• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Ven 24 Sep - 14:39

Un, deux, trois, marchons dans les bois; quatre, cinq, six, cueillir des cerises; sept, huit, neuf, dans mon panier neuf; dix, onze, douze, elles seront toutes rouges!

Finalement, elle avait raison Shizue-sempai, la forêt c'est pas mal... Mais ça c'est ce que je pensais jusqu'à se que je réalise quelque chose de primordiale, et d'inquiètant...La forêt, c'est grand...Telement grand que si on ne connait pas le chemin, il est difficile de s'y retrouver... Mais moi, comme une imbécile, je n'ai pas regardé le chemin! Et voilà où j'en suis maintenant!

Quand je m'en suis rendu compte, je me suis arrêté du coup, comprenant ma bêtise. Puis j'ai écouté, si je n'étais pas trop loin de la route, peut être que j'entendrais quelqu'un, et que je pourrais me rediriger grâceà ça, c'est que je me suis dit... Mais la réalité et souvent cruel, et je n'entendit rien. J'essayais alors de crier le plus fort possible, espérant que quelqu'un me répondrait. Mais là encore, rien.

Je ne vis plus qu'une seule issue, marcher. J'essayais de me rassurer, de me dire que tout irait bien, que de toutes manières, en marchant je finirais bien par tomber sur la route, ou même sur quelqu'un qui connaissait lui le chemin. Alors je marchais, marchais...

Puis je fis une pause, commençant à fatiguer. Puis deux, puis trois, puis j'arrêtais de compter, et mon esprit à son tour se fatigua. Il arrêta de me rassurer, de me dire que tout irait bien, que marcher était la meilleurs solution. La dernière pause, je n'aurais jamais dût la faire. Elle avait été plus longue que les autres, j'en avais marre, j'étais épuisé, je me disais qu'une petite sieste ne pouvait pas de faire de mal. Je ne pensais pas me réveiller dans ses conditions!

J'avais perdu la notion du temps à un moment ou à un autre. Je ne savais plus quand j'étais partit, combien de temps j'avais parcourut la grand forêt du nord. On ne voyait pas bien le soleil d'ici, entre les branchages, je ne pouvais pas me repérer à ça, et l'exercice m'avait empêcher de repérer les changements de température qui annonce la fin de la journée, ou son milieu. Mais, à mon réveil, je compris une chose, autre chose que le fait de m'être perdu, autre chose que le fait d'être resté ici trop longtemps...Je compris que la nuit m'avait rattrapé!

Mon pire cauchemard, ou en tous cas celui que je fais en pensant à forêt se réalise! Je suis là, perdu, et dans le noir, entourer de l'inconnu. Peut être déjà des bêtes sauvages et terribles se cacher dans les buissons pour me dévorer! Je secoue la tête essaye de me ressaisir : des cauchemars comme ça se sont ceux de petits enfants, aucune chance que ça arrive! Oui mais... J'avais entendu des rumeurs inquiètantes sur des bêtes à l'image de l'académie, qui ne vivent pas dans le monde à l'extérieur, dans le monde normal... Des bêtes qui seraient encore plus effrayantes, dangereuses, agressives! Non! Pas ça! Je dois pas y penser! C'est pas possible que je me fasse poursuivre et manger par des créatures de la forêt! C'est pas possible!

Malgrès mes tentatives d'enlever ses idées de ma tête, je n'y arrive pas. Quand, brisant le silence, j'entendit un bruits venant de derrière moi... C'est mon imagination, pas vrai? Mais non, je l'entends encore! Ca se rapproche! Non, ne t'approche pas! Ne t'approche pas!


-HYA!!!!!!!!!!!

Ce cri! Ce n'est pas moi! Mais alors il y a quelqu'un d'autre. J'avais fermé les yeux, mais maintenant je les tourne vers d'où vient le cri... Et je vois une petite fille qui court! Ah! Elle me regarde pas! On va s'heurter! J'aurais dut me retourner avant! J'aurait put l'éviter à temps!

BOUM!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinku Mizuchima
Primaire; Rang Etoilé I
✖Servante d'Enora✖

avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 20

Feuille de personnage
Alice: Transformation des matières
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Ven 24 Sep - 19:42

Chère Maman, Cher Papa .

Je suis bien contente içi, les gens sont gentils avec moi et je m'amuse beaucoup à me promener dans le parc, il y à deux jours je suis aller dans la serre du collège et j'ai même rencontrée une amie on à beaucoup jouée ensemble et on à vue plein plein de chose merveilleuse.
Mais je suis quand même triste de ne pas pouvoir vous voir, j'épère que Tono va bien est que son anniversaire ces bien passé, je lui envoie une fleur qui vient d'un des jardin de la serre, A ce qui paraît elle ne sèche jamais.

Je vous embrasse fort, et je vous promet d'être sage pour pouvoir bientôt vous revoir.


Signée Pinku votre fille qui vous aime -



Je ferma l'envelloppe en prenant bien soins de glisser la petite fleurs multicolore et déposa le tout sur ma table en pensant à ne pas oublier de la donner à mon professeur principale, j'ouvrit les fenêtre de ma chambre et respira l'air frais qui provenait du dehors, il faisait un temps radieux aujourd'hui ça tombe bien moi veut depuis mon arrivée içi rendre visite au mystérieux Bear dont tant de rumeurs court à son sujet : on dit que c'est un Alice qui l'à fait et qu'il à une force surhumaines en plus il vit dans une petite maison dans la forêt du Nord j'aimerait bien le rencontrer.
Je me prépare donc en vitesse peigne mes cheuveux qui n'ont pas finit de faire des biquettes que je deteste et enfile au hasard dans mon armoire une robe grise légère et un coupe vent rouge j'aime beaucoup les couleurs vive et ne manque pas une occassion pour le montrer, je n'oublie pas mon sac pingouins qui me suit partout et peut enfin commencer mon expedition, la forêt n'est qu'à quelques minutes de marche j'y arrive donc vite en y entrant je comprend pourquoi il y à autant de rumeurs sur cette dernière les arbres sont tellement qrand qu'on ne peut pas savoir si on marche en plein jours ou en pleine nuit, cette atmosphère me ravie adorant tous se qui peut faire hésiter ou même faire peur à quelqu'un je m'y aventure facilement, encore j'ai vu pire, je continue donc ma reflexion sur mes expeditions passée ne pensant pas une seconde au temps qui passe.

- Ooh !! Une grenouille , Ooh !! Un champignon bleue MI-GNI-ON !! Et là qu'elle jolie pierre grise ....

Continuant à m'exctasier je ne fait pas attention, On me dit souvent que je suis trop sûr de moi sur certaine chose c'est se qui me cause la plupart de mes ennuie paraît-t-'il.
Je me perd donc de trouvailles en trouvaille dans la sombre forêt profonde, je ne comprend ma bêtise que une heure plus tard une heure de trop devrais-je dire.
J'entend un bruit étrange à quelques mètres de moi, je me retourne, et je vois une sorte d'ours en peluche ne faisant que la moitiée de ma taille, je me serais bien jetée dessus parce que j'adore les peluche si il n'avait pas eut cette hache en main, on aurait dit qu'il la pointée vers moi.
Qu'est-ce-que vous aurez à ma place à part crier comme une folle et courir dans n'importe qu'elle direction aggravant encore plus mon cas, je ne sais pas combien de temps j'ai couru mais je sais que ça en faire pas mal parce que lorsque je me suis enfin arrêter j'était à bout de souffle.

- Quelle frayeur, je l'aime pas celui là y ait peur, bon allez faudrait que je rentre .... alors part là .... non part là .... ou peut être que c'est de l'autre côté .....

Comprenant enfin que j'était bel et bien perdue je commencais à paniquer, je pensais rebrousser chemins mais rien que la perspective de me retrouver une seconde fois en fasse de .... de son monstre à la hache me donnais la chair de poule.
Je me promis que lors de ma porchaine expeditions je prendrais une boussole et je refléchirais à deux fois avant de me promenaer dans une forêts infestée de psycopathe sortie des pire film d'horreur !!
Je marchais sans aucun but et la faible lumière qui trancpercais le lourd feuillage des grand arbre s'affaiblissait petit à petit comme mon espoir de revoir un jours mon dortoir douillet.

- Mince !! Ressaisie toi Pinku, on va voir que tu n'est pas là et on va venir te chercher et puis ..... HYAA!!!

Derrière moi il à quelqu'un, on veut me manger !! J'aurai dus plutôt fuir mais par je ne sais quelle force magnétique au lieu de partir dans l'autre sens je fonce vers l'inconnu et ....... BOOOOUMM .
Le choc est tel que je tombe par terre, la personne que je viens de sonner est en fait une mignonne fille qui doit être plus grande que moi, je me releve et au lieu de m'excuser comme ferait une personne normale .... mais moi je ne suis pas normale enfin .... je ne mexcuse pas facilement donc au lieu d'être une gentille fille je lui crie dessus.

- Eh !! Sempai fait un peu attention quand même, je suis toutes sale maintenant, c'est du beau tous ça on t'a pas apprise les bonnes manières !!! Pfuuu les gens de nos jours aucun respects pour les plus jeunes .....

Je ne comprend trop tard la bêtise que je viens de faire, mais trop tard sa ne servira à rien que je m'excuse ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Ven 24 Sep - 22:09

Percusion, puis un silence. Sonné l'une comme l'autre par le choc, on reprends nos esprit peu à peu. Mais apparement, elle, plus vite. Elle se lève la première alors que mon esprit est encore embrouillé. Et là, contre toutes attentes, elle commence à hausser le ton :

- Eh !! Sempai fait un peu attention quand même, je suis toutes sale maintenant, c'est du beau tous ça on t'a pas apprise les bonnes manières !!! Pfuuu les gens de nos jours aucun respects pour les plus jeunes ...

Elle ressemble vraiment à une de ses lycéennes prétentieuses qui ne veulent jamais avouer leur faute, et qui quand à un plus petit ou faible qu'elle sous la main, l'utilise pour se défouler ou s'excuser. Heureusement, il n'y en avait pas tant que ça ici... La différence avec elles, c'était que là, la lycéenne est une primaire, et plus jeune que moi en plus! Par étonnement, je reste quelques secondes abasourdie par ce comportement de la part d'une kohai.

Puis, je me remets sur pied, et avec une colère réservé, je lui dit, le plus poliment que je peux :


-Je suis désolé de devoir te le dire, mais la politesse exige que quand on fait tomber quelqu'un, on s'excuse, et on l'aide à se relever. On ne l'engueule pas à tout bout de champ en proclamant sa faute!

Non, non ça ne va pas, je commence à élever la voix, reste calme Hyouri!

-Ensuite, les plus vieux doivent respecter les plus jeunes, mais l'inverse est encore plus vrai! Si tu m'appelle sempai, montre moi du respect, ne fait pas les choses à moitié dans la politesse! Tes habits peuvent être lavé facilement, mais l'honneur de quelqu'un beaucoup moins, et il en ressentira peut être la trace longtemps si tu ne fais pas attention!

Décidément, j'ai vraiment l'impression de parler comme Maman! Ca doit être la cas d'ailleurs, parce que dire tout ça comme ça, c'était pas vraiment mon genre. Et puisque je commence comme ça, autant continuer jusqu'au bout, et m'occuper de lui apprendre les règles, comme le faisait Maman ou Tsubasa-nii-chan avec moi. Enfin, j'ai quand même l'impression que j'étais une élève plus appliquée et disciplinée qu'elle.

-Je ne sais pas si ce sont tes parents ou quelqu'un d'autre qui a oublié de t'apprendre la base de la politesse, mais si tu ne t'excuse pas, c'est moi qui vais te l'apprendre. Après tout c'est aussi mon rôle en temps que sempai.

Bon, j'ai peu être été un peu sévère, mais au moins, j'espère que maintenant c'est clair pour elle. Et si elle s'excusait, je n'ai aucune raison de rester fâché avec elle, même si son attitude m'énerve énormément. Et puis, elle a le mérite d'avoir chassé ma peur, pour le moment en tous cas. J'espére qu'elle va le faire, car je n'aime pas devoir être sévère avec les plus jeunes que moi, même si je considère ça comme un devoir quand la situation l'exige.


[ si tu trouve le RP trop court, dis le moi immédiatement, je rajoute quelque chose en sautant le passage réponse ect]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinku Mizuchima
Primaire; Rang Etoilé I
✖Servante d'Enora✖

avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 20

Feuille de personnage
Alice: Transformation des matières
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Mar 28 Sep - 19:31

Ma sempai se relève et me reproche un manque de politesse .... elle doit avoir raison.

-Je suis désolé de devoir te le dire, mais la politesse exige que quand on fait tomber quelqu'un, on s'excuse, et on l'aide à se relever. On ne l'engueule pas à tout bout de champ en proclamant sa faute!
Ensuite, les plus vieux doivent respecter les plus jeunes, mais l'inverse est encore plus vrai! Si tu m'appelle sempai, montre moi du respect, ne fait pas les choses à moitié dans la politesse! Tes habits peuvent être lavé facilement, mais l'honneur de quelqu'un beaucoup moins, et il en ressentira peut être la trace longtemps si tu ne fais pas attention!
Je ne sais pas si ce sont tes parents ou quelqu'un d'autre qui a oublié de t'apprendre la base de la politesse, mais si tu ne t'excuse pas, c'est moi qui vais te l'apprendre. Après tout c'est aussi mon rôle en temps que sempai.

Elle n'est pas commande dis-donc .... c'est vrai que je n'ai pas été polie et que .... Qu'est-ce que je dis !! Reprend-toi Pinku, ce n'est pas de ta faute si cette gourde ne t'a pas évitée, mais bon dans un sens je ne devrais pas me fâcher avec elle se serait une mauvaise idée vue que se sera peut-être la seule personne que je vais rencontrer dans cette forêt et ma seule chance de retrouver mon chemin, je dois donc m'excuser pour ma propre survie, prenant-donc un air abattus et me souvenant des conseils que me donnait ma grand-mère lors de mes cours de théâtre, je prens une petite voix et m'excuse platement.

- Tu as raison, je suis désolé j'ai était paniquée lorsque que j'aie vue ce monstre tout à l'heure que je me suis un peu emportée avec toi Sempai, je m'excuse.

J'espère avoir été convaincante en jouant ma petite-fille-perdue-qui-à-peur-du-noir bien que se n'est pas totalement faux, pour bien marquer le cou je fais une moue boudeuse m'approche d'elle et lui prend la main en la serrant fort en plus j'ajoute d'une voix presque inaudible.

-Tu peux m'aider Sempai je suis perdue et j'ai peur parce qu'il y à plein de monstre et tout

Je me détache d'elle en gardant tout de même sa main dans la mienne, je la balance une peu de droite à gauche, j'attens sa réponse, mes cours d'art dramatique m'ont servie à bien des occasions depuis que je suis ici si on peut appeler ainsi ces petits cours de campagne donnée par une vieille actrice, de films en noir et blanc, en tout cas je prends un certain plaisir à tromper les gens sur mon compte, pour me tirer d'affaires ou pour mon simple amusement.
Je repense aux paroles de mes parents et à la lettre un peu mensongère sur la table de ma chambre, je pense à mon frère qui a bien grandis et à toutes mes promesses que j'ai promises de tenir et que j'ai oubliée, mais me souvenant que j'était pour l'instant perdue dans une forêt en pleine nuit et qu'un monstre armé rôder dans les parages et que mon seul moyen de m'en sortir était devant moi je me dis que ce n'était pas le moment de ressasser le passé et me concentrer sur la situation présente bien trop déplorable à mon goût.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Ven 1 Oct - 21:54

- Tu as raison, je suis désolé j'ai était paniquée lorsque que j'aie vue ce monstre tout à l'heure que je me suis un peu emportée avec toi Sempai, je m'excuse.

Ah! C'est mieux comme ça! Je fais un sourire...jusqu'à ce que je réalise... elle a bien dit...monstre?! Ca existe vraiment alors?! Non, non, non, non, non! Pas de panique! Restons calme, la panique n'apporte rien de bon... Voilà, on se décrispe, on fait un jolie sourire pour dire qu'on est satisfait de la politesse, et rasurant si possible. Elle est plus jeune que moi, si je montre pas un peu l'exemple en étant courageux, qui va le faire? Et puis on est tous les deux seuls dans la forêt, avec un monstre pas loin : deux primaires contre un dragon, ou un loup géant ou je sais pas quoi...c'est pas grand chose...hahaha...

Je sursaute en sentant quelque chose me toucher! Elle m'a attrappé la main, tout va bien, il faut pas que je montre que j'ai peur....


-Tu peux m'aider Sempai je suis perdue et j'ai peur parce qu'il y à plein de monstre et tout

Moi aussi figure toi! Mais je peux pas lui dire ça! Aller, courage, il m'en faudra si je veux qu'on sorte de la forêt sain et sauf. Et puis, c'est pas parce qu'elle a vu un monstre que ça veut dire qu'il est toujours là! Je serre sa main à mon tour, essayant d'être le plus rassurant possible. J'allais dire : "Ne t'inquiète pas, tout va bien! On va rentrer ensemble, et aucun monstre ne viendra nous attaquer." Mais le gros problème, c'est que je sais pas du tout comment rentrer! Et qu'en plus qui me garantit qu'on va pas en croiser des monstres! Après tout elle, elle en a déjà croisé un! Pas de panique! Du calme... Voilà c'est ça, respire, réponds calmement, sans vraiment tout dire pour pas la paniquer, sinon je pourrais pas m'empêcher de paniquer moi aussi... :

-Bien sûr, je vais t'aider! Ne perdons pas de temps, commençons à y aller!

Le tout avec un sourire et une voix que j'espère convaincants et énergiques. Avec un peu de chance, on tombera sur la sortie avant qu'elle ne s'aperçoive que je ne sais pas du tout où l'on va...Faîtes que tous se passe bien!

Mais le sort n'en a pas décidé ainsi... Alors qu'on marchait depuis pas trop longtemps, enfin par rapport au chemin que j'ai fait, j'aperçois une lumière! Folle de joie, je lui dit :

"Alllons y!"

Mais je ne me doutais pas que je ne tomberais pas sur la sortie, mais sur une cabanne! Mais bon, ça fait au moins un endroit pour dormir... Ou alors quelqu'un là bas pourra nous guider ou nous montrer le chemin! Dans les deux cas, la perspective est alléchante et rassurante. Mais alors que je me dirige dans cette direction, je sens une résistance de la part de ma nouvelle camarade. Je me retourne alors et lui demande :

-Qu'est ce qu'il y a?



[Mes RPs sont trop courts en ce moment!T.T désolé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinku Mizuchima
Primaire; Rang Etoilé I
✖Servante d'Enora✖

avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 20

Feuille de personnage
Alice: Transformation des matières
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Sam 2 Oct - 12:36

Elle a l'air de marcher, en plus elle me propose de venir avec elle .... tu es trop fortes Pinku elle à l'air sûr d'elle enfin j'espère.
Je la tiens toujours par la main, je suis prête à pousser la chansonnette tellement je suis contente de pouvoir sortir de cette maudite forêt et puis pas de panique, car si le monstre arrive je la balance vers lui et je fuie mais bon je n'aimerais pas que ça arrive, je serais encore plus perdue qu'auparavant.
Une lumière au bout du chemin que nous empruntons depuis un quart d'heure me tire de mes pensées.

- De la lumière c'est formidable dépêchons nous !!

J'accélère l'allure ne lui lâchant toujours pas l'allure, la lumière ne provenait pas de la sortie mais de l'intérieur d'une petite chaumière c'est déjà ça on pourra sûrement demander notre chemin à l'habitant, mais ma joie s'estompe tout à coup en voyant une hache plantée sur le tronc à demi coupés d'un arbre, je m'arrête précipitamment.
Qui a part mon monstre pourrait avoir une si énorme arme, ma partenaire n'a pas l'air de l'avoir vu au contraire elle me pose la question sur le fait de mon soudain arrêt, je préfère ne pas lui mentir et lui dire qu'il faudrait mieux faire demi-tour et vite.

- C'est ... c'est .... il ne faut pas aller à l'intérieur c'est dangereux et puis il y a ....

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase lorsque l'ours en peluche sort de la chaumière, il ne nous a pas vu encore mais ça ne devrais pas tarder, sans un mot je prends ma Sempai pas le bras et l'amène vers un fourrés où nous nous cachons je lui montre du doigt le "monstre" en question et lui fait mine de se taire, il ne faudrait pas l'alerter.
je cherche à toute vitesse une idée pour nous échapper de là .... devant-nous la maison et l'ours qui nous montre son dos, derrière-nous le chemin que nous avons emprunté, mais elle est la seule à connaître le chemin du retour, il faudrait mieux donc fuir du côté de la sortie, je m'approche doucement vers ma Sempai et lui murmure à l'oreille.

- Dis-moi où se trouve le chemin pour retrouver l'entrée ? Je crois avoir un plan mais j'ai besoin de savoir ça .

~Pourvu qu'il ne nous voit pas~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Sam 9 Oct - 15:51

- C'est ... c'est .... il ne faut pas aller à l'intérieur c'est dangereux et puis il y a ....

Comment ça "c'est dangereux"? Je ne vois qu'une cabanne éclairer, un endroit rassurant, pourquoi ce serais dangereux... Mais en même temps elle a l'air vraiment effrayé... Alors, quand elle me prend par le bras pour aller se cacher dans les fourrés, je me laisse donc faire... Pourtant je ne vois rien de bien effrayant, un ours en peluche qui serais même plutôt mignon... Mais on ne peut pas se méfier de ça sans raison... Et puis comme dit toujours Maman, il ne faut pas se fier aux apparences... Je décide de me méfier aussi. Il faut partir d'ici, par un autre chemin, pas le choix...quitte à s'enfoncer plus profondément encore...plus profondément... Est ce vraiment une bonne idée..? Je sursaute légèrement quand ma kohai se rapproche de mon oreille et me chuchote :

- Dis-moi où se trouve le chemin pour retrouver l'entrée ? Je crois avoir un plan mais j'ai besoin de savoir ça .

Un plan? Quelle plan? Non, attends plus important, comment lui dire que je ne le connais pas?! C'est une catastrophe... On est coincé, il y a pas d'autre mots... Non, plutôt, je suis coincé... J'aurais dut lui dire plus tôt... Bon allez, courage Hyouri, il suffit de lui dire cache! Je tourne très lentement la tête vers elle, en essayant d'être le plus calme possible... tout va bien se passer... Respire, et c'est partit :

-Je...
Ah! non, j'y arrive pas! Si, il faut que je le fasse :

-Je...

Mais cette fois je n'ai pas le temps d'en dire plus, l'ours surgit de derrière nous! Pendant qu'on se regardait toutes les deux, il s'était approché par derrière! sous la surprise, je sursaute plus haut que jamais et je pousse un crie de frayeur! Je ne savais pas que j'étais capable de crier aussi fort et effrayée... Après la première peur, je me ressaisis, enfin j'essaye de me ressaisir.. Après tout en temps que Sempai, c'est à moi de la proteger! Même si j'ai peur...

Je me lève alors en me mettant devant elle, et je m'exclame :

-Fuis!

Avant de m'avancer vers le regard meurtrier lancé par la peluche. Mais je n'ai pas le temps de dire ou de faire quoi que se soit d'autre, que je me retrouve à terre! Je voulais juste parler, pour être sûre qu'il n'y avait pas moyen de sortir de cette forêt en demandant le chemin, ou d'au moins s'excuser pour partir sans ennuie! Mais en un instant, la douleur d'un poing entrainé m'avait percuté et mise à terre. De ma position allongé, avec un air de douleur, je le vois qui s'avance vers ma kohai... Non! L'approche pas! Malgrès la douleur je fais un effort sur moi, et je tend la main dans leur direction, disant faiblement :

-Arrête!

Je sens alors une goutte d'eau tombé sur ma main tendu... Je ne l'avais pas remarqué à cause de l'épaisseur de la forêt, mais de gros nuages s'étaient accumulés depuis un moment. Maintenant il explose, et les quelques gouttes se transforme vite en une averse. Dans un endroit dégagé comme celui ci, l'averse nous trempe en quelques secondes, et je vois devant moi l'ours s'effondrer.

Sauvé? Je ne sais pas quoi penser, mon cerveau est embrouillé à cause de son coup... Mais il faut que je me relève, on ne peut pas rester là avec cette pluie... Il faut se mettre l'abri. après des efforts, je réussit à me lever et me dirige vers la petite fille :

-Ça va?

Après sa réponse, je continu me tournant vers la cabane qui disparaît presque derrière le rideau d'eau qui se déverse :

-Viens, allons nous mettre à l'abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinku Mizuchima
Primaire; Rang Etoilé I
✖Servante d'Enora✖

avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 20

Feuille de personnage
Alice: Transformation des matières
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Mar 12 Oct - 20:07

Elle à l'air encore plus stressée que moi, elle réfléchit avant de me répondre et hésite pour parler m'aurait t-elle ... je suis tirée de mes pensée lorsque'elle me crie dans les oreille et me pousse sur le côté, en me retournant je découvre que l'ours est juste derrière nous, ma sempai se met entre moi et lui, j'en profite pour me relever et fuir le plus loin possible, mais une douleur dans la jambe m'empêche de me lever j'ai dû me tordre la cheville lorsqu'elle m'a poussée.
l'horrible créature n'à pas besoin de hache pour mettre KO avec sa force surhumaine concentrée ce dernier donne un formidable coup de poings sur Youri qui destabilisée par la force tombe près de moi.
Je regarde la scène qui se déroule devant-moi impuissante l'ours s'approche de moi le poing en l'air, je ferme les yeux et ramasse une motte de terre dans ma main pour créer quelques chose qui pourrait l'arreter lorsque une rafale de pluie s'abbattit sur nous, le monstre tomba à son tour complétement mouillé.
En voyant ma sempai courir vers la chaumière je me relève avec grand mal et me traîne pour rentrer au sec.
A l'intérieur je maffale dans un minuscule fauteuil, je souffle un moment heureuse d'avoir pût échappée à une mort certaine.

Me souvenant d'un cou des propos qu'avaient tenue Hyouri je la regardai dans les yeux et lui crie tellement ma jambe me fais mal.

- Tu aurais dû me le dire que toi aussie tu etais perdue ça nous aurait évitées tout ça franchement je t'aurais rien fait si je l'avais sû, Pff .... et maintenant on fait quoi IL va bientôt ce reveiller et en voyant qu'on est ici IL va nous tuer !!! tous ça à cause de toi .... AAH en plus j'ai mal.


J'avais du mal à respirer, on est perdue, un monstre nous attend devant la porte que pouvait t'il nous arriver de pire ....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Mar 12 Oct - 22:52

- Tu aurais dû me le dire que toi aussie tu etais perdue ça nous aurait évitées tout ça franchement je t'aurais rien fait si je l'avais sû, Pff .... et maintenant on fait quoi IL va bientôt ce reveiller et en voyant qu'on est ici IL va nous tuer !!! tous ça à cause de toi .... AAH en plus j'ai mal.

Ah! je suis vraiment une sempai lamentable! Et ses paroles me le rappellent cruellement... Je ne répond rien d'abord, détournant les yeux,ravalant mes pleur qui montent... Je sais que j'aurais du le lui dire, mais c'est pas si facile que ça de tout dire...Mais ce n'est pas la peine de me lamenter maintenant, je ne dois pas le faire. On est dans une situation qui ne me le permet pas. Et puis comment est ce que je pourrais me racheter si je me met à le faire?

Je ne la regarde pas, mais j'entends bien sa respiration haletante, et je comprend bien sa detresse, sa colère et sa douleur. Dans toutes les maisons, il y a toujours de quoi s'occuper de blessure : du désinfectant, des bandages... J'espère juste que c'est aussi le cas de cet ours, et je me met à la recherche de la pharmacie. Quand je la trouve enfin, je me lève à mon tour et me dirige vers elle, sans dire un mot, sans regarder ma kohai. Je ne sais pas si elle s'impatiente, si elle m'en veut de ne rien dire, je m'en moque pour l'instant... Je trouve des aiguilles et du fil pour recoudre dans la pharmacie, mais aussi, et heureusement, de quoi guérrir un humain. J'aurais sûrement sauté de joie, ou au moins esquisé un sourire en d'autres circonstances, mais là, même ce soulagement ne réussissait pas à me remonter le moral assez pour ça.

Je prends ce dont j'ai besoin, et m'approche d'elle. J'aurais voulu lui dire de me passer sa jambe, mais les mots se coincent dans ma bouche, quelque chose bloque dans ma gorge. Je me penche donc et lui prend la jambe, puis commence à la bander, toujours en évitant son visage du regard, en silence... Jsuqu'à ce que mes larmes de culpabilité ne puisse plus se retenir. Elle coule sur le bandage, et je continue quand même, je sais ce que je dois dire et j'ouvre la bouche, mais le son qui en sort est très faible, presque recouvert par le bruit de l'averse :


-Désolé.

Quand j'ai fini, j’essuie mes larmes d'un revers de manche, et je me lève. La deuxième chose à faire maintenant, c'est trouver des serviettes, si je ne voulais pas qu'on attrape un rhume ou même pire. La pièce étant unique, je n'ai pas besoin de chercher la salle de bain, alors j'ouvre les tiroirs les un après les autres. je trouve assez vite ce que je cherche, mais il n'y en a qu'une... C'est pas grave j'en ai pas besoin, ça m'apprendra à me ballader sans précaution, à cacher des trucs, et à ne même pas être capable de m'occuper de celle dont je devrais être l'exemple...

A nouveau je m'approche d'elle, et je lui met la serviette sur les cheveux, cachant ses yeux au passage pour ne pas la regarder. Je commence à lui frotter doucement pour que ça sèche. Je me rend enfin compte à quel point j'ai froid. Il fait nuit, et je suis trempé, elle aussi... Je délaisse alors ce que je suis en train de faire, même si je dois me faire pardonner, elle peut le faire seul, et peut être même qu'elle préfère le faire seule, et vais allumer du feu dans l'âtre. Il y a du bois pré-découpé, et de quoi les enflammé. C'est rapidement fait, et je ne vois pas ce qu'il reste à faire...

Maintenant, je suis dos à elle, je ne sait pas quoi dire, et elle ne dit rien pour l'instant, j'ai peur de me retourner et d'affronter son regard. Je me lève, je ne peux pas ne rien faire. Je rapproche un fauteuil près du feu, et d'une voix faible et tremblante, mais audible, sans me retourner :

-Tu veux t'assoir ici? Je t'y aiderais.

Même si elle refuse mon offre, je ne m'y assirais pas de toutes façons. D'abord je mouillerais le fauteuil, et ensuite ce fauteuil est pour elle, même si elle décide de s'y assoir sans mon aide, ou pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinku Mizuchima
Primaire; Rang Etoilé I
✖Servante d'Enora✖

avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 20

Feuille de personnage
Alice: Transformation des matières
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Lun 25 Oct - 12:49

Il n'y à pas grand chose dans cette maison j'aimerais bien regarder si il y à quelques chose pour faire un bandage et ma jambe endoloris m'empêche de me déplacer et puis je ne peux pas non plus le demander à ma Sempaî incapable qu'elle est ... Humpff .... Je vais devoir attendre dans un silence pesant, en plus l'ours va surement se reveiller d'une minute à l'autre et je ne pourrais pas m'enfuir qu'elle idiote d'être venue içi, j'aurais dû rester bien sagement dans ma chambre au lieu de vouloir m'aventurer partout ça m'apprendra tiens !!
Hyouri cherche elle aussi quelque chose, aurais-t'elle vu que je voulait de quoi me bander ?
Non elle est trop idiote pour comprendre ... Quoique ... elle m'apporte un un rouleau et s'assied près de moi en silence, elle commence à me bander, peut-être que j'y suis allé un peu trop fort avec elle je devrais m'excuser au lieu de lui crier dessus mais ma fierté en prendrait un cou alors je me tait et la regarde, quand tous à coup je sens quelque chose de chaud et mouillé tomber sur ma jambe y aurait-t'il des fuite içi, non c'est ma Sempai ... elle ... pleure, je devrais lui dire un mot pour la réconforter mais je ne suis pas forte pour ça alors je reste muette et la regarde se lever et prendre une serviette dans un des tiroirs elle me la mets sur les cheveux et commence à me les secher, je me laisse faire le rouge au joue pas habituée à temps de simpathie, puis elle arrete me laissant finir le sechage, je frotte à mon, tour mes cheveux et reprend la serviette pour me recouvrir le corp, elle doit avoir froid je la vois mettre du feu dans la cheminée puis la chose faite rapprocher un fauteuil près du feu toujours dos tournée, elle rompt enfin le silence qui nous envellopés depuis d'une voix à peine audible et mouillé par les larmes:

-Tu veux t'assoir ici? Je t'y aiderais.

Elle me montre de nouveau le fauteuil, le la regarde de nouveaux, bien qu'elle ne veuille toujours pas se retourner, je n'avais pas remarqué mais elle ressemble à ... à maman ses même cheveux blond son odeur et sa douceur, elle lui ressemble.
A mon tour des larmes me viennent coulant sur mes joues glacées, je me lève avec difficultés mais sans bruit et m'approche de ma Sempaî, elle ne se retourne pas, elle ne pas peut-être pas entendu mais je la serre dans mes bras et sanglote de plus belle et d'une voix à peine audible je lui murmure à l'oreille:

- Je suis désolé Hyouri c'est moi qui me suis emportée, je suis une idiote et une orgeuilleuse, tu me pardonne ?

Je me met devant-elle et la regarde émue, puis baisse la tête toujours baignés de larmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Suzuki
Primaire
Rang Etoilé I
Primaire  Rang Etoilé I
avatar

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 24

Feuille de personnage
Alice: passer de fille à garçon
Commentaire:

MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace] Mar 2 Nov - 12:38

[Juste une chose, on connait pas nos prénoms respectifs parce qu'on s'est pas vraiment présenté...]

J'attends un moment sans bouger, me demandant encore ce que je devais faire. Quand soudain je me sens atttrapé dans le dos. Je relève la tête brusquement, et la retourne un peu pour essayer de voir derrière moi. Mais je n'ai pas besoin de voir pour savoir que c'est elle. Ce qui me surprends, et me réconforte encore plus que je ne l'aurais cru. Je n'essaye plus de tourner la tête, et je ferme les yeux en pleurant, mais cette fois pas de tristesse ou de cupabilité. Et là, je sens plus que jamais ses petits bras autour de mon corps, et je sens qu'elle pleure elle aussi. Je sens qu'elle se met sur la pointe des pieds et se rapproche de mon visage. J'entends sa voix malgrès la pluie, faire écho depuis sa poitrine jusqu'à mon dos, elle parle tout doucement, sanglotante encore, et son souffle chaud vient carresser mon oreille, et ses excuses semblent aller directement à mon coeur :

-Je suis désolé (Hyouri) c'est moi qui me suis emportée, je suis une idiote et une orgeuilleuse, tu me pardonne ?

J'ouvre alors les yeux pour la voir se mettre devant moi avec un visage qui me fait fondre, puis baisser la tête. Je lève mon bras et essuie mes larmes avec un sourire reconnaissant mais timide encore, puis la regarde sans les avoir arrêté totalement :

-Non, c'est moi qui est désolé, je suis bien plus idiote que toi, et je n'ai pas été très sincère avec toi, je me suis un peu trop pris pour ce que je n'étais pas... Après un silence, timidement. On s'assoie?

Je ne me sens pas encore au mieux de ma forme, mais j'ai l'impression de revivre telement je suis soulagée, et l'ambiance s'est améliorée. Après s'être assise auprès du feu, je me rends compte que nous allons attraper froid si nous restons comme ça. Alors je commence à me déshabiller, et j'essaye de suspendre tant bien que mal mon linge mouillé au dessus de la cheminé pour qu'il sèche, laissant une place pour les vêtements de Pinku. Puis, je l'incite à faire pareil d'une voix toujours pas très assuré et assez faible, mais qui ne tremble plus :

-A garder des vêtements mouillés, on va finir avec un rhume.

Et une fois de plus je m'assoie. Je vois mon uniforme goutter et faire bientôt une flaque d'eau sur le sol. Assise près de la chaleur, j'en ai une autre tout à fait différente à côté de moi. Le froid qui jusqu'à présent, m'a assailli au coeur et au corps est en train de disparaitre. J'ai eu telement froid au coeur, que je ne me rends que maintenant compte à quel point mon corp lui aussi avait froid. Les gouttes aussi perlent sur ma peau, et tombent peu à peu sur le sol. Mais le pire c'est les cheveux, alors que mon dos aurait dut être sec depuis un certains temps, ils ont absorbé tellement d'eau qu'elle tombe encore sur ma nuque, et glisse le long de mon dos jusqu'en bas d'une part, et sur mon torse pour mouiller ma brassière, et parfois aller plus loin, chatouiller mon nombril pour aller dire bonjour à ma culotte assortie d'autre part. S'il n'y avait pas cette eau, peut être que le rythme de la pluie dehors, m'aurait déjà bercé dans bras de Morphée. Car maintenant que tout est calme, qu'il n'y a plus ni adrénaline, ni ce froid du coeur que j'avais provoqué, je me sens fatigué. Jusqu'à présent, je n'y pensais même pas, mais à présent, de plus en plus j'en ai envie. Même si j'essaye de me dire que tant que ma camarade n'est pas définitivement en sûreté, je ne peux pas me le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace]

Revenir en haut Aller en bas

Frayeur nocturne[PV : Pingouin vert de l'espace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Autres Lieux :: 
Les forêts
 :: 
Northern Woods
 :: / Mr. Bear's
-