• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shizuka Tears
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23

MessageSujet: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Sam 4 Sep - 22:24

Un bel oiseaux au milles-et-une couleurs chantait de sa plus belle voix. Du haut d'une grande armoire, il semblait chanter pour quelqu'un. Un air doux et mélodieux. Une fille le regardait assise sur son lit, l'admirait puis l'appela. L'oiseau vint, déployant ses grandes ailes afin d' atterrir près de la collégienne.

« J'aimerai que tu sois réel mais c'est impossible... Retourne d'où tu viens ! »

Sur ces mots, l'oiseau disparu dans un bain de lumière, la jeune fille regarda le livre ouvert proche d'elle, le teste qui peu avant n'était plus était revenu, cet oiseaux était retourné dans son état d'origine, un texte.

Shizuka était une collégienne possédant le don de donner à tout texte une forme matérielle, parfois même des êtres inexistants ou disparus. Les gens possédant cet Alice sont généralement appelés « Text-weavers » même si ils sont rares. D'un air triste elle se leva et prit le livre qu'elle serra contre elle. Elle le posa ensuite sur une étagère avec d'autres livres tous sur les animaux dont une grande partie sur les oiseaux qu'elle aimait.

Par ennui, Shizuka était partit se balader. Plus que se balader, elle errait sur les terrains de l'académie, parfois devant les bâtiment d'autres fois en pleine nature. Le temps passait plus vite de cette manière, ou plutôt, c'est ce qu'elle avait espérer mais seule une petite heure était passée depuis que la jeune fille avait décidé de sortir.

Elle continua à errer puis finit par tomber sur un endroit qui lui était inconnu, elle pénétra le lieu sans penser qu'il puisse y avoir un danger quelconque. Il y avait de nombreuses plantes que la collégienne ne connaissait pas. Alors que la jeune fille marchait, elle entendit un bruit, le froissement des feuille à cause de la légère brise que l'on pouvait sentir pensa-t-elle. Mais lorsqu'elle continua, elle entendit le bruit la suivre. Méfiante, elle voulut se rendre dans un endroit plus sûr mais elle se rendit compte qu'elle était perdue. Shizuka se retourna espérant voir l'individu qui l'espionnait depuis un moment maintenant et alors qu'elle tentait de franchir une petite rivière, ce qui la suivait lui sauta dessus, c'était un animal, plus gros qu'un chat mais trop sympathique pour être n'importe qu'elle animal sauvage.

« Je suis dans un zoo ? »


En entendant du bruit le félin s'enfuit. Shizuka se retrouvait seule au milieu d'un endroit qu'elle ne connaissait pas et le pire c'est qu'elle était trempée. Elle sortit de l'eau et essora comme elle put ses vêtement. Elle éternua, la collégienne était gelée. Se sentant observer Shizuka se retourna, une fille était là, sa tête lui rappelait vaguement quelque chose.

« … Est-ce que par hasard vous ne seriez pas où est la sortie de cet endroit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eylianora Vasloksi
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 25

Feuille de personnage
Alice: Alice des plantes Funèbres
Commentaire:

MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Lun 6 Sep - 22:25

        ~~<3~~ Revitalisation, sans toi je ne suis que malediction.





Ps: Fautes non corrigées, pas le temps, désolé T////T"


    "Un, deux, trois..."


    Que faisais-je encore là, à attendre je ne sais quoi? Attendais-je que cela passe tout seul? Bien sûr...Je savais que cela n'arriverait jamais. Au fond, je m'en voulais un peu, papa m'avait pourtant prévenue de faire attention avec cela. Papa? Que dis-je? Père n'avait jamais put parler de ce sujet avec moi, il était bien trop occupé à faire les yeux doux à sa belle, cette mocheté...Cette peste. Ma machoir se serra à m'en donner mal au dents, je haïssais cette personne, je la detestais, la maudissais completement...On dirait que ma haine ne fait qu'augmenter dans mon état actuel. J'aurais dû, oui...J'aurais dû y penser, quelle sotte je fais. Au final, cela ne sera que de ma faute, je mourrais ici, créant ma propre perte, toute seule...Comme une grande. Je n'avais pas encore perdue la tête...je ne crois pas, cela ne tarderait pas en tout cas. Ou étais-je? Tounant faiblement la tête sur le coté gauche, j'observa, forçant fortement sur mes yeux pour qui daignent améliorer ma vision, je ne voyais rien, tout était flou et vague. Heureusement, mes globes oculaires semblaient cléments envers moi aujourd'hui et je pus distinguer à peu près ce qui se trouvait près de moi. J'étais étendue sur le sol...Il y avait des plantes, des centaines et des centaines de plantes, des bruits aussi, des bruits de pas...un drôle d'animal me lèchait les doigts. Il ne devrait pas...C'était dangeureux de toucher n'importe quoi...Heureusement pour lui, il me reste encore assez de force pour me contrôler. J'étais donc là...Hum, oui, je me souviens maintenant. La réserve, c'est là que j'étais. J'avais voulue m'y promener ce matin pour me rendre aux serres et dire bonjour aux jolies petites fleurs...Hum, délicieuses fleurs du matin impréniées de rosée. J'avais cependant oubliée qu'elle faisait aussi office de zoo et que par conséquence, il y avait des êtres vivants capables de se déplacer, comme c'est dommage. Cela me rappelle quelque chose...Quoi? Le journal de l'école? Ah oui! Merci. Oula la, je commence à dérailler moi, ce n'est pas bon du tout...Enfin bref, penser m'aide à me contrôler pour ne pas bouffer ce gentil petit mamifère qui tente de me réveiller. Ils disaient donc, dans ce journal assez amusant d'ailleurs que chaque êtres de cette endroit n'étaient pas naturels mais plutôt chimique, nouris au coca par on ne sait qui. Il parrait aussi que cela aurait crée une nouvelle espèce, les roses de sang en furie, quelque chose dans le genre. Des créatures mi gnomes, coccinelles et roses...Amusant, je crois que je voulais aussi les voirs. Il y avait plein de raison à ma venue ici dis donc, si seulement j'avais sûs, je ne serais pas venue. Que s'était il passé déjà? Un avion s'était écroulé en plein océan donnant aux requins des casses et des casses de barres chocolatés comme déjeuner, quelle horreur! Du chocolat, beurk. Non, je m'éloigne encore...Concentration...Hum? Ah oui...Cette drôle de bestiole qui n'arretait pas de me tourner autour m'avait sauté dessus, me faisant tomber au sol, inconsciente...Visiblement, il avait également mangés les fleurs qui ornaient ma cheveulure avec majestueusité...Elles n'étaient plus là. Le problème se posa alors...Comme si je me baladais jours et nuits avec des fleurs sur le corps pour un rien, par pur plaisir...Tsss. Non, j'en avais tout simplement besoin, il s'est avéré au cours de la découverte de mon Alice que je ne pouvais vivre sans elle. Je m'en servais à ma guise, en échange j'y perdais chaque fois un petit peu de durée de vie, j'avais besoin des nutriments qu'elles apportaient pour ne pas sombrer dans la folie. Ce qui est presque le cas là pour le coup. Je ne sais toujours pas pourquoi et ce n'est que la deuxième fois que je me retrouve dans cette état...j'aurais du apporter une plante avec moi ou bien l'un de mes orreillés...Ce ne sont pas de simples trucs pour dormir dessus vous savez? Ils contienent chacun environs 10 fleurs coupées. Ne me demandez pas pourquoi, au contacte de ma peau, elles reprenaient vie...Pas pour longtemps néanmoins, pas plus d'une jounée. J'ai un horrible mal de tête, c'est affreux pourquoi n'y a t'il pas de fleur ici? Ou sont elles toutes passées? L'annimal s'éloigna, je crois qu'il a entendu du bruit, peut être un autre collégien? Accumulant le peu de force qu'il me restait, je m'en servis pour me redresser, mes jambes flanchèrent dans un premier temps mais je réussis à me mettre debout. Je dois être affreuse, j'ai l'impression d'être en décomposition, j'ai chaud aussi, comme si la peste venait de me frapper et que je me retrouvais avec 45 de fièvre...


    Sans plus attendre, je me mis à la poursuite du truc vivant, d'un pas pressé, faible et zombiaque, j'y ressemblais, à un zombi. Malheureusement, je l'ai bien vite perdue de vu, tournant en rond, encore et encore pendant une bonne dizaine de minutes puis je retombai au sol, essouflée. Je ne pouvais contenir mon alice plus longtemps...Le problème, c'est que si je le laisse faire ce qu'il veut, je ne retrouverais plus jamais ma santé mental et n'aurait plus aucun contrôle de moi même, tout autour de moi serait en danger de mort. Ma main me grata...Aussi étonnent que cela pouvait parraitre, j'étais allergique aux fleurs. Si ma main me gratait, c'est qu'il devait en avoir eut pas loin. Dans un dernier effort, je me relevai, marchant aveuglement au grès du vent. Je me retrouvai entourée de végétation, perdue...Jusqu'a entendre une fois. Je ne comprenais pas ce qu'elle racontait mais je reconnue une voix féminine...Quelqu'un proche de moi, à droit ou peut être bien à gauche...Peu importe. Je m'en rapprochai, tentant de mieux voir mon interlocutrice tout en sortant de la mini forêt de buisson qui m'enfermait. Une jeune fille, elle me disait quelques choses mais quoi? Je ne sais pas. Par contre, la fleur qui se trouvait à ses pieds, elle, je la reconnus bien assez tôt, tout comme les nombreuses autres se trouvant près des serres. Sans même m'en rendre compte, j'avançai vers elle, le regard livide jusqu'a tomber dans quelque chose de froid. De l'eau? Une chose était vrai en tout cas, cette reserve ne devait as être naturelle, sinon j'aurais déjà récupérer mes forces depuis bien longtemps...Enfin bref, je crois surtout que c'est moi qui suis un peu à plat. Je n'y pretai pas attention, continuant ma route comme si de rien n'était, jusqu'a arriver devant elle...Je n'en pouvais plus.


    "Toi....Ce..Cette fleur...donne la moi. S'il te plait. Tu comprends n'est-ce pas? Donne la moi."


    Un rire psycopathe sortit de ma bouche, je perdais la tête, les fleurs semblèrent se pencher vers la demoiselle, toutes. Tentant de la toucher...Il ne vallait mieux pas pour elle...Comme je suis désolé d'être réduit à se stade par un simple annimal.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuka Tears
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23

MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Mar 7 Sep - 12:56

Shizuka commença à s'inquiéter, la jeune fille en face d'elle semblait avoir un problème. Malade ? La collégienne en doutait, elle ressemblait plus à quelqu'un qui n'avait pas dormit durant des jours. Mais ça ne pouvait pas être ça non plus. Des tas de suppositions envahissait l'esprit de Shizuka, sans pour autant savoir laquelle était exacte. Elle ignorait comment réagir, et son expression marquait son ignorance. De plus, cette fille n'avait pas répondu à sa question, elle ne l'avait peut-être pas entendu certes, Shizuka n'avait pas parler très fort, mais y avait-il autre chose derrière tout ça ? Sans doute, ce n'est pas tout le jours qu'on voit quelqu'un qui ressemble d'aussi près à un zombi. Mais à quoi ressemblait vraiment les zombi ? Personne ne les a jamais vu, et ne les verra sans doute jamais. En faite, peut être que la véritable définition de zombi, c'était cette fille qui paraissait réellement effrayante.
Elle s'approcha de Shizuka, cette dernière bien trop préoccuper à réfléchir n'y fit pas vraiment attention jusqu'à ce qu'elle entende un bruit, celui de l'eau. Elle venait de tomber dedans, elles étaient maintenant deux à être trempées jusqu'au os. Mais apparemment, il n'y avait pas de quoi s'en préoccuper puisque la jeune fille continuait à marchait vers Shizuka sans vraiment faire attention à ce qu'il venait de lui arriver.
Elle lui demanda une fleur qui était proche de la collégienne, elle resta immobile quelques secondes avant de s'abaisser. Elle regarda la fleur puis la prit pour ensuite la tendre à cette fille. Elle avait beau avoir l'air d'un monstre tout droit sortit d'un film d'horreur, cela avait l'air important à ses yeux. Il est vrai qu'elle n'était pas très polie mais ici personne n'était vraiment normal, tout ces possesseurs d'Alice avait des dons tous plus ou moins étonnant, d'autres moins pratique que d'autre, dans le cas de cette fille, elle devait avoir un Alice pas très pratique puisqu'elle se retrouvait dans cet état... Lamentable.
Le rire psychopathe qui suivit ses paroles par contre fit reculer d'un bond Shizuka qui fut surprise. Elle espérait que cette fille ne soit pas dangereuse, son rire après tout, laissait penser le contraire et Shizuka ne voulait pas mourir entre les main d'une psychopathe. Si la plupart étaient sains d'esprit d'autres, l'étaient en revanche beaucoup moins. Elle finit par mettre la fleur dans les mains de la jeune fille.

« Tiens... »


Elle soupira, Shizuka espérait sincèrement ne pas être tomber dans un piège dangereux, pourtant, elle ne s'enfuirait pas, elle ne pouvait pas se permettre, elle était comme ça. A aider les gens jusqu'au bout sans jamais se plaindre de quoique ce soit, et même si elle en mesurait les risques, elle ne pouvait simplement pas laisser cette jeune fille seule, même si elle devait être de son âge.

« Tu as besoin de quelque chose ? Ou ça va mieux... ? »


En plus, la jeune fille était perdue et sa seule éventuelle aide si elle ne s'était pas perdue non plus était cette fille. Quoiqu'il en soit elle ne pouvait donc l'abandonner, question de survit... Ou peut être pas.

[court]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eylianora Vasloksi
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 25

Feuille de personnage
Alice: Alice des plantes Funèbres
Commentaire:

MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Mer 29 Sep - 0:59

        ~~<3~~ Revitalisation, sans toi je ne suis que malediction.






    "Jolie petite fleur, jolie petite fleur...Jamais ne meurt..."


    Chantonnais-je dans mon délire Shyzophénique, je deteste cet état de soumission, je me deteste de ne pas réussir à passer au dessus de lui, peut être un jour y arriverais-je...Je ne sais pas. La peur se lisait dans les yeux de cette jeune fille, la peur ou plutôt l'inquietude dans un premier temps. Heureusement pour elle, elle ne chercha pas à en comprendre davantage, cueillant la fleur se trouvant à ses pieds avant de me la tendre gentiement. Quelle demoiselle sympathique, si généreuse, prête à aider quelqu'un d'aussi dangeureux que moi...Dans un sens, je l'envies...Être si gentille. D'un bond, elle recula un moment...Finissant tout de même par me donner cette fleur. Je suis si soulagée, je me sens tellement mieux. Peut être devrais-je tuer discretement cette fille avant de retrouver toute ma tête...Un témoin n'est jamais bon pour l'image d'une personne gardant un secret et être témoin de ma faiblesse n'était que trop pour moi. Cependant, même completement à la masse, ma conscience m'en empêchait...Ou plutôt mes sentiments, elle était si gentille cette fille...Je pourrais toujours la tuer plutard non? Un jour...Non, je l'aime bien finalement. Ha, ha, ha! Oui, je l'aime bien. Tant pis donc pour ce qu'elle verra. Doucement, je posai les racines de cette fleur au creux de ma main droit, la laissant s'incorporer en moi, la paume de ma main devenant sa terre. Tout allait beaucoup mieux, je me sens tellement mieux! Fermant tristement les yeux, je ne pouvais entendre ce qu'elle disait, cette jolie fille. Quelques secondes passèrent...Je ne me souviens plus de rien, comme si ma folie avait disparue, j'avais de nouveau le contrôle de moi même. Fort heureusement...


    Sans faire attention à ma camarade, je m'avançai droit vers elle. Cette personne ne m'interessait pas encore, pas pour le moment, je voulais les fleurs en serre se trouvant derrière elle. Passant à quelques centimètres de sa personne, je m'y dirigeai, finissant par y entrer. De jolies petites fleurs, des dizaines de fleurs se trouvaient dans les serres. N'attendant rien de plus, je m'élançai sur elle, tombant à genoux afin de pouvoir les cueuillir les unes après les autres. J'en pris cinq, posant leur racine contre la partie de mon cran se trouvant derrière mon oreille après avoir relevée mes cheveux. Chacune s'imposaient en mon épiderme naturellement, devenant une partie de moi. Ma chevelure cachant cette triste vérité, se laissant ornée de magnifiques fleurs qui à présent la décoraient, je pus me relever sans effort. Retrouvant mon calme naturel. J'étais enfin moi, de nouveau et je ne risquais plus de perdre le contrôle. Me relevant rapidement, je sortis des serres et remercia la demoiselle d'un simple sourire sympathisant, accompagné d'un silencieux "Merci...". Il ne fallait pas trop m'en demander. Maintenant...Nous pouvions faire connaissance.


    "Désolé pour cet incident que je te demanderais d'oublier s'il te plais...Je m'appelle Eylianora et toi? Comment te nommes tu? Sans vouloir être indiscrete...Que viens tu faire ici toute seule? Il parrait que c'est dangeureux..."


    Perdant mon sourire, je remarquai enfin mes vetements trempés...Et mince.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuka Tears
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23

MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Dim 3 Oct - 13:39

Chez cette fille, tout était effrayant et si Shizuka cherchait ses bons cotés pour le moment elle n'en avait pas. Triste chose. Il y avait peut être une part de curiosité, dans le fait que la collégienne reste auprès d'une personne aussi effrayante. Malgré ça Shizuka regrettait, elle regrettait de s'être mêlé à elle. Son instinct de survie qui l'avait prévenu pendant un demi seconde que la mort était proche. Avait-il raison de l'avoir prévenu ? Elle ne pouvait pas le savoir.

Après avoir prit la fleur des mains de Shizuka et l'avoir enraciné dans sa main, elle semblait plus en forme, plus saine aussi. Donc son Alice avait bien quelque chose avoir avec son comportement ? Apparemment. Shizuka lui avait demandé si elle allait mieux mais encore une fois, elle n'avait reçu que pour réponse un immense silence presque trop dérangeant. Ce qui aurait pu en vexer beaucoup -Se faire ignorer- semblait ne pas déranger Shizuka qui se sentait juste un peu seule. La collégienne n'insista pas.

Alors que Shizuka semblait observer la jeune fille, cette dernière se dirigea droit sur elle avant de passer à quelques centimètres de Shizuka. La collégienne fut soulagée de voir qu'elle ne lui ferait rien et quand la fille entra dans la serre Shizuka s'approcha de quelques pas du lieu. Cependant, sans jamais s'approcher de trop près. Encore une fois, question de sûreté...
Elle sortit, l'air tout à fait normale à présent, cela semblait être grâce au fleur qui ornaient maintenant les coté de sa chevelure. Elle n'en demanderait pas plus. La fille aux fleurs la remercia, silencieusement certes, mais, c'était déjà beaucoup et Shizuka contente d'avoir pu l'aider sourie à son tour. Un sourire discret mais vraiment agréable donnant même un sentiment chaleureux. La jeune fille se présenta alors.

« Ravie de te connaître, je m'appelle Shizuka. Je m'ennuyais alors je suis partie me promener... Mais on dirait que je suis perdue. »

Un peu gênée d'avouer qu'elle était perdue, ses joues s'était mise à rougir légèrement, au moins assez pour que ce soit visible. Shizuka avait du mal à avouer ses faiblesses comme son sens de l'orientation au sein de cette immense académie. Tout à l'heure, elle ne connaissait pas du tout cette jeune fille, maintenant, c'était une autre histoire.

« En ce qui concerne ce que j'ai vu, je promet de tout oublier. »

Plus qu'oublier, elle garderait le secret, Shizuka ne pouvait oublier aussi facilement ce qu'elle venait de voir.

« Tu sais où se trouve la sortie ? Nous ferions mieux de nous dépêcher avant d'attraper froid. »

Shizuka semblait trembler, elle était gelé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eylianora Vasloksi
Collège;
Rang étoilé II
Collège;Rang étoilé II
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 25

Feuille de personnage
Alice: Alice des plantes Funèbres
Commentaire:

MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora] Jeu 7 Oct - 11:01





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora]

Revenir en haut Aller en bas

Brisant l'ennui, elle se retrouva trempée [Eylianora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Collège :: 
Réserve et Serres
-