elle savait également les rumeurs à son sujet, comme quoi elle était froide comme un glacier et complètement inaccessible. C’était faux mais tant pis. Elle laissait couler. Avant d’arriver à l’académie Alice elle pensait qu’il était indispensable de se faire des amis, mais petit à petit elle avait appris à apprécier la solitude. On n’était pas obligé de parler, de se justifier lorsqu’on arrive en retard (de toute façon personne ne vous attend !), d’attendre avant de faire quoi que ce soit pour demander à son ami, etc, etc… Bref, les amis ne sont que des ennuis à l’horizon ! Du moins, elle essaye de se persuader que c’est ça, ressentir de l‘amitié pour quelqu’un. Une ombre s’approcha soudain pour s’arrêter juste en face de l’endroit où Enora était allongée.

    *Oh non, je vais devoir parler ?!*

    L’adolescente releva la tête et cligna des yeux, aveuglée, le soleil l’empêchant de voir correctement le visage de la personne au dessus d’elle. Lentement, engourdie par le temps qu’elle avait passé sur l’herbe du parc, elle s’essaya et mis sa main en visière pour tenter d’apercevoir son visiteur. Qui était en réalité une visiteuse.

    *Elle a les cheveux longs et… Bleus ? Voilà qui n’est pas courant… Passons.*

    Enora continua à détailler la personne en face d’elle. Des couettes, des yeux bleus-verts, plutôt grande, assez mince. Bref, une femme jolie mais au final comme les autres. La jeune fille en connaissait des centaines comme celle-là. Cependant, cette femme lui disait vaguement quelque chose… Ah ! La prof de français ! Mlle Van Der Voort, ou quelque chose dans ce goût là… L’adolescente n’avait jamais été doué pour retenir le nom des gens. Surtout ceux des personnes à qui elle n’accordait pas beaucoup d’importance… Ce qui expliquait tout, puisqu’ Enora n’écoutait jamais en français ♥. Elle trouvait cette matière inutile, terriblement inutile, comme toutes les autres. Il faut dire que ses nombreux voyages avec sa mère ne l’avait pas aidé à s’intéresser aux cours, le français n’échappait donc pas à la règle.

    *Qu’est-ce qu’elle me veut ? Elle a peut-être remarqué que je m’ennuyais pendant ses cours et elle est venue me faire la leçon… En même temps je l’aurais bien mérité… Ou est-ce que c’est pour autre chose ? Je préférerais, franchement j’ai pas la tête à me faire disputer…*

    La professeur en question avait désormais les mains sur les hanches et semblait attendre quelque chose. Enora réfléchit un instant sans comprendre, puis le « tilt » se fit entendre dans sa tête. Le casque. On devait penser qu’elle écoutait encore de la musique. En rougissant légèrement, elle l’enleva précipitamment pour le ranger dans son sac.

    « Bonjour Mademoiselle. Excusez-moi pour le casque, j’avais totalement oublié que je le portais… Que puis-je pour vous ? »

    En attendant la réponse du professeur, elle observa discrètement les environs. Au loin, un jeune homme semblait également se diriger vers elles. Enora ne pu s’empêcher de rire intérieurement. Décidemment, elle était bien populaire aujourd’hui !



    [HRP : J’ai essayé de faire en sorte que l’une ou l’autre puisse répondre, donc voilà \o/. J’espère que ça ira <3]

_________________
I'm a little princess of song ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shana Van Der Voort
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥ ♫
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 27

Feuille de personnage
Alice: Alice des Sens Surdéveloppés
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Jeu 27 Mai - 14:42

    Durant un jour de printemps, une frêle silhouette se baladait parmi les lieux éclairés de soleil. Ses longs cheveux bleus se frottaient contre son dos à mesure qu'elle avançait, contre les nombreuses et fines brises qui passaient par là. Sa démarche était assurée, elle savait où elle allait et pourquoi. Ses bras se balançaient incessamment, comme une horloge qui faisait un tic-tac infini. Jamais un retournement, toujours la marche de la jeune femme était dirigée vers l'avant, comme si un évènement passé la terrorisait, l'empêchant de lui faire face. Cependant, il n'en était point. Shana avançait ainsi car elle n'avait que faire de ce qui se passait dans son dos, elle était pressée d'arriver à destination. Une envie d'arriver le plus rapidement possible la pressait, la faisant marcher d'autant plus vite.

    Une fois que sa marche fut enfin terminée, la demoiselle arrivait au Grand parc, ce lieu où beaucoup de gens se posaient pour prendre du bon temps. Cet endroit qui était plus baigné de lumière que les autres, où le soleil n'avait aucune entrave, pouvant exercer son pouvoir sur chaque parcelle du parc. Autant dire que Shana adorait se rendre là-bas, pour se dorer au soleil. Certes, elle était professeur, cela n'empêchait pas que la liberté de se détendre lui était accordée. Un dimanche, en plus ! N'était-ce pas génial ? Les primaires gambadaient joyeusement en ce lieu plein de verdure. Ils se courraient après ou jouaient à des jeux énergiques. Ce trop-plein d'énergie ravissait Shana.

    La jeune femme leva la tête, plongeant ses yeux dans l'océan aérien qu'était le ciel. Elle constatait qu'il n'y avait que du bleu, pas aucune marque grise ou blanche. Juste une simple tâche jaune-orange produite par le soleil. La tête de la demoiselle ne resta pas longtemps ainsi, sachant que les deux couleurs l'éblouissaient. Après avoir contemplé cette magnifique étendue bleue, le professeur se remit en route, à la recherche d'un lieu entièrement baigné par l'astre et peu fréquenté, un endroit libre, en quelque sorte. Ses yeux de fouine parcouraient le parc en entier, s'attardant quelques fois sur des petits détails inutiles pour repartir de plus belle quand, enfin, le manège s'arrêta pour qu'elle trouve un endroit occupé par une seule personne. Une jeune fille, un casque sur les oreilles. Un sourire se dessina sur les lèvres de Shana, elle allait peut-être faire plus ample connaissance avec une élève. La marche de la demoiselle reprit pour finalement la mener près de l'adolescente.

    Shana approcha sa tête de sa vis-à-vis et sourit, avant de se poser sur le côté, assise. La jeune fille regarda le professeur assez longuement et après un laps de temps, elle enleva précipitamment son casque, expliquant que c'était un oubli de sa part. Un autre sourire s'esquissa. Le gêne de l'adolescente faisait rire intérieurement Shana qui ne voyait pas réellement d'où il provenait, tout le monde était là pour se détendre et la prof était prof, pas pion alors le non-respect des règles en dehors de son cour était quelque chose dont elle se moquait.

      « Je ne vois pas pourquoi tu t'inquiètes, je m'en moque que tu portes ton casque, je ne suis pas une surveillante, ce n'est pas mon métier de te tirer les oreilles ni de te punir. »


    Shana marqua une pause avant de reprendre ... elle avait déjà vu cette fille ... dans un de ses cours. Après une petite analyse du physique de la demoiselle, le professeur eut les idées plus claires. C'était Enora Myujiku, une élève de sa classe.

      « Enora ... Myujiku, n'est-ce pas ? Je suis Shana Van Der Voort, la prof de Français ... mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, vois-tu. J'ai envie de détente, je suppose que toi aussi. Comme nous sommes en dehors des cours et que c'est moi qui suis venue t'accoster, tu es autorisée à me tutoyer et me nommer par mon prénom. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Myujiku
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 841
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: Annulation des sons
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Jeu 27 Mai - 21:10

    La prof, souria un instant avant de prendre la parole.

    « Je ne vois pas pourquoi tu t'inquiètes, je m'en moque que tu portes ton casque, je ne suis pas une surveillante, ce n'est pas mon métier de te tirer les oreilles ni de te punir. »

    Enora fronça légèrement les sourcils, de quoi avait besoin cette femme alors ? En tout cas pour le moment, elle avait l’air de réfléchir. Elle ne se tut pas longtemps cependant avant de continuer.

    « Enora ... Myujiku, n'est-ce pas ? Je suis Shana Van Der Voort, la prof de Français ... mais nous ne sommes pas là pour parler de ça, vois-tu. J'ai envie de détente, je suppose que toi aussi. Comme nous sommes en dehors des cours et que c'est moi qui suis venue t'accoster, tu es autorisée à me tutoyer et me nommer par mon prénom. »

    Elle connaissait son nom ? Intéressant, vu le nombre d’élèves qu’elle devait avoir. Elle avait également besoin de détente, alors… Mais Enora n’était pas la pour se reposer, seulement pour réfléchir. Seule. Et à moins que cette professeur trouve un sujet particulièrement passionnant, Enora n’avait aucune envie de lui parler. Elle ne prononça que quelques mots.

    « Je connais ton nom. »

    Elle avait dit « ton », mais d’après Shana, ça n’était pas un problème alors pourquoi se priver ? L’adolescente savait qu’elle s’était montrée froide envers la prof, mais contrairement aux élèves avec qui elle mourrait d’envie de se lier d’amitié, les professeurs ne lui inspiraient que de la méfiance. Elle n’appréciait pas beaucoup les adultes en générale en fait. Sauf sa mère, mais une fois encore c’était une exception. Il fallait quand même lui parler un peu, sinon elle prendrait sûrement ça pour de l’insolence…

    *Tsss, la dèche…*

    Elle se colla ensuite son sourire le plus convaincant aux lèvres et demanda gentiment.

    « Avec tout ça tu n’as toujours pas répondu à ma question. Que puis-je pour toi ? A part te divertir, et je vais être franche, je ne sais pas du tout de quoi parler. Je n’ai jamais vraiment été douée pour communiquer avec les autres… »

    Bon sang, qu’est-ce qui lui prenait, de raconter ainsi ses problèmes à quelqu’un. Une prof en plus ! Mais cette femme, malgré tout ce que pouvait penser Enora, semblait différente des autres adultes. Plus calme, profitant du moment présent, tutoyant aimablement ses élèves. Plus jeune aussi. Elle aurait pu être sa sœur. En réalisant petit à petit tout cela, l’adolescente commença à regarder Shana autrement. Plus comme une potentielle amie que comme une simple et ennuyante professeur. Timidement, Enora ouvrit la bouche, la ferma, la rouvrit, la referma, et continua comme ça une bonne vingtaine de fois avant d’oser prendre réellement la parole.

    « Vous venez souvent ici ? Je veux dire, pour aller voir des élèves et discuter avec eux. Ou est-ce un pur hasard que le fait de vous trouver ici aujourd’hui ? »

    Oui, peut-être que finalement, c’était ce que l’on appelait le destin.

_________________
I'm a little princess of song ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiro Towokaru
Collège; Rang étoilé I
A Kanhaïne ♥
Collège; Rang étoilé IA Kanhaïne ♥
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 27

Feuille de personnage
Alice: Déformation du son.
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Lun 31 Mai - 23:37

"Je décide que les choses, quand elles ont fait leur temps, doivent disparaître pour être remplacées. Le créateur, ou la nature, ne fait rien d'autre avec les hommes. Ce feu dans mon jardin m'interdit de protester.

Je m'attendais à de la mélancolie. Mais non : la sombre ivresse, en détruisant, de se dépouiller. Saisissant cette agréable porcelaine, je m'aperçois qu'elle est ébréchée et j'ai un mouvement de plaisir, car maintenant je suis fondé à la jeter. Ce plaisir est du même ordre que celui de l'athlète qui fait tomber sa graisse, de l'écrivain qui ramasse quinze lignes en cinq, de l'ascète qui renonce..."


Yahiro ferma le livre brusquement et releva la tête en direction du ciel. Le soleil, si fort, martelait douloureusement son crâne blond. Il ébourriffa sa tignasse couleur de paille et se releva rageusement à l'aide de ses coudes et de ses genoux. Il fit quelques pas, détendit ses muscles engourdis et cligna des yeux plusieurs fois. Même son regard était ébloui. Cela faisait plusieurs heures qu'il lisait, draguait, dormait sous l'infinité bleue. Pas étonnant que son corps fut comme applati par les rayonnements féroces de l'astre enflammé.

L'adolescent promena ses pieds au hasard, en quête de fraîcheur et d'ombre. Il chantonnait de sa voix claire et grave une chanson qui lui était restée dans la tête dès son réveil. Son idiot de compagnon de chambre avait mis la musique à fond, alors que le jour se levait à peine, réveillant ainsi d'un même coup tout le dortoir. Depuis, la chanson lui était gravé dans l'esprit.

Tout en vagabondant dans le joli parc fleuri, Yahiro s'enveloppa dans son châle blanc, celui-là même qu'il avait piqué à une de ses exs-petites amies afin de l'agacer, voilà deux mois plus tôt. En dessous, le petit japonais portait l'uniforme de l'école. Il lui allait plutôt bien, lui donnant une grâce et une élégance certaine. Et bien qu'alors il fut similaire aux autres garçons de son âge, il se voulait différent, plus assuré, plus charismatique que tous les autres.

A un moment donné de sa marche, il perçut le dialogue des deux jeunes filles. L'une était brune et, - bien que plus âgée que lui -, le ravissait par sa beauté et son éclat ; l'autre était... bleue et il l'adorait pour sa fraîcheur constante. Il connaissait bien Shana, pour avoir étudié avec elle depuis plusieurs années déjà. Et il aurait adoré faire la connaissance de la belle inconnue qui l'intriguait. Aussi, sûr de lui-même et peu farouche , il s'approcha et, les deux mains sur les hanches, s'interposa :

"Shana aime vivre parmi les élèves. N'est-ce pas ? Sinon pourquoi devenir professeur ?"

Tout sourire, le gamin s'assit auprès des deux jeunes femmes et sortit de son sac des gâteaux qu'il posa au sol, en guise d'offrandes. Il scruta cependant les réactions de Shana, afin de s'assurer qu'il ne l'avait pas heurtée. Il n'appartenait pas à la caste des bons élèves, car la plupart du temps, Yahiro préférait dormir plutôt que suivre. Cependant, ses relations avec Shana en dehors des cours étaient bons et il aimait la taquiner.

"Mon nom est Yahiro Towokaru et je suis collégien." confia le garçon à l'attention de l'inconnue.

De toutes évidences, l'uniforme qu'il portait indiquait qu'il était collégien, alors la précision ne semblait pas indispensable. Il ne faisait pas simplement cela par politesse. Il voulait qu'elle se souvienne de lui, et qu'elle le salue dans les couloirs. Il redoutait son jugement et rêvait de sa compagnie. De plus, il avait entendu que son alice était similaire au sien.

"T'écoutes quoi ?" lança Yahiro au milieu d'un blanc, en désignant les écouteurs abaissés.


Dernière édition par Yahiro Towokaru le Mar 29 Juin - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shana Van Der Voort
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥ ♫
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 27

Feuille de personnage
Alice: Alice des Sens Surdéveloppés
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Mar 15 Juin - 11:55

La jeune Enora était décidément froide. Avait-elle un problème avec les professeurs comme Shana ? Cependant, la jeune femme ne fit pas de commentaire désagréable, cela ne servirait à rien, pensait-elle. Soit, ce n'était pas un souci que de parler avec un élève assez gelé, car finalement, la glace fonderait, comme souvent. Un sourire apparut sur ses lèvres quand l'adolescente reprit, dévoilant qu'elle n'était pas douée pour lancer des conversations. Shana allait répondre quand la bouche d'Enora s'ouvrit, se referma, s'ouvrit, se referma, ainsi, pendant une vingtaine de fois avant qu'enfin, un son ne sorte de sa bouche, clair, distinct. La jeune brune demandait donc pourquoi Mlle Van Der Voort passait par là. Coïncidence ? Non, pas du tout, Shana aimait les élèves et particulièrement leur compagnie. Cependant, ce n'était pas elle qui le prononça mais une voix grave, que la jeune femme connaissait. Un autre élève s'était mené à la danse ... Yahiro.

    « Exactement. J'aime la compagnie des élèves, cela me sort de mon travail habituel, si strict et sérieux. Bonjour, Yahiro, au fait ! »


Yahiro était toujours aussi charismatique avec sa façon de vouloir différer des autres, Shana en avait l'habitude, ce qui lui décrocha un sourire malicieux. Au jeu du taquin, ils étaient deux. Après cela, il se présenta à Enora et posa quelques gâteaux au sol. Que cherchait-il à faire ? Bah, il vivait comme il le voulait, la jeune femme ne ferait rien pour l'embêter sérieusement. Lui envoyer des piques, à la rigueur, ce n'était pas grave. Un silence s'installa et Yahiro reprit la parole, demandant ce qu'écoutait Enora. Une idée vint alors à Shana. Repensant aux dons des deux élèves, elle se souvint qu'ils allaient tous deux avec le son. Ils étaient liés, en quelque sorte.

    « C'est vrai ça. Quel est ton style de musique, Enora ? Et toi, Yahiro ? »


Parler des goûts musicaux de chacun, n'était-ce pas une bonne idée ? Et puis, cela détendrait l'atmosphère. Un autre sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme qui alla s'asseoir à côté de la brune et attrapa un gâteau. Une nouvelle discussion allait s'entamer et cela plaisait à Shana qui appréciait parler avec les élèves, au titre d'une personne normale, elle ne voulait pas qu'on la voit comme une simple professeur car ce métier, était celui de la communication, en majeure partie. Il fallait parler avec les élèves pour tout ce qui était en relation avec les cours ... enfin, c'était ainsi que pensait la jeune femme.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Myujiku
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 841
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: Annulation des sons
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Mar 15 Juin - 16:41

    Pouf.

    Le paquet de gâteaux tomba en douceur sur le sol. Enora regarda un instant l’emballage coloré, perplexe, avant de lever les yeux vers le garçon qui venait de parler. Hum… Ainsi, Shana aimait la compagnie de ses élèves… L’adolescente secoua un peu la tête, elle trouvait ça plutôt bien de la part d’un professeur. Après tout, l’entente entre eux et leurs élèves ne pouvaient que les aider dans cette académie. Regardant à nouveau le paquet de gâteaux, elle sentit son ventre se nouer. Elle n’avait pas manger depuis hier soir et elle mourrait de faim, cependant, elle ne tenait pas à ce que ses « compagnons » pensent qu’elle les aimaient bien. Ce n’était pas vrai. Pas encore. Depuis l’arrivée du jeune homme elle avait abandonné toute idée par rapport au destin. Le destin n’aurait pas amener un garçon auprès d’elle. Impossible.

    "Mon nom est Yahiro Towokaru et je suis collégien."

    Yahiro… Enora trouvait qu’il faisait plus âgé que s’il était un simple collégien, en même temps ça expliquerait pourquoi elle ne l’avait jamais vu auparavant. Il était… plutôt beau. Ses cheveux blonds lui rappelait un peu la couleur des champs de blés qu’elle avait traversé pendant ses nombreux voyages. La jeune fille sursauta légèrement, avec tout ça elle en avait presque oublié Shana. Elle se tourna donc vers la professeur, se demandant si elle ne se sentait pas à part, mais non, elle était tout simplement en train de regarder le garçon avec amusement. Pourquoi… ? Enora aurait bien aimé savoir, mais elle aurait préféré mourir que de le demander. Cette femme était un professeur, même si elle voulait être avec ses élèves elle était sûrement méchante et capricieuse en réalité. Tout les professeurs étaient comme ça ! Elle voulait des amis, certes, mais pas des adultes. Trop carré, trop stricte, trop… tout !

    « Exactement. J'aime la compagnie des élèves, cela me sort de mon travail habituel, si strict et sérieux. Bonjour, Yahiro, au fait ! »

    Raaaah, pourquoi se sentait-elle obligé de dire ça au moment où Enora essayait de se convaincre qu’elle n’était pas bonne pour la santé ?! Vraiment…Cette prof était tout sauf normale. Peut-être venait-elle de l’espace ? Oui, c’était certainement une martienne échappée de sa planète. Plongée dans ses pensées, la jeune fille se réveilla avec des yeux ronds en entendant le garçon lui parler de ce qu‘elle écoutait. Un garçon ? Un garçon qui lui parlait autrement qu’en se présentant ? Un garçon qui lui parlait de sa musique ?! L’adolescente fouilla dans sa mémoire pour se rendre compte qu’en réalité ça ne lui était… jamais arrivée. Bon, il fallait bien un début à tout…

    « La lettre à Élise… Tu connais ? »

    Elle se sentit soudain toute drôle… Parler et continuer en posant une question, généralement elle évitait. Mais elle n’avait pas pu s’empêcher de répondre, elle ne voulait pas décevoir ce visage enthousiaste devant ses yeux. C’était trop lui demander, beaucoup, beaucoup trop. Et puis, elle était étrangement bien en compagnie de ces deux personnes. Ce garçon avait le don de mettre à l’aise et elle n’avait pas pu résister. Le visage de Shana, en face d’elle, sembla soudain s’éclairer et elle prit la parole.

    « C'est vrai ça. Quel est ton style de musique, Enora ? Et toi, Yahiro ? »

    Son style de musique ? Bonne question. La jeune fille laissa le silence s’installer un instant avant de choisir la solution de facilité. Ne trouvant pas de réelle réponse à cette question, elle secoua ses épaules.

    « J’ai pas de style particulier en fait… J’écoute un peu de tout, si une musique me plait je peux l’écouter en boucle pendant des mois sans que ça me dérange spécialement. Au contraire, si je n’aime pas un morceau je me bouche les oreilles et je m’enfuis en courant pour ne pas l’entendre. C’est soit oui, soit non, jamais moyen avec moi. »

    Sur ces mots elle se mit à rire doucement, laissant le vent emporter ce son si agréable. Finalement, ne pas être seule, ce n’était pas si mal. Alors, abandonnant toute froideur et pensées de rejet, elle se pencha pour prendre un gâteau.

_________________
I'm a little princess of song ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiro Towokaru
Collège; Rang étoilé I
A Kanhaïne ♥
Collège; Rang étoilé IA Kanhaïne ♥
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 27

Feuille de personnage
Alice: Déformation du son.
Commentaire:

MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥ Mar 29 Juin - 22:28

Sans complexes, Yahiro enfourna dans sa bouche un de ces excellents biscuits et, l'air appréciateur, hocha lentement la tête pour répondre au salut de Shana, leur jolie professeur. Ses cheveux bleus scintillaient de milles éclats - autant que son regard. Elle était charmante. Si la jeune femme n'avait pas été son professeur, Yahiro aurait sans nul doute craqué sur elle. Ce n'était pas si souvent qu'il était donné de croiser 'une grande personne' d'une aussi calme beauté. Sous les rayons du soleil, le soleil formait à présent un point minuscule au milieu du ciel, qui se chargeait à présent au loin de lourds nuages gris et s'assombrissait à mesure que la lune apparaissait. On pouvait entendre une douce musique de piano traverser le parc, à l'autre bout ; elle berçait un groupe d'enfants qui s'étaient endormis sous l'étendue azurée. Des adolescents se rapprochèrent d'eux en criant pour rattraper un ballon.

Yahiro se tourna pour les regarder jouer tout en répondant nonchalamment à Enora.

"J'adore cette mélodie."

Shana leur posa alors une question qui donna à réfléchir à Yahiro. Tout en fronçant les sourcils, il se creusa les méninges afin de trouver la meilleure des réponses. En vérité, le garçon n'avait pas de vrais goûts musicaux. Bien qu'il soit lié autant au son qu'Enora, l'adolescent pensait n'avoir jamais eu de liens particuliers à la musique. Il préférait la jouer plutôt que l'écouter et n'avait aucun artiste en tête. Il se dit qu'il méritait peut-être moins d'être doté de ce talent qu'Enora, qui elle, semblait littéralement liée et emportée par la musique qu'elle écoutait. Il se cachait parfois dans les couloirs à son approche simplement pour la regarder dodeliner de la tête au son de ses écouteurs et voir ses belles mèches brunes s'envoler sur son passage.

Le garçon écouta attentivement ce que répondit la sublime lycéenne, se retrouvant plus ou moins dans ses paroles. Au final, ils se ressemblaient tout de même. Les yeux à demi-clos, la tête tournée afin que l'on ne le voit pas, il se laissa porter par le rire angélique d'Enora et sourit. Il sortirait avec elle, c'était certain. Impossible autrement.

"Moi, j'aime le rock, le bon, le dur." répliqua t-il, vindicatif.

Yahiro se divertit en observant les réactions de ses amies puis rit aux éclats.

"Non, je rigolais. J'ai pas de style particulier. La musique classique, comment dire ?, me fait vibrer autant que du Hendrix. Si le mec joue avec ses tripes, il est dans le bon. Elle doit être évoctrice, expressive, tangible. C'est là que je me laisse emmener. Mais plus que ça, j'aime jouer la musique, pour moi, pour moi seul (Yahiro préférait ajouter cela dans le cas où il serait venu aux filles l'idée qu'il joue pour elles), car c'est... Heu... le fait de créer le... son qui me fait me sentir exister et d'être moins seul et moins loin de chez moi. ... Ce n'est pas comme ça pour vous aussi ? Et toi Shana ? Tu aimes quel genre de musique ? "

Après ce petit résumé de ses pensées, Yahiro attrapa un gâteau et joua avec quelques petits brins d'herbes en écoutant les réponses des deux filles.

"Alors, comment vous les trouvez mes gâteaux ?" demanda Yahiro en riant. "Il faudra que vous me redonniez le change hein ?" ajouta t-il avec un petit clin d'œil taquin. "Tu cuisines... hum Enora, c'est ça ? Et toi Shana ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: My blue sky... Let me catch you ♥

Revenir en haut Aller en bas

My blue sky... Let me catch you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Autres Lieux :: 
Grand Parc
-