• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Travail, l'atroce torture... [PV Shana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marika C. Cotter
Primaire; Rang étoilé III
Chaton perdu
Primaire; Rang étoilé IIIChaton perdu
avatar

Féminin Nombre de messages : 353
Age : 26

Feuille de personnage
Alice: Contrôle de la douleur
Commentaire:

MessageSujet: Travail, l'atroce torture... [PV Shana] Jeu 27 Mai - 15:44

Encore une belle journée de printemps. Le ciel était bleu, le temps doux, et les grands cerisiers du parc commençaient à peine à fleurir, laissant apercevoir les douces corolles d'un blanc rosé délicat. On était samedi, personne n'avait cours. C'était la journée idéale pour une promenade entre amis, un flirt sans conséquence avec un de ses camarades, un pique-nique entre filles. Mais non. Ayant été malade pendant le mois précédent, Machi, malgré sa vivacité intellectuelle, avait une montagne de cours à rattraper. On l'avait bien prévenue que pathologie mystérieuse ou non, elle aurait ses examens à passer comme tout le monde et qu'il n'était pas questions que ses résultats baissent.

*Quel dommage de devoir s'enfermer à la bibliothèque alors qu'il fait si beau...*

Soupirant, la demoiselle se laissa tomber de son lit avec découragement. Il était encore tôt, quelques 8h du matin, et ses camarades de chambre dormaient encore, les chanceuses. S'étirant en bâillant, elle attrapa quelques vêtements qui traînaient au pied de son lit et se traîna jusqu'à la salle de bains. Elle avait toujours du mal à se réveiller le matin, c'est pourquoi elle mit une bonne heure à ressortir toute fraîche, ses cheveux bruns encore humides retombant sur ses épaules, les joues roses. Elle passa en vitesse dans sa chambre, jetant un regard envieux à ses colocataires qui n'avaient pas encore émergé et, attrapant sa trousse et quelques affaires, partit pour la bibliothèque.

Autant faire contre mauvaise fortune bon coeur, décida-t-elle en poussant la porte. Comme souvent, la pièce était déserte. A peine apercevait-on quelques lycéens en fin de cycle qui travaillaient leurs examens avec plus ou moins de motivation. Les immenses rayonnages couverts de livres surveillaient tout cela d'un air sévère, du haut de leurs étagères de bois ciré. Un petit soupir, et la collégienne posa ses affaires sur une table près de la fenêtre. D'un air nostalgique, elle contempla quelques minutes le ciel azur, bien plus attirant que les livres de mathématiques et d'histoire dans lesquels elle allait devoir se plonger.

Allez, il était temps d'y aller. Prenant un air résolu, la demoiselle décida de commencer par une matière qu'elle aimait bien. Fervente littéraire, elle appréciait beaucoup les langues, ainsi que les rares cours de littérature qui leur étaient dispensés, c'est donc tout naturellement qu'elle se dirigea vers les rayonnages de français et d'italien. Disposés côte à côte, les livres traitant de ces deux langues chantantes semblaient lui demander de les prendre. Partagée, la jeune fille, étudiant les deux langues, attrapa un livre en italien, et un en français, et, une fois revenue à sa table, s'attaqua avec application à déchiffrer les caractères, si différents de sa langue maternelle.

Allez, va pour le livre de français ! Plutôt que de faire des exercices, Machi adorait lire les extraits de romans qui étaient l'objet de la leçon de la page. Souvent rédigés d'une manière bien particulière, dans une police minuscule, ils lui lançaient un défi : percer leurs mystères. Armée d'un dictionnaire bilingue, la collégienne allait se mettre au travail quand la porte de la bibliothèque grinça, et elle aperçut son professeur de français, justement, non loin d'elle.

"Euh... Bonjour professeur", marmonna-t-elle d'un air un peu emprunté.

Elle, qui discutait si facilement avec les élèves de son âge, avait un peu de mal avec les adultes, et plus encore les professeurs. Elle avait l'impression qu'ils partageaient tous un secret, inconnu de la plupart des gens, et cela piquait sa curiosité, sans qu'elle puisse leur demander quoi que ce soit. Elle préférait donc les éviter, mais là, elle était assise à une table, et ne pouvait pas s'échapper sans que ce soit impoli. Elle attendit donc.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shana Van Der Voort
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥
Prof de Français ♪ Piou-nee ♥ ♫
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 27

Feuille de personnage
Alice: Alice des Sens Surdéveloppés
Commentaire:

MessageSujet: Re: Travail, l'atroce torture... [PV Shana] Mar 15 Juin - 11:26

Un jour de printemps, illuminé d'un beau soleil ... avec une chaleur parfaite. Le ciel était bleu, livide, sans tâches générées par les nuages. Pourtant, en ce beau jour, je devais m'enfermer dans la bibliothèque pour travailler, corriger quelques copies ou faire tout le travail habituel d'un professeur. Je m'étais habillée normalement aujourd'hui, de manière simple, un débardeur blanc opaque avec un pantalon de la même couleur. Je portais des baskets, aussi, ce qui n'était pas « normal » mais très confortable.

Je quittai mon lieu de repos avec un tas de copies dans la main, quelques stylos et un carnet de notes. Ma direction était la bibliothèque, ce lieu calme, avec tous ces livres posés sur les étagères. Je lâchai un soupir à la vue du temps toujours plus magnifiques ... quelle poisse. Tant pis, je devais faire avec. Une longue marche s'entama alors. Mes pieds se posaient gracieusement au sol pour repartir de plus belle. C'était réellement confortable, les baskets, il n'y avait pas à dire.

Après avoir longuement marché, j'apercevais la bibliothèque. J'accélérai le pas, en proie à une envie de rester dehors pour corriger, mais avec tous ces élèves, je n'en aurais pas la chance. J'ouvris la porte de la bibliothèque qui grinça et me donna une vue sur ce lieu de torture ... même s'il était calme, ce jour là, il était plus que méchant, sans le vouloir ... après tout, ce n'est qu'un lieu.

Je marchai tranquillement vers une table quand une faible intonation m'interpella. Une voix féminine, d'adolescente. Je me tournai et fus face à Machi Uesami, jeune collégienne qui avait manqué pas mal de cours. Elle me salua simplement, ce que je fis à mon tour, avec un geste de la tête et un sourire. Je n'aimais pas dire bonjour ... c'était bizarre. Cependant, elle tenait plusieurs livres, de gros bouquins, des dictionnaires sûrement. Peut-être voulait-elle que je l'aide pour le français ?

    « Veux-tu que je t'aide à rattraper les cours de français ? Cela t'aidera sûrement d'être avec un professeur pour une matière linguistique. En plus, le français, c'est mon domaine ! »


Avec ma main, je montrai une table tranquille à Machi. Là-bas, nous pourrions travailler facilement. J'allai m'y asseoir en attendant qu'elle me rejoigne.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marika C. Cotter
Primaire; Rang étoilé III
Chaton perdu
Primaire; Rang étoilé IIIChaton perdu
avatar

Féminin Nombre de messages : 353
Age : 26

Feuille de personnage
Alice: Contrôle de la douleur
Commentaire:

MessageSujet: Re: Travail, l'atroce torture... [PV Shana] Mar 15 Juin - 14:42

Ouille, elle n'avait pas prévu que son professeur déciderait de l'aider pour ses cours ! La jeune fille avait toujours eu honte de toutes les petites fautes de grammaire qu'elle ne pouvait s'empêcher de faire. C'était pour cela, par exemple, qu'elle ne participait quasiment jamais à l'oral en classe. Le français était une langue si compliquée ! Les accords, les participes passés, les verbes de chaque groupe qui ne se conjuguaient pas tous pareil... Peut-être aurait-elle l'occasion de comprendre enfin pourquoi tout cela était si difficile. Son professeur avait peut-être un "truc" pour bien parler après tout... Aussi accepta-t-elle l'invitation.

"Si cela ne vous dérange pas, je veux bien..."

Se levant, elle souleva avec peine le gros dictionnaire et son livre de français, laissant sur sa table tous les autres. Ils attendraient. Avec un soupir, elle rejoignit son professeur dans un coin plus calme de la bibliothèque, mais loin des fenêtres. Finie la vue du ciel bleu ! En un sens, c'était sans doute mieux pour se concentrer, mais la demoiselle n'arrivait pas à se faire à l'idée d'un samedi sans sortie. Quel dommage de n'avoir pas pu travailler à l'hôpital !

Enfin, mieux valait s'y mettre rapidement, comme ça, elles auraient plus vite fini. Mais la jeune fille ne résista pas à l'envie de poser une question.

"Dites professeur, vous non plus vous ne sortez pas ? Il fait beau pourtant..."

Pour une fois qu'elle réussissait à parler à un de ses professeurs, voilà qu'elle ne demandait même pas d'aide pour son travail, mais qu'elle parlait de la pluie et du beau temps ! Et qu'elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas, en plus. La jeune femme avait sans doute des copies à corriger, et regrettait certainement de ne pouvoir profiter du soleil, comme tout le monde. Machi ne pouvait en effet pas concevoir qu'on n'aimât pas le beau temps et les sorties. Elle savait bien que certains restaient enfermés toute la journée, qu'il pleuve, vente ou que le soleil étincelle, mais elle ne le comprenait pas.

"Quel dommage de devoir rester enfermée..." soupira-t-elle discrètement.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail, l'atroce torture... [PV Shana]

Revenir en haut Aller en bas

Travail, l'atroce torture... [PV Shana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Autres Lieux :: 
Bibliothèque
-