• Gakuen Alice RPG •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Une simple balade... [ PV Marika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Akifusa Kitsuneme
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: La lévitation des objets et leur donner vie par la pensée
Commentaire:

MessageSujet: Une simple balade... [ PV Marika] Mar 26 Oct - 11:55

Bon alors.... Que faire aujourd'hui ? Akifusa avait beaucoup réfléchit à la question. Il était en pleine forme ce jour là, c'était une bonne nouvelle, parce que rester au lit toute la journée, il commençait à en avoir un peu marre... Dehors, il y avait un grand soleil, une excellente journée pour pouvoir enfin sortir de l'établissement. Surtout que avant cela, il avait plu durant trois jours d’affilé. Il avait décidé d'aller à la forêt, au moins, la bas il serait seul et il pourrait jouer avec son Alice comme il lui plaisait sans que personne ne lui dise rien.
Il était s'assez bonne humeur aujourd'hui, si quelqun lui parlerait il ne l'enverrait pas paitre comme il l'avait déjà fait plusieurs fois, mais d'un autre côté, pour ce que les autres élèves lui disait, ce n'était pas la peine de les écouter, toujours la même choses, toujours les même moqueries... Il était sortit de sa chambre, avait déjeuner au réfectoire et était donc partit en direction de la forêt. Il arrivait enfin, mais là, il vit qu'il y avait vraiment beaucoup de monde, mais pourquoi est-ce qu'il y avait autant de personne, on était samedi d’accord, mais normalement personne ne voulait s‘aventurer dans cette forêt, d‘après ce qu‘il avait entendu, beaucoup de gens n‘aimait pas beaucoup cette forêt, mais lui, il l‘adorait. C'était sûrement des élèves qui s'était tous donnez rendez-vous ici pour un jeu ou quelque chose du genre...
Donc, changement de direction, il allait au parc maintenant, c'était une meilleur idée, et puis il trouverait sûrement un endroit tranquille.
Au bout d'un moment, il arriva devant la grille ouverte du parc, il y entra. Le jeune garçon regardait à droite et à gauche, aucun endroit ou il n'y avait personne, il avait beau chercher partout, il n'y en avait vraiment aucun. Il s'adossa donc contre un arbre.
De là il pouvait voir les autres enfants jouer, ils avaient l'air tellement heureux, ils avaient des amis eux, pour eux, aller en cours ne présentait sûrement aucun inconvénients. Ils avaient de la chance , contrairement à Akifusa qui lui n'avait encore jamais eu d'amis alors qu'il était là depuis quand même trois mois.
Il poussa un soupir, puis il attrapa une feuille qui venait de tomber de l'arbre qui était au dessus de lui, c'était vraiment l'automne maintenant... Le jeune homme s'amusait à la faire voleter, au moins il avait quand même quelque chose à faire, il pouvait tout de même jouer avec son Alice, c'était mieux que rien, même si c'était à cause de ça qu'il tombait souvent malade.
Il s'amusa comme ça avec diverses objet pendant une heure environ... Il l'aurait fait plus si il n'aurait pas sentit qu'il commençait à s'affaiblir... Mais bon, rien de grave, c'était juste sa tête qui commençait à lui tourner, mais demain ça risquerait d'empirer par contre...
Akifusa entendit un bruit de pas, il tourna la tête en direction de ce bruit, il y avait sûrement quelqun qui allait arriver, ou bien ce quelqun était en train de l'observer, le jeune garçon se décida enfin à dire quelque chose:

" Eh oh ! Il y a quelqun par ici"

Il attendit une réponse de la personne qui allait sûrement arriver d'une minute à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marika C. Cotter
Primaire; Rang étoilé III
Chaton perdu
Primaire; Rang étoilé IIIChaton perdu
avatar

Féminin Nombre de messages : 353
Age : 26

Feuille de personnage
Alice: Contrôle de la douleur
Commentaire:

MessageSujet: Re: Une simple balade... [ PV Marika] Mar 26 Oct - 22:19

"Cher papa, chère maman,

Avez-vous eu des nouvelles de Hiro ? A l'académie, personne ne m'a rien dit. En plus, maintenant, c'est des gens méchants qui sont les chefs : ils ont lancé une bombe dedans l'administration pour rentrer.
Je les ai vus, y a une dame qui a fait beaucoup beaucoup mal à un sempaï... Ils me font peur, mais ils disent qu'ils vont aider l'académie. Pour l'instant, y se passe pas grand-chose, mais bientôt, ça va changer... On a pu le directeur que vous aviez vu, celui qui a l'air gentil. Maintenant c'est une dame, y paraît qu'elle est perverse...
Je voudrais rentrer à la maison..."


Une fois sa lettre achevée, Marika posa son stylo et soupira. Une de ses sempaï de la classe B lui avait dit que jamais jamais les professeurs ne l'enverraient si elle se plaignait. Et puis que elle, Marika, comme elle avait un alice dangereux, y avait pas beaucoup de chances que sa lettre parte, dans tous les cas. Prise d'un irrésistible besoin de se plaindre, de raconter à ses parents, ses confidents, l'angoisse latente qu'elle ressentait, l'enfant avait quand même pris la plume. Sans trop y croire. Maintenant que la lettre était posée sur le bureau, la petite fille avait envie de pleurer, d'appeler sa mère. Elle avait besoin que quelqu'un s'occupe d'elle, la rassure, lui dise que tout allait bien.

Mais son grand frère qu'on ne retrouvait pas... Et les gens méchants qui dirigeaient maintenant l'académie, qui les avaient menacés, quelques jours auparavant, alors qu'ils étaient prisonniers de l'administration...
Il ne se passait pas encore grand-chose pour le moment : Marika avait pris son uniforme, découvert quelques-uns de ses camarades et emménagé dans sa chambre, mais rien de plus... On disait vaguement, sous cape, en chuchotant, que des élèves disparaissaient, que d'autres devaient faire des travaux étranges et dangereux, mais personne ne savait vraiment, en fait.

Découragée, la primaire attrapa son manteau - parce qu'il faisait froid et humide, dehors - et décida de sortir se changer les idées. Des bottes en caoutchouc rouge aux pieds pour éviter la boue, une écharpe de la même couleur par-dessus son manteau, et elle était prête ! Quand elle vit le soleil qui brillait, elle ne put s'empêcher de chantonner un peu, voire même de sautiller sur le chemin. Le beau temps avait toujours dissipé ses humeurs. Totalement oubliée, la lettre triste qu'elle n'enverrait jamais. Effacés, les nouveaux dirigeants de l'académie, et les menaces qui planaient sur les élèves. Marika était et restait une fillette de sept ans. Désormais ne comptaient plus que le ciel bleu, la douceur de l'air, et la joie d'être dehors.

Souriante, l'enfant dansota dans la direction du parc. Peut-être y retrouverait-elle quelques camarades, qui, certainement, ne l'empêcheraient pas de jouer avec eux. D'autant qu'elle avait l'arme fatale : le ballon multicolore ! Toute gaie, son ballon dans les mains, elle se pressa vers un petit groupe plein d'animation, à en juger des rires et des éclats de voix qui en émanaient. Sauf que voilà, à tant se presser... La catastrophe arriva !

Butant sur un cailloux traître, la demoiselle s'étala superbement par terre, se couvrant un petit peu de boue (non... à peine, vraiment...). Et comble du comble, son ballon avait disparu ! Piquée, la miss le chercha du regard, et à force de recherches, finit par le repérer, non loin d'un grand - du lycée, du collège ? un grand ! - qui faisait voleter des objets autour de lui. Il n'avait pas l'air de vouloir être dérangé, aussi la fillette lança-t-elle une mission commando. S'approchant à quatre pattes, elle tenta de faire le moins de bruit possible, et avança tout doucement vers son sempaï. DOuuuucement, douuucement... Tiens, le ballon est là, vas-y, plonge, attrape-le ! Hop là, le voici !

L'enfant, satisfaite de son succès, voulut repartir tout aussi discrètement qu'elle était arrivée, mais une étrange expression sur le visage du jeune homme la stoppa dans son élan. On aurait dit... Quelque chose comme de la douleur, oui. Quelque chose que elle, petite primaire de rien du tout, ne pourrait certainement pas arranger... Mais pourtant, une petite voix en elle lui soufflait d'essayer, encore et encore... Figée, Marika resta quelques secondes immobiles, jusqu'à la question révélatrice. Elle était repérée. Inutile désormais de se cacher.

Sortant de l'ombre, son ballon dans les bras, et le manteau couvert de taches boueuses, elle s'approcha doucement.

"Oui pardon, je suis là... Je cherchais mon ballon."

Voilà, ça suffit ! Maintenant, fuis ! Cours, ma chérie, rejoins tes camarades ! Mais non. Une petite voix bien trop insistante, embêtante, est là. "Allez, essaye ! Tu peux le faire ! Réduis sa douleur, allez !". Dansant d'un pied sur l'autre, très mal à l'aise, Marika resta quelques instants en silence, puis, voyant que le grand n'effectuait pas un geste, se lança :

"Dis, tu euh... Tu as mal quelque part ? Tu veux que je te soigne ?"

Ça avait au moins le mérite d'être direct.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akifusa Kitsuneme
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: La lévitation des objets et leur donner vie par la pensée
Commentaire:

MessageSujet: Re: Une simple balade... [ PV Marika] Ven 29 Oct - 16:22

Akifusa avait entendu quelqun approcher, mais malgré ça, il avait fait comme si de rien était, et puis au bout d'un petit instant, il s'était enfin décider à dire quelque chose, il attendait à présent que la personne se montre...
Il s'agissait d'une fillette qui devait avoir tout au plus sept ou huit ans, à en juger par les taches de boues qu'elle avait un peu partout sur elle, elle était sûrement tombé dans une flaque de boue ou quelque chose comme ça, elle avait dans les mains un ballon multicolore qui avait autant de taches de boues qu'elle...

"Oui pardon, je suis là... Je cherchais mon ballon."

Le jeune garçon la regarda, bon, au moins il n'était pas tombé sur quelque de sa classe, comme il les détestait tout ceux qui était dans sa classe, c'était déjà ça, parce que pour lui, il n'y avait rien de pire que ça, tout les gens qu'il connaissait et sans exception lui avait dit au moins une fois quelque chose de désagréable. Au début, il n'avait pas beaucoup apprécier, mais avec le temps, il en avait prit l'habitude, maintenant, il les ignorait tout simplement, et c'était beaucoup mieux comme ça .

"Dis, tu euh... Tu as mal quelque part ? Tu veux que je te soigne ?"

Akifusa lui sourit, c'était vrai qu'il avait un peu mal à la tête, mais ça il en avait prit l'habitude, et maintenant ce n'était presque plus rien pour lui. Ce serait le lendemain que ça empirerait, c'était bien dommage, il ne pourrait sûrement pas pouvoir sortir alors qu‘Est-ce qu‘il ferait pendant toute la journée du lendemain? Il savait déjà qu’ il n'irait pas à l'infirmerie, il y était déjà aller ça ne faisait pas si longtemps, en fait il y allait bien trop souvent ces derniers temps, et les infirmières ne faisait que de lui rabâcher la même chose à longueur de journée quand il y était: " Mais franchement, arrête, arrête d'utiliser ton Alice comme ça pour n'importe quoi" Et puis en plus, la chose qu'il détestait le plus mais alors qu‘il détestait vraiment plus que tout autre choses, c'était les médicaments qu'il y avait là bas. Il ne se rappelait pas d'avoir goûter quelques chose d'aussi dégoutant avant. Bon, demain il resterait juste au lit et il somnolerait pendant toute la journée, comme il faisait à chaque fois qu'il se sentait pas bien. Il regarda la fillette et lui sourit puis il dit:

" Oh non, ne t'en fait pas ce n'est rien , et puis j'ai l'habitude alors ne t'en fait pas"

Il commençait à faire froid maintenant, Akifusa remit son manteau qu'il avait enlever quand il s'était assis, ensuite il vit que la fillette était toujours là, il ne savait pas quoi lui dire lui, il n'avait pas l'habitude de parler avec les autres élèves de l'académie, grands ou petits, mais bon, elle, elle avait bien dit quelque chose, il fallait lui aussi qu'il parle, en plus elle avait été gentille de s'inquiéter pour lui. Au bout d'un instant, il se décida enfin à dire:

" Je m'appelle Akifusa, Akifusa Kitsuneme, enchanté"

Il lui fit un autre grand sourire, depuis quelques jours, il avait envie de pouvoir parler à quelqun. Il attendait maintenant une réponse de la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marika C. Cotter
Primaire; Rang étoilé III
Chaton perdu
Primaire; Rang étoilé IIIChaton perdu
avatar

Féminin Nombre de messages : 353
Age : 26

Feuille de personnage
Alice: Contrôle de la douleur
Commentaire:

MessageSujet: Re: Une simple balade... [ PV Marika] Mar 2 Nov - 19:11

Pfouh. Le grand lui avait souri. Après quelques minutes passées à la jauger, cela soulageait quand même Mari-chan, qui, bien qu'elle s'en défende devant ses camarades, restait une enfant, et à ce titre, impressionnée par les "grands". Et certains de ceux-ci, surtout en ce moment, n'appréciaient guère la présence d'enfants plus jeunes dans leurs pattes. Heureusement, celui-ci semblait plus tolérant, puisqu'il lui avait souri.

Ce fut plutôt gentiment qu'il refusa sa proposition de le soigner. De quoi te mêles-tu, Marika, enfin ? Les "grands" n'ont pas envie que les petites filles voient qu'ils vont mal... Même, toi, fillette, avoue que ça ne te rassure guère, ce lycéen qui souffre. Pour toi aussi, les plus âgés sont les forts, ceux qui protègent les enfants comme toi... Alors pense à lui, ne le harcèle pas avec tes questions indiscrètes...

"Dis, pourquoi que tu as mal ? C'est ton alice qui fait mal ?"

Eh bien non, encore une fois, la demoiselle n'en avait fait qu'à sa tête. La question posée, il n'y avait plus moyen de la retirer, alors si son interlocuteur n'appréciait pas sa curiosité, c'était trop tard. Enfin, quoi, elle avait sept ans ! C'était normal de poser des questions à cet âge-là, non ?
Bon, certes, si elle allait dire ça à l'un des membres de la milice, ça risquait de barder pour la demoiselle. A l'académie, on se faisait discret, en ce moment. On ne cherchait pas de nouvelles connaissances, oh non. On se cachait pour faire des bêtises, quand on en faisait encore, on se taisait dans les couloirs, et on riait peu. Alors pourquoi l'enfant et l'adolescent contredisaient-ils tous les principes de survie appliqués à cette époque ?

Cela continuait, en plus. Voilà que le grand se présentait. Chose curieuse, d'ailleurs, car en tant que kohaï, c'était Marika qui aurait dû le faire en premier. Visiblement, son aîné n'était pas trop regardant sur la politesse. C'était une bonne chose...

"Oh, pardon ! Bonjour, moi je m'appelle Marika, et je suis en classe A. Marika, c'est le nom que ma maman m'a choisi, alors c'est pour ça qu'il n'est pas très courant. Mais il est joli, non ?"

Gagnée par le sourire de son interlocuteur, la fillette se laissa gagner à son tour par une certaine détente... Oh, voilà le soleil qui paraît sur son visage ! Un sourire, un petit sourire, il grandit ! Miracle. Enfin presque.
Serrant son ballon très fort dans ses bras, l'enfant adressa un nouveau sourire au lycéen, puis, jetant un coup d'oeil derrière elle, constata que tous ses camarades étaient partis. Ils avaient fini de jouer, déjà ? Soupir. Elle, elle avait envie de courir, de sauter... Oh, si seulement son grand frère était là !

"Dis, s'il te plaît... Tu voudrais jouer un peu au ballon avec moi ?"

L'espoir rayonnait dans ses yeux verts, les faisant paraître plus grands. Avec sa bouille d'ange, qui aurait pu lui refuser cette faveur ?
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akifusa Kitsuneme
Lycée;
Rang Etoilé I
Lycée; Rang Etoilé I
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 21

Feuille de personnage
Alice: La lévitation des objets et leur donner vie par la pensée
Commentaire:

MessageSujet: Re: Une simple balade... [ PV Marika] Mer 3 Nov - 15:56

La fillette le regarda avant de dire:

"Dis, pourquoi que tu as mal ? C'est ton alice qui fait mal ?"

Une question qui embarrassait un peu le jeune garçon, c'était ses affaires, et pas celle de la fillette d’abord , mais bon, elle était encore petite et les petits posaient toujours tout plein de questions, mais Akifusa n'avait pas envie de parler de son alice devant elle. C'était très simple, il avait remarquer que des qu'il l'utilisait trop , il tombait malade, mais cela ne l'empêchait pas de s'amuser avec. Quand il tombait malade, ça ne durait pas plus de quatre jours, le plus souvent, il avait de la fièvre mais c'était tout. Juste une fois il était vraiment tomber vraiment très malade, il avait essayer de l'oublier plus d'une fois cet horrible jour, mais il n'avait jamais réussit, des qu'il avait un peu de fièvre, il se rappelait sans cesse de ces moments qu'il avait passer dans la forêt seul quand il arrivait à peine à rester debout tellement qu‘il avait mal. Il secoua la tête, ce n'était pas le moment de penser à cela... Il ne répondit pas à la question, la fillette comprendrait sûrement qu'il ne voulait pas répondre à ce genre de question sur son alice. Pour montrer qu'il ne comptait vraiment pas y répondre, il se présenta, la fillette comprendrait sûrement qu'il ne voulait pas répondre à la question qu'elle lui avait poser. Elle semblait l'avoir comprit car elle se présenta à son tour quelques instants après.

"Oh, pardon ! Bonjour, moi je m'appelle Marika, et je suis en classe A. Marika, c'est le nom que ma maman m'a choisi, alors c'est pour ça qu'il n'est pas très courant. Mais il est joli, non ?"

Marika sourit au jeune garçon, ce dernier lui rendit son sourire. Puis la fillette regarda derrière elle, Akifusa l'avait lui aussi remarquer, les enfants qui jouaient tout à l'heure n'étaient plus là, sûrement qu'ils étaient partit en sentant le temps se rafraichir. Puis elle se retourna vers lui et dit:

"Dis, s'il te plaît... Tu voudrais jouer un peu au ballon avec moi ?"

Jouer au ballon..... Bon alors Akifusa n'en avait pas vraiment envie lui, il comptait retourner dans sa chambre et aller dormir, mais Marika semblait avoir tellement envie de jouer elle, il ne voulait pas lui dire non, il ne le pouvait pas, la fillette semblait tellement heureuse. Bon, il savait déjà ce qu'il allait dire, il allait bien sûr accepter. Il regarda la petite Marika, puis il sourit, il se releva de l'endroit ou il s'était assis et dit:

" Tu veux jouer au ballon ? - Il attendit un petit instant faisant mine de réfléchir à la question puis il se pencha vers elle- Bon alors viens, on va trouver un endroit plus grand, bien sûr que je veut bien jouer avec toi quelle question ! »

Il se mit à marcher pour aller en direction de l'endroit que les enfants qu'il y avait tout à l'heure avait abandonner, puis il attendit que Marika arrive toujours avec le sourire. Depuis combien de temps n'avait-il pas sourit ? Il ne se rappelait même plus de la dernière fois qu'il l'avait fait, en tout cas, il n'avait sûrement presque jamais sourit depuis qu'il était ici. Il était ravi de pouvoir enfin parler à quelqun sans que ce quelqun ne se fiche de lui, ce n’était pas arriver depuis bien longtemps…

" Allez viens on va jouer ici se sera beaucoup mieux tu vas voir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une simple balade... [ PV Marika]

Revenir en haut Aller en bas

Une simple balade... [ PV Marika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Gakuen Alice RPG • :: Autres Lieux :: 
Grand Parc
-